Québec 3/Halifax 1: presque qualifiés pour les séries [VIDÉO]

En l’emportant 3 à 1 vendredi sur les Mooseheads à Halifax, les Remparts de Québec se sont presque assurés d’une place dans les séries de fin de saison.

Avec 57 points en poche, les Remparts ne peuvent en effet plus être dépassés par les Mooseheads à ce chapitre même si ceux-ci remportaient leurs sept derniers matchs. 

Seul le fait que les Mooseheads aient deux victoires en fusillade de moins que les Remparts pourrait mathématiquement leur permettre de les coiffer au fil d’arrivée au bris d’égalité, mais seulement si les Néo-Écossais remportaient leurs sept derniers matchs et que les Diables rouges n’en gagnaient plus un seul.

«Nous sommes 14 points devant eux et il faudrait qu’ils gagnent tous leurs matchs... Nous, on se concentre sur ce que nous avons à faire», a déclaré l’entraîneur-chef Patrick Roy au téléphone après la partie, ne semblant pas très préoccupé par la mince possibilité de manquer les séries.

Les Remparts ont dominé leurs adversaires 36 à 12 au chapitre des lancers au but, mais ce sont les Mooseheads qui ont été les premiers à marquer quand Zack Jones, posté à côté du filet de Tristan Côté-Cazenave, s’est emparé de son propre retour pour marquer après avoir reçu une passe de Kevin Gursoy 2:44 après le début du match.

Pénalités coûteuses

Des pénalités à Cameron Whynot et Jeffrey Burridge en début de deuxième période ont cependant coûté très cher aux Mooseheads. Huit secondes seulement après que Whynot ait été envoyé au cachot pour avoir fait trébucher, Cole Cormier a pris le cerbère Cole McLaren à contrepied avec un tir rapide après avoir capté une passe de Gabriel Montreuil.

Ensuite, quand Burridge était au banc des pénalités, Aleksei Sergeev, qui a mérité la deuxième étoile, a lancé d’un angle très serré pour toucher la cible à son tour.

Pierrick Dubé est venu confirmer la victoire des siens dans un filet désert avec 59 secondes au match. Après qu’un joueur des Mooseheads l’ait fait trébucher, Dubé s’est relevé pour propulser le disque dans la cage désertée par McLaren.

«Je suis satisfait de notre match. Malheureusement, nous avons affronté un gardien au sommet de sa forme. Nous avons eu quatre échappées ce soir et nous n’avons pas été capables de la mettre dedans», a commenté Patrick Roy.

«On a bien géré la rondelle, on a bien joué en désavantage numérique. Gabriel Montreuil a eu une bonne présence devant le filet et a contribué à nos deux premiers buts et Nathan Gaucher aurait mérité de marquer, car il a obtenu de bonnes chances ce soir», a enchaîné l’entraîneur.

À Moncton

Samedi, les Remparts seront à Moncton pour y affronter les Wildcats, l’équipe qui occupe le deuxième rang du classement général et qui a remporté ses 21 derniers matchs. 

«On ne se concentre pas là-dessus. Eux, ils sont sur un parcours pour espérer accéder aux grands honneurs alors que nous sommes une équipe en développement. Ce sera cependant un bon test pour nous puisque nous pourrions les affronter en première ronde. Toutefois, comme nous sommes à égalité avec trois autres équipes et à trois points de deux autres équipes, beaucoup de choses pourraient changer au cours des prochains jours», a conclu Roy.