Le gardien des Remparts Carmine-Anthony Pagliarulo s’en voulait à la suite du revers des siens. Il a expliqué qu’il aurait dû bloquer les trois tirs ayant permis aux Olympiques de marquer.

Une troisième période fatale aux Remparts

Au retour d’un fructueux voyage dans les Maritimes, les Remparts de Québec n’ont pas joué comme ils l’avaient fait à Moncton et Halifax, mercredi au Centre Vidéotron. Une défaite de 3-2 face aux Olympiques de Gatineau en faisait la démonstration!

Les Remparts ont laissé filer une avance de 2-1 en troisième période pour s’incliner une première fois en 2019. Le défenseur Gabriel Bilodeau a inscrit les deux buts de cette remontée des visiteurs, dont celui décisif avec deux minutes et deux secondes à écouler.

«Lorsqu’un match est à 2-2 avec un peu moins de 2:30 à jouer, il faut que tu l’amènes en prolongation. Il n’y a aucune raison qu’on ne sorte pas d’ici avec au moins un point», soulignait l’entraîneur-chef Patrick Roy.

Les Remparts misaient sur le retour au jeu de Philipp Kurashev, qui a reçu un bel accueil en début de match en lien avec sa production au Championnat mondial junior. Roy aurait cependant préféré lui accorder un repos supplémentaire. En fait, il n’était pas le seul à manquer un peu d’énergie.

«On est déçu de la performance de l’équipe, on s’attendait à mieux, mais je dois admettre que le premier match à domicile après un voyage est toujours le plus difficile. On n’a pas joué comme on s’attendait. Il faut cependant donner du crédit aux Olympiques, ils ont bloqué beaucoup de lancers. L’équipe qui a le plus travaillé a gagné, c’est tout», estimait-il.

Les Remparts ont pris les devants 1-0 et 2-1 dans cette rencontre où Jérémy Laframboise (6e) et Luke Kutkevicius (1er dans la LHJMQ) ont touché la cible.

«C’est plate, c’était 2-2 et on s’en allait en prolongation. On aurait dû gagner, mais je n’ai pas été assez bon. Ce sont trois lancers du côté du bloqueur que j’aurais dû arrêter. Les gars ont bien joué devant moi, mais je n’ai pas fait l’arrêt-clé en troisième et ç’a coûté le match», avouait le gardien Anthony Pagliarulo, en confirmant qu’on pouvait éliminer le Carmine de son prénom composé.

Outre Bilodeau, Mathieu Bizier, de Lévis, a aussi marqué pour les Olympiques, qui ont eu droit une solide performance de leur gardien Creed Jones.

«Il est un gardien athlétique, comme dans le temps, et je sais qu’il était prêt pour ce match, il voulait me battre, on s’était parlé beaucoup pendant la semaine», soulignait le défenseur Pier-Olivier Lacombe, l’ancien des Olympiques qui disputait un premier match avec les Remparts. Il attribuait la défaite à une baisse de régime de sa nouvelle équipe en fin de deuxième.

De l’autre côté, la victoire avait bon goût. «Lorsqu’on gagne dans un gros aréna comme ça, c’est très bien, surtout avec une équipe jeune. Il était important de se concentrer sur le fait que la glace était pareille comme ailleurs. Notre gardien a pris la relève de Tristan Bérubé après Noël, on était au courant qu’il était capable d’avoir de bons matchs comme ça, c’est très rassurant», indiquait l’entraîneur-chef des Olympiques Éric Landry.

NOTES : Un malaise persistant à la cheville forcera Matthew Grouchy à rater encore une semaine... Édouard St-Laurent rencontrait le médecin, mercredi soir, et devrait revenir au jeu dès vendredi, à Québec, contre Victoriaville... Les Remparts et les Olympiques se reverront pour 21 minutes, lundi à Gatineau, afin de compléter le match suspendu du 4 novembre en raison d’une panne électrique... L’arrière Justin Gosselin, des Chevaliers de Lévis (midget AAA), a été rappelé par les Olympiques pour leur petite tournée à Québec et Chicoutimi. Il a participé à la période d’échauffement, histoire de lui faire vivre l’expérience…