Par cette visite à Sherbrooke, les Remparts concluaient également d'une séquence de quatre matchs en cinq jours, où ils auront fait une cueillette de six points sur une possibilité de huit.

Québec 5 / Sherbrooke 4: une victoire malgré la fatigue

Dans un match ouvert au possible, les Remparts ont défait le Phoenix de Sherbrooke par la marque de 5-4, au Palais des sports Léopold-Drolet, dimanche. Avec ce gain, les hommes de Philippe Boucher ont signé une cinquième victoire au cours d'une éreintante série de six matchs en dix jours.
Par cette visite à Sherbrooke, les Remparts concluaient également d'une séquence de quatre matchs en cinq jours, où ils auront fait une cueillette de six points sur une possibilité de huit. Dans l'intervalle, l'alignement n'aura cessé de changer, au fil des retours des blessés et des joueurs participant à des tournois internationaux.
«Tout le monde a besoin d'un break. Les gars qui sont allés au Championnat du monde ont vraiment besoin de repos. C'est beaucoup de hockey. Et les gars qui n'y ont pas été, on leur en a demandé pas mal. Etchegary et Duclair, notamment. Ça va leur faire du bien. Mais on a gagné, même si ce n'était pas parfait. Il y a beaucoup de choses à travailler, mais Sherbrooke a bien joué», a noté Boucher, qui a particulièrement aimé la façon dont le gardien Callum Booth s'est ressaisi après avoir accordé un but tôt dans le match.
Les étoiles se démarquent
Ce sont d'ailleurs les participants au Mondial junior et au Défi mondial des moins de 17 ans qui, malgré la fatigue accumulée, se seront démarqués dans ce match, où la défensive a été laissée à l'arrière-plan.
Premier à s'inscrire à la marque, le Suédois Nick Sorensen (15e) a trompé Maxime Lagacé d'un tir précis dans la partie supérieure du filet. La réplique du Phoenix est venue du Tchèque Matej Beran (13e, 14e), qui comptait deux buts consécutifs. L'échange de bons procédés se poursuivait en milieu de première, quand les Remparts ont nivelé la marque 2-2 en avantage numérique, sur un tir sur réception de Cody Donaghey (5e).
En deuxième, les deux équipes se sont échangés deux autres buts chacune. Le Suisse Fabrice Herzog (23e) a d'abord donné une priorité de 3-2 aux Remparts, après avoir récupéré un retour de lancer à la porte des buts. Le Phoenix a ensuite repris les devants 4-3 grâce à deux filets de suite, soit ceux de Jean-François Lavoie (3e) et Daniel Audette (12e). Massimo Carozza (2e) ramenait tout le monde à la case départ en fin de période.
Auteur du but gagnant en troisième, l'Américain Adam Erne (18e) a récolté ses 6e but et 6e passes des cinq dernières rencontres dans le match. Ses partenaires de trio Herzog (un but et trois passes) et Sorensen (un but et une passe) ont pour leur part bouclé des soirées respectives de quatre et deux points.
«Ç'a été une grosse séquence pour nous. On a fait tout ce qu'on a pu pour gagner. Tous les points comptent à ce temps-ci de l'année. Tout le monde se sent un peu fatigué en ce moment. Quatre matchs en cinq jours, six en 10, c'est dur sur tout le monde. Malgré la fatigue, je pense qu'on a donné un bon effort», a estimé l'espoir du Lightning.
Devant le filet des Remparts, la recrue Callum Booth effectuait son premier départ depuis le 12 décembre. Accordant quatre buts sur 31 lancers, le portier de 16 ans a admis s'être senti rouillé en début de rencontre, malgré sa participation au Défi mondial U17 aux Fêtes.
«Ça m'a pris du temps à retrouver mes jambes. Ça faisait un bout de temps que je n'avais pas joué à ce niveau. Mais c'est aussi difficile de demeurer concentré lorsqu'on accorde un but sur le premier lancer du match. On doit mettre ça derrière soi. Je suis juste content qu'on ait été chercher la victoire», a indiqué le gardien.