Le joueur de ligne offensive Kétel Assé figure au septième rang des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage de la Ligue canadienne de football, tout juste devant son coéquipier Adam Auclair.

Repêchage LCF: Assé et Auclair, meilleurs espoirs au Canada

Le joueur de ligne offensive Kétel Assé et le secondeur hybride Adam Auclair du Rouge et Or de l’Université Laval sont les meilleurs représentants du sport universitaire canadien dans la première liste des espoirs en vue du prochain repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF), qui aura lieu le printemps prochain à Toronto.

Assé et Auclair occupent respectivement les septième et huitième positions du premier classement des 20 meilleurs espoirs réalisé par le bureau de recrutement amateur de la LCF, qui est dominé par le plaqueur défensif ontarien Neville Gallimore, qui porte les couleurs des Sooners de l’Université d’Oklahoma, et six autres joueurs qui évoluent également dans la NCAA, aux États-Unis. Auclair a été élu joueur défensif par excellence de la dernière Coupe Vanier, joueur défensif de l’année au pays en 2017 et recrue de l’année au Québec en 2016 en plus de cumuler huit plaqués et une interception en deux matchs cette saison. Quant à Assé, il a fait partie l’an dernier de la première équipe d’étoiles au Canada, lui qui fait 6 pieds 7 pouces et 300 livres.

Maccioccia surpris

On ne retrouve qu’un seul autre joueur d’une université québécoise dans le classement, soit le demi défensif des Carabins de l’Université de Montréal Marc-Antoine Dequoy en quinzième place. L’entraîneur des Carabins, Danny Maccioccia, a exprimé sa surprise que son protégé soit classé si loin. «Ces listes-là, ça vaut ce que ça vaut», a-t-il déclaré au téléphone. «Ça change d’une semaine à l’autre et certains du top 20 ne sont pas repêchés alors que d’autres qui n’y sont pas sont repêchés. Mais quand même, je suis surpris que Marc-Antoine ne soit que quinzième alors que je reçois des appels de la NFL à son sujet. Je sais qu’il va gagner sa vie avec le football, que ce soit au Canada ou aux États-Unis. On aurait aussi pu mettre Ben Marion, Brian Harelimana et Phil Pelletier dans la liste...» a laissé tomber l’entraîneur-chef des bleus.

Cinq autres joueurs de la liste évoluent dans des universités ailleurs au Canada comme le quart-arrière Adam Sinagara, originaire de Pointe-Claire, mais qui représente les Dinos de l’Université de Calgary, les joueurs de ligne offensive Carter O’Donnell, Dylan Giffen et Jesse Lawson, qui évoluent respectivement à l’Université de l’Alberta, de Western Ontario et de Carleton, ainsi que le receveur éloigné Tyler Ternowski de Waterloo. 

Les autres québécois à faire partie du classement sont le botteur JJ Molson de l’Université de Californie à Los Angeles, le joueur de ligne offensive Tomas Jack-Kurdyla de l’Université de Buffalo et le maraudeur Dev Lamour de l’Université de Buffalo, tous originaires de Montréal.