Liam Leonard devrait disputer deux matchs avec les Remparts, mercredi et vendredi, avant de retourner à Terre-Neuve où son club midget, l'Osprey de Tri Pen, disputera le sixième match de sa série demi-finale.

Liam Leonard aimerait bien rester

Joueur le plus utile de la Ligue de hockey midget majeur (AAA) de Terre-Neuve, l'attaquant Liam Leonard n'a pas tardé à s'amener à Québec pour y disputer son premier match dans la LHJMQ. Et s'il n'en tenait qu'à lui, le choix de septième ronde des Remparts en 2016 y resterait bien jusqu'à la fin de la saison.
En raison d'une épidémie de blessures dans l'alignement, les Remparts n'ont pas eu le choix de rappeler deux espoirs de leur organisation pour le match contre les Wildcats de Moncton, soit Leonard et Guillaume St-Pierre, du Blizzard du Séminaire Saint-François.
Si ce dernier s'entraînait plutôt avec son équipe de Québec, mardi, Leonard était déjà sur la glace du Pavillon de la jeunesse, en matinée, coiffé du casque au numéro 68.
«Je suis excité d'être ici, ç'a été une journée assez intense, lundi. J'étais à l'école lorsque ma mère m'a appelé pour me dire que je m'en allais à Québec. C'est plaisant de revenir et d'avoir l'occasion de jouer mon premier match dans la LHJMQ. Il y aura une certaine nervosité, mais je vais essayer de rester moi-même, jouer mon style et espérer pour le mieux. C'est souvent lorsqu'on s'inquiète qu'on ne joue pas aussi bien qu'on le veut», disait le jeune homme de 16 ans, mardi.
Depuis sa venue au camp des recrues, Leonard a grandi d'un pouce et pris quelques livres. Il fait désormais six pieds et atteint les 175 livres. Mais surtout, il vient de connaître une saison du tonnerre avec l'Osprey de Tri Pen, où sa récolte de 52 points, dont 32 buts, lui a permis de mériter le titre de joueur par excellence de la saison.
«J'ai connu une bonne saison, offensivement, c'est plaisant de voir que des gens ont reconnu la qualité de mon jeu. Je veux montrer que je peux jouer à ce niveau, et je vais faire la même chose qu'au camp, soit travailler fort, m'impliquer physiquement. Mon objectif serait de faire assez bien pour rester ici, on verra ce qui arrivera.»
De passage
Pour l'instant, Leonard est de passage à Québec pour y disputer le match de mercredi au Centre Vidéotron et celui de vendredi au Centre Georges-Vézina, à Saguenay. Il devrait ensuite retourner à Terre-Neuve pour y rejoindre son club pour le sixième match de la demi-finale qu'il mène 3-2.
«Son entraîneur a été très bon de le laisser aller, on va tout faire pour qu'il puisse jouer les matchs 6 et 7 de leur série, là-bas. Même chose avec St-Pierre, un joueur qu'on a vu progresser, cette année. Il jouera avec nous, mercredi, mais pas en fin de semaine parce que le SSF poursuit sa série, samedi et dimanche. Idéalement, on ne voudrait pas rappeler des joueurs qui sont dans les séries, mais on n'a pas le choix. S'ils avaient eu des matchs en même temps que nous, on ne l'aurait pas fait», a assuré Boucher.
L'entraîneur-chef se souvient de Leonard comme d'un joueur énergique. Et sa progression ne lui déplaît pas du tout. «Je l'avais adoré au camp des recrues, il a été bon côté production cette saison. J'ai aimé ce que j'ai vu à la pratique [mardi], il a de l'énergie et il continue à se développer physiquement, ça va faire du bien à notre alignement», disait Philippe Boucher à propos du patineur qui sera l'un des quatre joueurs de 16 ans dans la formation, des Remparts mercredi, les autres étant Andrew Coxhead, Olivier Mathieu et Guillaume St-Pierre.
Buynitskiy opéré
Dmitry Buynitskiy a été opéré au pied avec succès, mardi matin, mais on ne connaît pas la date de son retour au jeu. Comme lundi, les Remparts parlaient d'une absence variant toujours de deux à quatre semaines. S'il devait avoir besoin de la période maximale, son retour dans l'alignement pour le début de la première ronde des séries serait douteux. Le Biélorusse était incapable de patiner, en fin de semaine, en raison d'une bursite à un pied. L'intervention chirurgicale consistait à l'excision d'une bourse. Après avoir reçu une infiltration de cortisone à l'épaule, lundi, Mathieu Ayotte, ratera pour sa part le match de mercredi et sa présence est incertaine, en fin de semaine, à Chicoutimi et à Baie-Comeau. Toujours en processus de retour au jeu, Igor Larionov Jr pourrait jouer cette fin de semaine.
De la jeunesse à l'attaque
Le Pavillon de la jeunesse, où s'entraînent les Remparts la plupart du temps, portait bien son nom, mardi. Sur la première vague du jeu de puissance, on retrouvait cinq joueurs de 17 ans. «J'avais une impression de camp d'entraînement, a admis Philippe Boucher (photo). Je veux que les jeunes affichent de l'enthousiasme, qu'ils donnent tout. Au camp, c'est ce qu'on leur demandait, et majoritairement, c'est ce qu'on a eu et je veux voir encore ça. Je ne ferai pas le bilan de la saison, mais on a fait de belles choses, cette saison. On y a cru toute l'année, j'ai le goût d'y croire encore.» Le gardien Evgeny Kiselev affrontera les Wildcats, qui s'amèneront à Québec sur l'élan de leur première victoire après 25 défaites, samedi dernier. «La dernière fois, chez eux, on avait notre alignement complet et ça avait été dur, je m'attends à voir le meilleur des Wildcats», a précisé Boucher.