L’ex-gardien des Remparts Antoine Samuel agira comme troisième portier pour le reste des séries éliminatoires de la Ligue américaine, chez les Roadrunners de Tucson

Un essai chez les pros pour Antoine Samuel

Antoine Samuel aura l’occasion, dans les prochaines semaines, d’impressionner l’état-major des Coyotes de l’Arizona. L’ex-gardien des Remparts profite d’un essai professionnel avec les Roadrunners de Tucson, où il agira comme troisième portier pour le reste des séries éliminatoires de la Ligue américaine.

Il entrait en classe pour un examen final de psychologie à l’Université Laval, samedi matin, lorsqu’il a reçu la bonne nouvelle par message texte, gracieuseté de son agent.

«Je vais pratiquer avec eux, je vais les suivre sur la route, je vais être dans l’environnement de l’équipe. Ça me donne la chance de me faire voir», a souligné Samuel, rejoint dimanche à Toronto, entre deux vols, alors qu’il se dirigeait vers Tucson. L’équipe-école commencera sa deuxième ronde mercredi contre les Stars du Texas, en Arizona. Plus la route éliminatoire des Roadrunners sera longue, plus Samuel aura de temps pour impressionner la galerie. Même si ses chances de goûter à la véritable action sont minces.

Pour le cerbère, la signature d’un contrat demeure «le but ultime» à court terme. «Il y a encore beaucoup de travail à faire. C’est un pas dans la bonne direction, mais il n’y a rien de fait en ce moment», a rappelé l’athlète de Lac-Etchemin.

Samuel, 20 ans, a terminé son stage junior le 3 avril, lorsque les Remparts ont été éliminés par les Islanders de Charlottetown en première ronde des séries.

Jamais repêché, l’athlète de 6’3’’ et de 190 livres a conservé une moyenne de buts alloués de 3,17 en 157 matchs dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, même s’il a passé l’équivalent de deux saisons avec un Drakkar de Baie-Comeau en reconstruction. Il avait été invité au camp d’entraînement des Ducks d’Anaheim en 2016, puis à celui du Canadien de Montréal l’an dernier.