Le capitaine Matthew Boucher (91) continue d'animer l'attaque des Remparts, lui qui a inscrit 27 buts et 19 passes en 48 matchs cette saison, dont un tour du chapeau contre les Tigres, mercredi soir.

Pas de répit en vue pour les Remparts

Avec une vingtaine de matchs à disputer en saison régulière, aucune équipe de la LHJMQ ne pourra prendre les choses à la légère d'ici la fin du calendrier. À preuve, les Remparts font partie d'un groupe de quatre équipes, situées de la septième à la 10e  position au classement général, qui ne sont séparées que par deux points!
Les relâchements seront donc à éviter pour les hommes de Philippe Boucher s'ils ne veulent pas glisser au classement et se retrouver à affronter en première ronde des séries une des cinq puissances de la ligue que sont les Cataractes, les Sea Dogs, les Huskies, les Islanders ou l'Armada.
«On aimerait mieux pas, mais on va voir. Il y a cinq équipes qui se détachent en avant. Pour le reste, il y a énormément de parité après ça. On veut essayer de se maintenir à quelque part entre la 7e et la 12e position. Et on va tout faire pour se maintenir là.
«Présentement, si tu as une bonne semaine, tu te maintiens ou tu montes. Et si tu as une mauvaise semaine, tu baisses. C'est ça, la parité. C'est ça qui fait que les joueurs peuvent individuellement, ou collectivement au sein de l'équipe, apprendre dans un environnement compétitif», a jugé Boucher, qui considère «positive» cette congestion du classement.
Pour la jeune troupe québécoise (25-21-3-1), le défi sera de ne pas subir de longues séquences de défaites, elle qui n'a pas réussi à coller deux victoires depuis le début du mois de décembre.
«Depuis le temps des Fêtes, ça n'a pas été facile. Ç'a commencé avec l'Abitibi, puis après ça, on a joué contre Blainville. On a eu de bonnes séquences, mais à Rimouski, c'est une période qui nous a fait mal. On a aussi eu de bons matchs dans la défaite. Contre Shawinigan, à la maison, on a joué un gros 60 minutes. Mais Shawinigan, c'est Shawinigan. Contre Victoriaville mercredi, à part le début du match où on s'est fait dominer un petit peu, le reste du match, c'est comme ça qu'on veut jouer : être acharnés, dédiés, payer le prix», a constaté Boucher, qui a donné congé complet à sa troupe, jeudi.
Les vétérans ont bien fait
Lors de la visite des Tigres, les vétérans ont particulièrement bien parus, ce dont le pilote se réjouissait et ce qu'il espère revoir vendredi lors de la visite du Phoenix de Sherbrooke, une équipe que les Remparts n'ont pas affrontée depuis le 22 octobre.
«Quand il te manque des vétérans, c'est plus difficile. Le retour de Ayotte a fait du bien. "Geno" [Kiselev] a connu un bon match, ce qui a fait du bien. Raphaël Maheux a joué tout un match. Matt [Boucher] a eu une bonne game. Garneau a été solide. Ça va passer par eux autres, surtout quand il te manque des joueurs.
«Jesse [Sutton, genou], c'est un joueur de troisième année, qui n'est pas là. Il faisait une bonne job en désavantage numérique. Picco [épaule], c'est aussi un joueur important pour nous autres. C'est le fun de voir que nos vétérans donnent le ton.»
Premier à montrer l'exemple, le capitaine Matthew Boucher, qui a inscrit 27 buts et 19 passes en 48 matchs cette saison, continue d'animer la jeune attaque de l'équipe, malgré une blessure récurrente au poignet.
«Louis Robitaille l'a eu à Drummondville et il était l'un de ses fervents défenseurs. Il disait qu'un jour où l'autre il allait marquer des buts dans cette ligue-là. Il l'a prouvé, l'année passée. Cette année, ça venait avec des attentes. Surtout quand tu es nommé capitaine de l'équipe. Et je pense que Matthew, comme le reste de nos leaders, remplit son mandat fièrement.»
Baribeau en action vendredi
N'ayant pas obtenu de départ depuis sa déconvenue d'il y a une semaine à Moncton - il avait été retiré après avoir accordé 4 buts sur 12 lancers -, Dereck Baribeau sera devant le filet lors de la visite du Phoenix de Sherbrooke, vendredi. «Même si "Geno" [Kiselev] a été solide mercredi, on y va avec le plan qu'on avait établi pour la semaine, en y allant avec Baribeau, vendredi. On veut le faire jouer. On va remettre "Geno" contre Rimouski, samedi», a indiqué Philippe Boucher. Les Remparts seront privés des services de Yanick Turcotte, suspendu, et d'Andrew Picco, qui sera fixé sur la sévérité de sa blessure à l'épaule, vendredi. «On va décider vendredi matin, si on va jouer à sept défenseurs», a fait savoir Boucher. Lors de cet entraînement matinal, les Remparts recevront les Corsaires de Pointe-Lévy (pee-wee AAA), qui défendront les couleurs des Petits Remparts au Tournoi international pee-wee.
Huntley impressionne
Christian Huntley
Christian Huntley est un des rares arrières de 17 ans à jouer parmi les quatre meilleurs de sa formation, dans la LHJMQ. Offensivement, le défenseur des Remparts brille également avec une fiche de 10 buts et 10 passes en 49 matchs. Ses 10 filets le placent parmi les 10 meilleurs buteurs de la ligue chez les défenseurs. Du nombre, le joueur originaire d'Halifax est le seul à être né en 1999. «Offensivement, c'est impressionnant quand même. Je ne suis pas sûr qu'il y a énormément de défenseurs de 17 ans dans la ligue qui ont déjà 10 buts. En avantage numérique, il fait une bonne job. [...] Défensivement, il joue dans quatre premiers défenseurs depuis l'année passée. Il joue contre les deux meilleures lignes adverses chaque soir. Il fait du bon boulot. C'est un gars appliqué. Outre les gars qui portent des lettres sur leur chandail, c'est un des nos leaders», a félicité l'entraîneur-chef Philippe Boucher, au lendemain d'une victoire de 4-1 sur les Tigres, dont Huntley a inscrit le but gagnant.