Le défenseur Pier-Olivier Lacombe, acquis des Olympiques de Gatineau, avait six buts et 16 aides en 46 matchs cette année.

Pier-Olivier Lacombe s’amène avec les Remparts

Patrick Roy a conclu la période des échanges dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en mettant la main sur le défenseur Pier-Olivier Lacombe des Olympiques de Gatineau en leur redonnant le choix de quatrième ronde obtenu il y a quelques jours en échange de Braeden Virtue.

Lacombe, qui est âgé de 19 ans, avait six buts et 16 aides en 36 matchs cette année après avoir marqué 11 buts et ajouté 23 mentions d’aide à sa première saison dans le circuit Courteau l’an dernier. Il avait été sélectionné en treizième ronde, 222e au total, lors du repêchage de 2015. En conférence téléphonique, le directeur général et entraîneur-chef des Remparts a vanté sa nouvelle acquisition. «Il sera ici demain (lundi) pour l’entraînement hors glace et mercredi, il jouera contre son ancienne équipe. Il a tout un lancer et sur les avantages numériques, ça nous donnera un lancer sur réception du côté droit. Sa présence va donner de la profondeur à notre avantage numérique et à notre défensive», a déclaré Roy.

La fin de la période des transactions, et celle du mondial junior, a donc finalement mis fin aux rumeurs qui envoyaient l’attaquant vedette Philipp Kurashev sous d’autres cieux. Roy, qui avait affirmé que Kurashev était un intouchable, a indiqué qu’il n’y avait jamais eu de négociations sérieuses pour son numéro 96. «Il finira la saison à Québec. J’ai reçu deux appels et ce n’est jamais vraiment passé proche», a-t-il déclaré.

En plus de garnir sa banque de choix au repêchage, Roy a échangé dix joueurs qui avaient disputé au moins un match avec les Diables rouges cette année et six nouveaux joueurs ont fait leurs débuts à Québec, un groupe auquel s’ajouteront Lacombe, le défenseur Romain Rodzinski et l’attaquant Édouard Saint-Laurent quand ils auront soigné leurs blessures.

«Une équipe à mon image»

Roy a avoué que son équipe lui ressemblait davantage que celle dont il avait hérité à son retour derrière le banc des Remparts cet été. «J’aime le groupe qu’on a en place. C’est une équipe à mon image et j’ai obtenu le genre de joueurs que je recherchais. J’aime mieux l’équipe que j’ai là, mais il faut être prudent, car les dieux du hockey, il ne faut pas trop les déranger!», a-t-il illustré.

Il a tenu à préciser ajoutant qu’il avait toujours gardé à l’esprit les partisans quand il avait réalisé ces transactions. «J’ai pensé à leur loyauté, car ils ont le droit d’avoir une équipe intéressante sur la glace. Je crois que j’ai réussi à garder une équipe intéressante tout en améliorant notre position concernant les choix au repêchage.» Il n’a pas non plus manqué de faire remarquer que ses protégés avaient amassé six points sur une possibilité de dix depuis les échanges. «Si on joue pour .600, on va être dans une bonne position pour causer des surprises en séries.»

Roy se retrouve maintenant avec 25 joueurs en main, un total qu’il souhaite diminuer à 24 au cours des prochains jours. L’ailier Samuel Dickner, qui a marqué son premier but dans l’uniforme des Remparts contre les Mooseheads à Halifax, n’est toutefois pas en danger puisque son patron a confirmé qu’il terminerait la saison à Québec.