Dmitry Buynitskiy devrait rater de deux à quatre semaines de jeu à la suite d'une opération à un pied.

Une autre tuile sur la tête des Remparts

Les tuiles n'arrêtent pas de tomber sur la tête des Remparts de Québec! Incapable de jouer, samedi, en raison d'un malaise à un pied, l'attaquant Dmitry Buynitskiy devra passer sous le bistouri avant d'espérer revenir au jeu. Pour l'instant, on parle d'une absence pouvant varier de deux à quatre semaines dans son cas.
Jour de bilan médical, lundi, à l'entrainement quotidien du club de la LHJMQ, où les vétérans Mathieu Ayotte, Yanick Turcotte et Raphaël Maheux profitaient d'un repos nécessaire... pour soigner des bobos.
«La bonne nouvelle, c'est que nos deux gardiens de but sont en santé», a lancé en boutade l'entraineur-chef Philippe Boucher, qui a passé une partie de la matinée à trouver du renfort pour les prochains jours.
Car Buynitskiy, avec qui tout a été fait pour éviter le recours à une intervention chirurgicale, ne sera pas le seul à rater le match contre les Wildcats de Moncton, mercredi, au Centre Vidéotron. Même chose pour Ayotte, qui devait recevoir une infiltration de cortisone dans les dernières heures, ce qui l'empêchera de jouer. Au moins, Turcotte et Maheux seront de la partie.
Toujours plus enclin à minimiser les blessures qu'à s'en plaindre, l'entraineur-chef souhaite malgré tout que le mauvais sort cesse de s'acharner sur son équipe.
«Quand ce n'est pas l'un, c'est un autre, et un autre, pis un autre... Pour la fin de la saison, notre joueur le plus utile pourrait bien être Steve Bélanger [le thérapeute sportif], car tous les efforts seront déployés afin d'avoir le plus de joueurs en santé pour les séries. On ne peut pas choisir le moment où les gars se blessent, mais quand tu entends que la saison de certains est terminée, c'est plate», a admis Boucher.
Au 10e rang
Les Remparts ont encore huit matchs à disputer au calendrier régulier. Ils occupent présentement le 10e rang, deux points devant les Olympiques de Gatineau.
«L'objectif est encore d'accumuler des points au classement, c'est la meilleure façon de causer une surprise dans les séries. On parle souvent de processus et de développement, mais on a réussi à faire de belles choses cette saison et il est important d'y croire encore. Nous voulons que les joueurs évoluent dans un certain système, mais, peu importe qui est dans l'alignement, tu dois donner tout ce que tu as», souligne Boucher.
Le hasard veut que l'offensive soit hypothéquée. Lundi, six attaquants manquaient à l'appel, dont quatre membres (Matthew Boucher, Olivier Garneau, Buynitskiy et Ayotte) des deux premiers trios.
«Dans la LNH, il arrive souvent qu'un club exclu des séries en profite pour faire opérer quelques joueurs avant la fin de la saison. Je n'ai jamais vu autant de blessures concentrées à une même position. Il n'y a pas de surprise dans le cas d'Ayotte qui joue du bon hockey pour nous, car le but a toujours été qu'il soit là en série, mais pour les autres, j'avoue qu'on ne s'attendait pas à cela.»
Ça laisse donc du temps de jeu pour les jeunes. «Nos joueurs d'avenir prennent les bouchées doubles, présentement, ils ont droit à un apprentissage en accéléré. Ça leur donne du millage, mais ultimement, on n'aime pas voir personne tomber au combat. Tout joueur de hockey ne veut qu'une chose : jouer. Et ça me fait de quoi que plusieurs ne puissent pas le faire.»
Deux joueurs rappelés
En raison de l'absence de cinq attaquants, les Remparts ont rappelé deux joueurs du midget par mesure d'urgence, lundi, pour le match de mercredi, soit les attaquants Guillaume St-Pierre, du Blizzard du Séminaire Saint-François, et Liam Leonard, qui évolue à Terre-Neuve. Choix de 12e ronde en 2016, le premier partage le sommet des marqueurs de la Ligue midget AAA dans les présentes séries éliminatoires avec 10 points, dont 4 buts. Le joueur de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier a présenté une fiche de 24 buts et 22 passes en 39 matchs en saison régulière. Leonard, lui, a été un choix de septième ronde au même repêchage et vient de mériter le titre de joueur par excellence de la Ligue midget majeur de Terre-Neuve en raison d'une production de 39 buts et 52 points en 31 matchs. Leur rappel ne s'éternisera pas puisque leurs équipes respectives ne sont pas éliminées.
Une bourse pour Maheux
Raphaël Maheux
Le défenseur Raphaël Maheux a été désigné comme candidat des Remparts pour l'obtention du trophée Marcel-Robert, remis au joueur étudiant par excellence de la LHJMQ. Pour sa nomination, Maheux a reçu une bourse d'études de 400$. La LHJMQ en remettra une autre de 600$ aux trois finalistes, tandis que le gagnant en recevra une de 1000$. Sur le territoire desservi par Le Soleil, Charle-Édouard D'Astous (Rimouski) et Antoine Samuel (Baie-Comeau) ont aussi été choisis par leur équipe respective. Parlant de Samuel, le gardien du Drakkar a hérité de la troisième étoile de la semaine dans la LHJMQ, lui qui a été bombardé de 128 lancers en trois matchs, conservant une moyenne de buts alloués de 2,35 et une fiche de 1-2 pendant cette période. L'attaquant Antoine Morand (Acadie-Bathurst) et le gardien Étienne Montpetit (Val-d'Or) ont hérité des deux premières mentions d'honneur.