Ikapi Delpe Doukhaga, Sabrine Khelifi, Frédérique Larouche et Guillaume Côté sont fébriles à l’approche de l’ouverture de la saison 2018-2019 de basketball collégial des Dynamiques de Sainte-Foy, qui seront les hôtes du Championnat canadien féminin en mars 2019.

Rendez-vous avec l'histoire pour les filles des Dynamiques

Leur gymnase est déjà bien décoré avec les nombreuses bannières remportées au fil des ans, mais cela n’empêche pas les Dynamiques de Sainte-Foy de vouloir en ajouter quelques-unes à leur collection. L’équipe féminine de basketball en aura la possibilité, cette saison, puisqu’elle sera l’hôte du Championnat canadien de basketball collégial féminin.

«L’événement à la fin de l’année est notre objectif, mais on ne veut surtout pas brûler les étapes et on ne veut pas y entrer par la porte d’en arrière», souligne l’entraîneur-chef Dave Laroche, qui en est à sa sixième saison à la barre des Dynamiques.

Il n’était pas en poste quand l’équipe a triomphé chez elle en 2012. Depuis cinq ans, son club a terminé quatrième au tournoi national, remporté l’or québécois (2015-2016), ainsi que mis la main sur l’argent à deux reprises et une fois sur le bronze.

«Il y a une belle histoire à Sainte-Foy et on veut la poursuivre. Le succès est bon pour la visibilité du programme et le recrutement. Depuis le début de l’automne, on a parlé du [championnat] canadien, mais avant, on veut bien faire en saison et remporter le provincial.»

Il n’y a pas vraiment de hasard dans le sport. Les Dynamiques sont les hôtes du Championnat canadien au moment où l’équipe arrive à maturité.

«Nous aurons une équipe très représentative, cette saison. Le moment est idéal pour tenir le canadien chez nous. Nous alignons trois finissantes et quatre bonnes joueuses de deuxième année, on a plus d’expérience que l’an passé. On est rapide et explosive, on lance de l’extérieur, on est plus imposantes au filet», décrit celui qui voit son club parmi les trois médaillés du rendez-vous national, qui aura lieu du 14 au 16 mars.

Laroche fonde de bons espoirs sur la garde Sabrine Khelifi et l’ailier Frédérique Larouche. «L’objectif ultime, c’est de remporter le Championnat canadien. Et pour le faire, il faut y penser d’avance, bien se préparer. On y pense, on en parle, mais il ne fait pas voir trop loin non plus. Chaque match sera important pour se rendre là», soulignait Frédérique.

À ses côtés, Sabrine préférait laisser parler le talent. «Nous avons une équipe vraiment polyvalente, on peut jouer tous les styles, selon les filles qui sont sur le terrain. On apporte toutes quelque chose», dit l’explosive meneuse de jeu.

Nouveau coach

L’équipe masculine des Dynamiques en division 1 sera sous la houlette de Davor Kurilic, un Croate ayant déjà joué professionnel en Europe et porté les couleurs de l’équipe nationale de son pays. Il dirige déjà l’Académie de basketball de Québec. Sa nouvelle tâche s’inscrit dans le prolongement de sa dévotion au développement.

«Quand le cégep m’a proposé de diriger l’équipe, j’y voyais une belle continuité avec l’ABQ. En Croatie, le basketball est une affaire d’équipe et c’est le système que je veux implanter. Il est important de développer la “chimie” entre les joueurs et je suis fier de voir que les gars acceptent mon approche», indique ce médaillé d’or au Festival olympique jeunesse de 1999.

Plusieurs nouveaux joueurs ont joint les rangs des Dynamiques, qui ont connu une dernière saison de misère avec une victoire en 16 matchs. D’où l’arrivée de Kurilic. Il a déjà mis son empreinte sur le club, puisque trois des cinq partants devront patienter avant de disputer leur premier match pour des raisons scolaires.

Les Dynamiques ouvrent leur saison 2018-2019 à la maison, vendredi, contre les Cheetahs de Vanier. Le match des filles (19h) sera suivi de celui des garçons (21h). Un tailgate pour les étudiants et les amateurs est prévu dès 16h, au Cégep de Sainte-Foy.