Anthony Duclair pourrait marquer son 50e but de la saison ce soir à Baie-Comeau. L'attaquant des Remparts a 26 points, dont 13 buts, à ses 10 derniers matchs.

Records individuels, motivation d'équipe

Anthony Duclair pourrait marquer son 50e but de la saison, ce soir, à Baie-Comeau. François Brassard tentera d'égaler un record d'équipe chez les Remparts avec un sixième jeu blanc cette saison. Loin d'être des distractions personnelles, ces visées servent de motivation collective, croit l'entraîneur.
«Il n'y a rien de gênant à dire que tu veux marquer 50 buts, au contraire!» insiste Philippe Boucher. Rencontré dans son bureau du Colisée de Québec avant le départ de sa troupe pour la Côte-Nord, jeudi matin, l'entraîneur-chef et directeur général estime que chaque cible à atteindre verse un peu plus d'essence dans le moteur de l'équipe.
Surtout à ce temps-ci de l'année. «Il y a des moments dans la saison où les joueurs cherchent un peu leur motivation, comme avant Noël et en février. Là, on approche des séries, mais il reste quand même 13 rencontres régulières», constate Boucher.
«J'aime ça qu'un gars dise : "Je veux marquer mon 50e but." Ça se fait dans un concept d'équipe et ça sert de motivation à tout le monde. En autant que ce n'est pas juste individuel.
«Même chose pour celui qui a 19 buts et qui dit qu'il veut marquer son 20e. Ou celui qui veut être le meilleur défenseur de 17 ans dans le match, un gars comme Cody Donaghey qui veut être meilleur qu'Alexis Vanier demain [vendredi]», expose le patron de Donaghey.
Vanier est cet arrière du Drakkar considéré comme le meilleur espoir à la ligne bleue dans la LHJMQ en vue du prochain repêchage de la LNH. À la mi-janvier, la centrale de recrutement de la LNH a classé Vanier 82e patineur nord-américain le plus prometteur de sa cuvée et Donaghey 172e.
Vanier a deux points de plus que Donaghey jusqu'ici cette année, 32 (15 buts, 17 aides) contre 30 (7 b, 23 a). Au repêchage junior de 2012, ils ont été sélectionnés en première ronde, Vanier 13e par Baie-Comeau et Donaghey 14e par Rouyn-Noranda.
Concept d'équipe
Dimanche, à Sherbrooke, Duclair a illustré ce concept d'équipe en refilant la rondelle à Fabrice Herzog pour le laisser marquer dans un filet désert. Le super buteur des Remparts renonçait ainsi à un tour du chapeau, tout en reportant son 50e filet.
Duclair deviendrait le septième joueur des Remparts nouvelle ère à toucher la cinquantaine. Il pourrait conclure la saison au troisième rang après Alexander Radulov (61, 2005-2006) et Éric Chouinard (57, 1999-2000). Le 10 cumule 13 buts et 26 points à ses 10 derniers matchs.
Du côté de Brassard, il a blanchi Drummondville, vendredi dernier. Un zéro de plus lui confèrerait le record d'équipe des Remparts, anciens et nouveaux, en compagnie de Charles Lavigne (2008-2009). Le record de la ligue est de sept et appartient à quatre gardiens.
Boucher ne fait pas grand cas du dernier affrontement Remparts-Drakkar, perdu 4-2 et à la suite duquel il a puni ses protégés avec une séance d'escalade dans les marches du Colisée. «Ce n'était pas excessif», tranche-t-il.
«On n'avait pas si mal joué. Le Drakkar n'est pas deuxième au classement général pour rien. C'est un des clubs les plus physiques de la ligue et c'est un des clubs qui travaillent le plus fort, avec Blainville.»
*****************
Éviter de se faire tirer
Philippe Boucher travaillait pendant que ses joueurs s'éclataient au tagball, jeudi matin. Activité de renforcement de l'esprit d'équipe. L'entraîneur-chef des Remparts prenait part à une réunion du comité qui présentera la candidature de Québec, mercredi prochain, pour la tenue de la Coupe Memorial de 2015. «Ça me donnait une excuse pour ne pas aller me faire tirer le premier», a-t-il laissé tomber, sourire en coin... Toujours avec l'idée de solidifier l'esprit d'équipe, Hubert Lamarre (genou) et Alexandre Caron-Roy (commotion) sont du voyage à Baie-Comeau, mais ne devraient pas jouer. Tyler Brown pourrait être inséré comme attaquant ou Maxime Chevalier comme septième défenseur. Seuls Massimo Carozza (fracture du pouce) et Yannick Turcotte (genou) sont restés à Québec... Boucher s'attend à plus du centre Alexandre Boivin et de l'arrière David Hunter, deux joueurs de 19 ans. «Si on veut gagner en séries, on va avoir besoin de ces gars-là», souligne le patron.