«Nos deux équipes ne vont pas très bien en ce moment, ce sera donc une vraie bataille» - Adam Erne, au sujet de la visite des Tigres

Remparts c. Tigres: un duel de bêtes blessées

Ce sont deux équipes ayant des choses à prouver qui se rencontreront, aujourd'hui [samedi], lorsque les Tigres de Victoriaville s'amèneront au Colisée Pepsi pour y affronter les Remparts. Cherchant à retrouver le chemin de la victoire, les deux formations devraient, à leur habitude, se livrer un bon duel.
C'est en tout cas ce que prédit l'attaquant Adam Erne, dont la boule de cristal ne fait pas de mystère quant à l'allure que prendra la rencontre. «Nos deux équipes ne vont pas très bien en ce moment, ce sera donc une vraie bataille. On devra toutefois traiter ce match comme tous les autres.
«De toute façon, il n'y a pas de match facile dans cette ligue», a ajouté l'Américain de 19 ans. «Cette année, c'est tellement serré. Même Bathurst est venu de nulle part pour battre de bonnes équipes. Et puis, nos adversaires sont toujours bien préparés. Particulièrement quand ils viennent ici.»
Intensité demandée
L'entraîneur-chef Philippe Boucher s'attend lui aussi à un match âprement disputé, où ses hommes devront, s'ils veulent l'emporter, distribuer les mises en échec et gagner leurs batailles à un contre un.
«Victo, c'est une équipe très physique, qui patine, qui frappe. Nous aussi, on est capables de le faire. On veut que nos meilleurs joueurs le fassent. On en a parlé un petit peu  avec notre groupe d'avants. Si Erne, Duclair et ces gars-là s'impliquent physiquement, on pense que tous les gars vont s'impliquer. Présentement, on dirait que  tout le monde veut jouer avec leurs mains, parce qu'on a des mains, mais ce n'est pas de ça dont on a besoin.»
Boucher se dit néanmoins satisfait de la semaine de travail de ses hommes, qui se sont pliés sans broncher à des séances d'entraînement exigeantes, au lendemain d'une défaite «inacceptable» à Drummondville, mardi. Il espère maintenant qu'ils joueront comme ils se sont entraînés : avec intensité.
Et question d'augmenter leurs chances d'y arriver, Boucher est revenu à des combinaisons de trios ayant prouvé leur efficacité dans le passé. Il a réuni Anthony Duclair, Marc-Olivier Roy et Vladimir Tkachev sur sa deuxième ligne, ainsi que Dmytro Timashov, Kurt Etchegary et Adam Erne  sur la première. 
«On avait connu un très bon mois de novembre ensemble. Je pense que c'est lorsque je suis parti [pour le camp de Team USA] que nous avons été séparés. Lorsque je suis revenu, les lignes et les circonstances avaient changé. Je suis donc très excité de les retrouver. Nous avions une belle cohésion entre nous sur la glace et hors de la patinoire», a fait remarquer Erne.
L'auteur de 28 buts et 33 passes cette saison a suffisamment confiance en cette combinaison pour croire en sa longévité. «Je pense que c'est l'une de ces lignes qui a le potentiel de durer un petit bout de temps. On ne veut pas trop changer les trios, mais en même temps, on doit en trouver quelques-unes qui fonctionnent...»
En plus d'évoluer sur cette nouvelle ligne, le 73 s'est vu confier un nouveau rôle sur l'avantage numérique, où il occupe désormais le devant du filet adverse. «Quelqu'un doit faire ce boulot et ça ne me dérange pas de me retrouver devant le filet. Je suis un gros gars. Phil croit que je peux être plus difficile à déplacer. Et puis, on a tellement de joueurs talentueux que chacun doit participer à l'effort collectif, à un moment donné ou un autre...»
Coupe Memorial: bénévoles recherchés
Les Remparts ont lancé vendredi leur campagne de recrutement de bénévoles en vue du tournoi de la Coupe Memorial, du 21 au 31 mai. Les personnes intéressées à mettre la main à la pâte peuvent s'inscrire, jusqu'au 1er mai, au www.coupememorialmastercard.com. «Plusieurs comités auront besoin de bénévoles et nous sommes convaincus que tous et chacun pourront s'impliquer dans le domaine qui les intéressera», a affirmé le dg du comité organisateur, Louis Painchaud.
Fucale vise la progression
Les minutes passées à monter et à descendre les marches du Colisée Pepsi mercredi n'ont pas été vaines, assure Zachary Fucale. Selon le portier des Remparts, l'équipe est sortie plus soudée de l'exercice. «On est très motivés à revenir dans le bon chemin. S'améliorer, c'est tout ce qu'on peut faire. En gagnant et en perdant des matchs en saison, on ne perd rien et on ne gagne rien. Ce n'est pas la Coupe. L'important pour nous, c'est la progression», a jugé le portier de 19 ans, qui défendra la cage des Remparts face aux Tigres, aujourd'hui.
Les Tigres sur une mauvaise séquence
Battus vendredi à Rimouski, les Tigres  (21-22-2-4) s'amènent à Québec sur une séquence de sept défaites. Infructueux depuis le 9 janvier, les hommes de Bruce Richardson logent présentement en 14e position du classement général, neuf rangs derrière les Remparts. «Je ne me fierais pas trop à ça. Ç'a toujours été des matchs assez serrés contre Victo. Ils vont être bien préparés. Tout le monde nous voit comme un test. Ils viennent au Colisée Pepsi et veulent voir où ils sont rendus», a estimé Philippe Boucher.