Kevin Fiala a été sélectionné par les Predators de Nashville, vendredi, en première ronde du repêchage amateur de la LNH, au 11e rang. Depuis, la rumeur court que l'ailier suisse viendrait disputer une saison chez les Remparts avant d'être promu avec le grand club, ce qu'a nié hier Philippe Boucher.

Philippe Boucher nie la venue de Kevin Fiala avec les Remparts

Foi de Philippe Boucher, le Suisse Kevin Fiala est loin d'être promis aux Remparts, mercredi, au repêchage européen du hockey junior canadien. Au contraire. «J'ai toujours su qu'il ne venait pas [jouer junior en Amérique du Nord]. Que ce soit le joueur, l'agent ou l'équipe [de la LNH], on m'a toujours dit que ce n'était pas son intention», assure le directeur général et entraîneur-chef du club de Québec.
Vendredi soir dernier, à Philadelphie, les Predators de Nashville ont sélectionné l'ailier de 5' 10'' en première ronde du repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey, au 11e rang. Depuis, la rumeur court qu'une entente serait conclue entre Fiala, les Predators et les Remparts pour qu'il vienne disputer une saison ici avant d'être promu avec le grand club.
Ce que réfute le patron des Remparts. L'agent de Fiala est Claude Lemieux, qui s'occupe aussi de deux des trois Européens à avoir joué à Québec cette saison, le Suédois Nick Sorensen et le Suisse Fabrice Herzog.
La complicité entre Lemieux et son ancien coéquipier Patrick Roy, ex-grand manitou et toujours copropriétaire des Remparts, ne fait qu'attiser la flamme. Le fait que le tournoi de la Coupe Memorial aura lieu à Québec en 2015 et que les Remparts y participent en tant qu'équipe hôtesse complète le tableau.
«Je ferai évidemment ce que le club veut. Si c'est la LNH, je serai incroyablement heureux. Si c'est autre chose, je l'accepterai bien volontiers», a pour sa part déclaré Fiala au quotidien suisse
20 minutes.
JOURNÉE CRUCIALE
Les Remparts détiennent les 2e et 95e choix au total des 120 sélections offertes aux 60 équipes des trois ligues canadiennes de hockey junior majeur. «C'est l'une des journées les plus importantes pour la construction de notre équipe en vue de la Coupe Memorial», insiste Boucher.
«Avec le deuxième choix au total, ça nous prend un joueur d'impact, affirme-t-il. Tout va dépendre de ce que Sarnia va faire avant nous, mais on regarde pour un attaquant. On a quelques joueurs ciblés et on va y aller pour le plus talentueux, même chose en deuxième ronde.»
Boucher estime que son second choix devrait passer du 95e au 60e ou 65e rang, car plusieurs équipes ont déjà annoncé leur volonté de s'exprimer une seule fois ou pas du tout.
Pour le deuxième choix au total, Québec avait obtenu le droit de parole de Sherbrooke dans l'échange envoyant Nikita Kucherov à Rouyn-Noranda et Denis Kamaev à Sherbrooke, en novembre 2012. Sherbrooke a fini dernier au classement cette saison et la ligue du Québec passe deuxième dans l'alternance des ligues cette année, entre l'Ontario et l'Ouest.
Mi-avril, Boucher a assisté au Championnat du monde des moins de 18 ans, en Finlande. Selon lui, chaque pays alignait des éléments intéressants, «mais on sait que les Suédois viennent moins jouer ici», soumet-il.
Le dg fera tout pour ne pas gaspiller un choix comme l'an dernier, alors qu'il dirigeait l'Océanic de Rimouski. Retenu par l'Océanic au 48e rang, l'attaquant tchèque Dominik Simon n'a pas été libéré par son équipe de Prague et ne s'est donc jamais pointé à Rimouski.
Les trois Européens actuellement dans l'alignement des Remparts, Sorensen, Herzog et Mikhail Grigorenko, abordent leur saison de 20 ans. Ils joueront dans la LNH, la LAH ou dans leur pays.