Étienne Verrette

Verrette donne la victoire aux Remparts en prolongation

À force de travail et d’acharnement, les Remparts de Québec ont vaincu un adversaire plus fort qu’eux samedi en l’emportant 4 à 3 sur les Mooseheads d’Halifax sur un but du capitaine Étienne Verrette en prolongation.

Verrette a battu le gardien Cole McLaren avec un tir dans le coin haut droit du filet un peu moins de deux minutes après le début de la prolongation à trois contre trois.

«On ne s’attendait pas à deux victoires en deux soir contre deux très bonnes équipes à des endroits où ce n’est pas facile de gagner. Nos joueurs ont démontré beaucoup de caractère. J’ai bien aimé ce que j’ai vu, on est revenus trois fois de l’arrière», a déclaré l’entraîneur-chef Patrick Roy au téléphone après la partie. 

Pagliarulo brille

Appelé à remplacer Kyle Jessiman après le troisième but des Mooseheads en début de deuxième, le gardien des Remparts Carmine-Anthony Pagliarulo a été parfait. 

Le cerbère de 18 ans a grandement contribué à garder les siens dans le match, notamment dans une troisième période où les locaux on dirigé 15 lancers vers lui.

«Honnêtement, on aurait dû commencer avec Carmine-Anthony ce soir, mais on avait décidé d’y aller avec un système d’alternance... Après le troisième but des Mooseheads, il fallait du changement, alors j’ai remplacé Kyle. On a été chanceux car Carmine-Anthony a joué du très bon hockey. Kyle saura sûrement se relever de tout ça», a analysé l’ancien gardien vedette de la LNH. 

Pagliarulo a eu un peu d’aide de ses amis de métal puisque Jared MacIsaac et Antoine Morand ont respectivement touché le poteau et la barre transversale à quelques minutes d’intervalle en deuxième. Xavier Parent a à son tour frappé la barre transversale lors de la poussée des Mooseheads en troisième.

«Ça, ça fait partie de la «game» et ça compense pour les fois où on est moins chanceux!», a repris Roy, qui était reconnu pour «parler» à ses poteaux lorsqu’il évoluait dans la grande ligue. Il a confirmé du même coup que Pagliarulo débuterait le prochain match.

Rattrapage

Comme la veille à Moncton, les Remparts ont dû jouer du hockey de rattrapage puisque la marque était de 3 à 2 quand Roy a retiré Jessiman du match. Keith Getson, avec un tir entre les jambières, Justin Barron et Antoine Morand avec des tirs voilés de la ligne bleue en avantage numérique, l’avaient déjoué.

Du côté des Remparts, Nicolas Savoie a inscrit son premier de la saison et Adam Gaudreau, utilisé à l’attaque encore une fois, son premier avec les Remparts et son deuxième dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

C’est Samuel Dickner, lui aussi avec son premier de la saison, qui a égalé la marque en début de troisième sur des aides de Brandon Frattaroli et Jérémy Laframboise.

«Quand on est privé des services de gars comme Philipp Kurashev et Matthew Grouchy, on a besoin de l’offensive d’un peu tout le monde et c’est ça qu’on a eu ce soir», a d’ailleurs commenté Roy.

À leur retour à Québec, les Remparts auront droit à une journée de congé dimanche avant de retourner au gymnase lundi et de s’entraîner sur la glace mardi en vue de la visite des Olympiques de Gatineau au Centre Vidéotron mercredi. «Je sais qu’on ne peut pas faire grand-chose contre ça, mais je trouve ça ordinaire après un voyage aussi long dans les Maritimes de rejouer tout de suite le mercredi», a conclu le pilote des Remparts.