Nathan Gaucher a compté son deuxième but de la saison dans une victoire qui a mis un terme à une mauvaise passe de sept défaites d’affilée pour les Remparts.

Une victoire qui fait du bien aux Remparts [VIDÉO]

Ils n’avaient pas gagné à la maison depuis le 26 octobre et leur dernière victoire remontait au 2 novembre. Les Remparts de Québec n’ont pas fait les choses à moitié, dimanche après-midi au Centre Vidéotron, l’emportant 8-2 contre les Islanders de Charlottetown.

Les Remparts mettaient ainsi fin à une séquence de quatre matchs de suite sans victoire devant leurs partisans et à une mauvaise passe de sept défaites d’affilée. Les huit buts représentaient aussi leur plus haut total dans un match, cette saison. Avant la rencontre, l’entraîneur-chef Patrick Roy avait d’ailleurs lancé un cri du cœur lors de notre passage à son bureau : «On est 0-6-1 à nos sept derniers matchs, j’ai hâte d’en gagner une», disait-il avant de voir les siens rebondir en force dans ce troisième match en autant de jours.

Une victoire qui fait du bien, n’est-ce pas?

«J’avoue. On était dans une position où il fallait arrêter cette séquence-là. Ça devenait pesant pour tout le monde», a admis Roy. Devant l’urgence de l’emporter à la maison, il avait fait appel à son gardien numéro 1 Anthony Pagliarulo, et ce, même s’il avait déjà promis le départ à la recrue Émerik Despatie.

«Parfois, on n’a pas le choix de prendre des décisions qui sont peut-être plus dures pour un joueur, mais en bout de ligne, c’est pour le bien de l’équipe et Émerik le comprend très bien. Du moins, de la façon dont Pascal [Lizotte, l’entraîneur des gardiens] lui a parlé», a précisé Roy, en rappelant que Pagliarulo avait bien fait, la veille, à Victoriaville, ce qui l’a incité à lui confier le filet à nouveau dans ce troisième match en trois jours.

Quatre buts en première

Liquidés 7-1, vendredi, et blanchis 2-0, samedi, les Remparts ont explosé avec quatre buts en première période et trois autres en deuxième pour régler le sort de la formation de l’Île-du-Prince-Édouard. Le jeu de puissance a produit deux des quatre buts dans une première période animée de cinq buts (4-1 en faveur des Remparts), deux combats et plusieurs punitions.

«On s’était un peu éloigné de notre identité d’équipe qui compétitionne, non pas par méchanceté, mais par le fait qu’on étirait nos présences. La différence, c’est la façon qu’on a géré notre temps de glace. Ça t’amène à jouer en équipe. Le message après la deuxième était de ne pas prendre de mauvaises habitudes, comme ça arrive parfois avec une avance de 7-2, car on n’était pas dans une position pour le faire», a ajouté Roy.

Doublé de Sato

Anthony Gagnon (10e et 11e), Yu Sato (2e et 3e), Colton O’Brien (2e), Gabriel Montreuil (7e), Nathan Gaucher (2e) et Andrew Coxhead (4e) ont marqué pour les Remparts, qui ont mené 16-2 au tableau des lancers lors de 20 premières minutes.

«Tous les gars dans la chambre étaient tannés de perdre. On sentait que ça allait débloquer, et ça fait vraiment du bien. On sait ce qu’il faut faire [pour gagner] et on l’a démontré», a souligné le vétéran Anthony Gagnon, beaucoup plus souriant que vendredi.

Sato savourait aussi son doublé, surtout qu’il jouait devant sa mère et sa sœur. Il a admis avoir connu un début de carrière junior difficile.

«C’est une sensation incroyable de marquer devant nos partisans, c’est ce que j’ai toujours voulu. Je n’ai pas eu un bon début de saison. Je ressentais un peu de pression pour marquer, mais je veux aider mes coéquipiers, qui me supportent beaucoup», a souligné le Japonais, sans l’aide d’un traducteur.

La fiche des Remparts à domicile est donc passée à 4-8-0-1 en 13 matchs. La victoire leur donnait un dossier cumulatif de 12-13-0-1, bon pour 25 points de classement, le même nombre que les Moosheads de Halifax au septième rang de la conférence de l’Est. 

+

EN VITESSE

L’attaquant Gabriel Montreuil a effectué un retour au jeu avec les Remparts, dimanche, après avoir raté les trois matchs précédents… Le défenseur Édouard Cournoyer doit reprendre le collier, jeudi, lors de la visite des Tigres de Victoriaville… Le joueur affilié Hugo Audette a déjà disputé un huitième match dans ce rôle… La journée de travail de l’attaquant Thomas Caron et du défenseur Dylan Schives a pris fin en première période, le premier pour avoir participé à une bataille planifiée et le second pour avoir enlevé le casque d’un rival lors d’un combat… Les Remparts disputeront trois matchs en quatre jours à compter de jeudi, à Québec, contre Victoriaville, suivi d’un programme double aller-retour contre le Phoenix de Sherbrooke…