Vladislav Kamenev

Repêchage des joueurs européens: les Remparts sélectionnent Kamenev et Timashov

Les Remparts ont sélectionné le Russe Vladislav Kamenev et l'Ukraino-Suédois Dmytro Timashov, mercredi, au repêchage européen du hockey junior canadien. Deux attaquants fort différents, Kamenev étant un gros centre et Timashov un petit marqueur.
<p>Philippe Boucher, directeur général des Remparts et ses deux adjoints, Christian Vermette, qui est également directeur du recrutement, et Jean Gagnon, lors du repêchage européen du hockey junior canadien. </p>
Kamenev s'avère la grosse prise pour le club junior de Québec, au propre comme au figuré. À 6'2'' et à 203 livres, le directeur général et entraîneur-chef Philippe Boucher le voit déjà pivoter son premier trio jusqu'au tournoi de la Coupe Memorial, présenté à Québec en mai 2015.
«On veut s'améliorer autant du côté offensif que défensif, mais aujourd'hui, on s'est pas mal occupé de notre attaque», a résumé Boucher, à propos de sa journée passée dans les bureaux du Colisée en compagnie des adjoints au dg Jean Gagnon et Christian Vermette, aussi directeur du recrutement.
Kamenev était capitaine de l'équipe russe au Championnat mondial des moins de 18 ans, en Finlande, tournoi auquel Boucher et Vermette ont assisté en avril. «Il est bon dans toutes les situations. Il aurait pu facilement sortir en première ronde du repêchage de la LNH», affirme Boucher, au sujet de ce choix de deuxième ronde (42e rang) des Predators de Nashville, samedi.
Kamenev a partagé sa récente saison entre les juniors de Magnitogorsk, avec qui il a inscrit 10 points en 15 matchs, et les pros du Metallurg, éventuelle équipe championne de la KHL.
«Il a l'expérience de la KHL et va participer à son premier camp de la LNH, alors il va avoir joué contre des hommes. On s'attend à un joueur d'impact en arrivant», avance Boucher, qui a croisé Kamenev à Philadelphie, cette fin de semaine. Ils ont communiqué brièvement à l'aide d'un interprète, Kamenev ne causant ni anglais ni français.
Vermette en parle comme d'«un joueur aux habiletés exceptionnelles». «Il est à la fois capable de lancer et de bien alimenter ses coéquipiers. On a acheté son offensive, il n'a pas vraiment de faiblesse.»
Nashville n'avait pas repêché de Russe depuis 2004, l'année d'un certain Alexander Radulov. Il était venu jouer deux saisons juniors à Québec, récoltant 227 points en 127 matchs réguliers au profit des Remparts. Son aventure à Nashville a été moins fructueuse.
Un autre Russe des Remparts, Mikhail Grigorenko, a eu des bons mots pour Québec auprès de Kamenev.
Pour Timashov, il est né en Ukraine, mais réside en Suède et possède les deux nationalités. Avec l'équipe junior du Modo, il évoluait dans le même trio que William Nylander (8e) et Adrian Kempe (29e), deux choix de première ronde au dernier repêchage de la LNH. Encan auquel Timashov sera admissible l'an prochain.
«Il aura la chance de se faire valoir sur la scène de la Coupe Memorial en vue du repêchage», explique Boucher, qui le voit dans l'un de ses deux trios offensifs.
Gaspillage à Sarnia
Imbroglio sur le tout premier choix de la journée. L'agent du Tchèque Pavel Zacha s'est moqué du directeur général du Sting de Sarnia, Nick Sinclair. «Sarnia a été informé que Pavel Zacha a un contrat professionnel en République tchèque pour deux autres années et n'a aucun intérêt à jouer pour eux», a tweeté Allan Walsh. L'agent a parlé d'«un premier choix gaspillé» et d'un dg recrue.
Boucher dit que Zacha était parmi ses deux meilleurs joueurs ciblés avec Kamenev, sans épiloguer sur la décision du Sting. Le camp présaison des Remparts s'amorce le 12 août.
Vladislav Kamenev
• Lieu de naissance : Orsk, Russie
• Date de naissance : 12 août 1996
• Taille : 6' 2''    Poids : 203 lb
• Équipe : Stalnye Lisy Magnitogorsk (ligue junior russe)
• Position : centre/ailier
• Repêché LNH : 2e ronde 2014 par Nashville, 42e rang
Dmytro Timashov
• Lieu de naissance : Kirovograd, Ukraine
• Date de naissance : 1er octobre 1996
• Taille : 5' 9''    Poids : 176 lb
• Équipe : Modo J20 (ligue junior suédoise)
• Position : ailier
• Repêché LNH : espoir pour 2015
L'Océanic repêche un défenseur russe
L'Océanic de Rimouski a arrêté son choix, le 47e au total, sur le Russe Eduard Nasybullin. Un arrière de 5'9'' et de 157 livres qualifié de «petit défenseur très agile avec la rondelle et doté d'un tir puissant, qui joue avec beaucoup d'intensité et de caractère» par le directeur général et entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil. Malgré ses 18 ans, il n'a pas été repêché dans la LNH cette année. Rimouski a renoncé à sa deuxième sélection, la 107e au total.  
<p>Parlant au 53e rang du repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey, le Drakkar de Baie-Comeau a sélectionné l'ailier droit Dmitry Ambrozheichik, originaire de la Biélorussie.</p>
Un Biélorusse avec le Drakkar
Parlant au 53e rang du repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey, le Drakkar de Baie-Comeau a sélectionné l'ailier droit Dmitry Ambrozheichik, originaire de la Biélorussie et ex-coéquipier de Denis Gorbunov avec le Dynamo-Shinnik de Bobruisk. «Gorby le connaît bien, il a joué avec lui lorsqu'il avait 18 ans. Gorby nous a dit que le jeune avait de meilleures habiletés que lui», a lancé le directeur général Steve Ahern. «Ça a facilité le contact et notre décision de le prendre.»
Sur papier, l'autre joueur européen du Drakkar sera Valentin Zykov, mais si, par malheur, l'excellent Russe faisait immédiatement sa niche dans la LNH, Baie-Comeau n'aurait qu'un Européen en 2014-2015. On se rappellera que l'an dernier, les Remparts de Québec avaient pu avoir trois Européens sur leur liste, car l'un d'entre eux, Mikhail Grigorenko, était un choix de première ronde. Choisi au deuxième tour, Zykov n'est pas admissible à cette dérogation, une situation qui fait encore grincher Ahern des dents. Toutefois, objectivement, les places disponibles devraient être rarissimes dans l'alignement des Kings de Los Angeles, champions de la Coupe Stanley. «Les Kings nous ont dit qu'ils devraient revenir à Baie-Comeau. Ils ont tellement de profondeur, on peut le croire», a conclu le directeur général.  
Avec Steeve Paradis (collaboration spéciale)