Malgré la défaite encaissée aux mains du Drakkar, le gardien des Remparts, Dereck Baribeau, a effectué du très bon travail devant le filet des visiteurs en repoussant 30 rondelles.

Remparts 1/Drakkar 2: Blanchette a le dernier mot

Le Drakkar ne les perdra pas toutes contre les Remparts. Après trois défaites contre leurs rivaux de Québec jusqu'ici cette saison, les Baie-Comois ont arraché, mardi soir, un gain de 2-1 aux hommes de Philippe Boucher.
Deux jeunes gardiens se faisaient face en Dereck Baribeau pour les Remparts et Justin Blanchette pour le Drakkar, tous deux à leur second départ avec leur nouvelle équipe. Les deux jeunesses s'étaient conviées à un duel, remporté par le second qui a stoppé 29 rondelles, une de moins que Baribeau. Fait à noter, Blanchette a récolté la première étoile à ses deux premiers départs avec le Drakkar.
La recrue Shawn Element a tranché le débat en milieu de troisième période, frappant au vol la remise devant le but d'Antoine Girard. Cette victoire a mis fin à une séquence de trois revers du Drakkar.
«Ce sont les mêmes erreurs qui nous font mal, les mêmes joueurs qui répètent», a lancé le patron hockey des Remparts. «Avant le dernier but, on est en plein contrôle de la rondelle, en pleine vitesse avec un défenseur l'autre bord qui se fait prendre et on décide de couper au milieu [de la zone]. Je ne peux pas l'expliquer : on coupe au milieu plutôt que d'avoir une probable échappée.
«Ils ont bien joué de l'autre côté, le Drakkar joue du bon hockey depuis un bout, a également fait valoir Boucher. De notre côté, on n'a pas trouvé notre rythme et c'est dommage parce que Dereck a été très bon devant le filet.»
Premier but de Hould
Peu de chances réelles de marquer au premier vingt pour les deux formations. Du côté des Remparts, Dmitri Buynitskiy a frappé le poteau et Matthew Boucher a raté son tir lors d'une incursion près de Blanchette. 
Les locaux ont ouvert la marque à 16 :19 par l'entremise de Jordan Martel, qui a bénéficié d'un généreux retour accordé par Baribeau sur un lancer de Samuel Thibault.
Avec son premier but de la campagne dans le junior majeur, le défenseur Samuel Hould a créé l'égalité pour les visiteurs en début de deuxième, son tir de la ligne bleue déviant sur Louis Tardif. Le Drakkar a ensuite eu quelques occasions de reprendre les devants, alors que les Remparts ont commis plusieurs revirements dans leur propre zone, mais les hommes de Bernard ont manqué de finition.
Les Remparts ont terminé la rencontre à cinq défenseurs, Boucher laissant réfléchir au bout du banc Étienne Verrette, l'un de ceux qui ont connu une soirée difficile. «C'était compliqué ce soir [hier] pour lui, a signalé l'entraîneur-chef. Ça arrive. C'est un joueur de 18 ans, mais il n'a pas énormément d'expérience. Dans le dernier mois, il a été un de nos meilleurs défenseurs et il affiche une belle progression mais là, ç'a été plus compliqué.»
La cerise sur le sundae, selon Martin Bernard
L'entraîneur-chef du Drakkar, Martin Bernard, était satisfait de la victoire ses siens contre les Remparts, mardi soir.
Après avoir livré des matchs serrés récemment et perdu l'avance en troisième période, les jeunes patineurs du Drakkar ont enfin eu droit à leur cerise sur le sundae, pour reprendre les mots du pilote Martin Bernard.
«On a connu un solide match défensivement et on n'a pas donné grand-chose aux Remparts, a-t-il affirmé. Et ce que j'ai apprécié, c'est qu'en fin de match, on n'a pas craqué. On a été solide, personne n'a paniqué et on a fait les jeux qu'on avait à faire. Contre l'Armada [dimanche], on n'a pas joué une mauvaise troisième période non plus, mais la cerise sur le sundae n'était pas au rendez-vous. Elle était là ce soir.»
Contrairement à la grande majorité des 1416 spectateurs présents mardi soir au Centre Henry-Leonard qui ont eu une agréable surprise en découvrant le gardien Justin Blanchette, à son premier départ à Baie-Comeau, Bernard n'a pas été étonné par la prestation du jeune homme.
«Je ne suis aucunement surpris de sa performance. C'est un jeune que je connaissais bien [il a joué avec Magog dans le midget AAA, organisation avec laquelle Bernard a des liens serrés] et sur qui on avait de bonnes références. Steve [Ahern, le directeur général] l'adorait aussi et c'est pour ça qu'il est allé le chercher. Il est bien encadré ici. On a pris notre temps avant de le mettre devant le filet et jusqu'à maintenant, il répond très bien.»
Trio productif
Le trio de Christopher Benoît, Antoine Girard et Shawn Element, qui a enfilé le but gagnant de cette 10e victoire à domicile du Drakkar, a aussi eu droit aux bons mots de Bernard. «C'est un trio dont on attend beaucoup d'énergie, un bon échec avant et c'est le genre de trio dont on a besoin quand on s'endort, car tu sais qu'ils vont bien faire tous les petits jeux.»
Un autre choix de premier tour de l'équipe au dernier repêchage, Xavier Bouchard, a lui aussi reçu des éloges. «On l'expose un peu plus contre le premier trio adverse et il répond bien, a soutenu le pilote. Ce que j'apprécie, c'est qu'il n'a pas changé son identité comme joueur même s'il joue contre les meilleurs de l'autre côté. Il continue à supporter l'attaque et monter la rondelle», a-t-il conclu.
NOTES : Mikaël Robidoux a purgé le premier de deux matchs de suspension pour un coup de genou servi à Nicholas Blackman, de l'Océanic de Rimouski, dimanche. Alexandre Drapeau, Darien Kielb et Jesse Sutton étaient les autres absents chez les Remparts.... Matteo Pietroniro et Gabriel Fortier étaient les absents du côté du Drakkar, tout comme Antoine Dufort-Plante, qui refuse toujours de se présenter à Baie-Comeau. Fortier fera finalement ses débuts dans le hockey junior majeur vendredi, à Halifax, face aux Mooseheads.