Le gardien des Remparts Tristan Côté-Cazenave s'est imposé dans la victoire des siens.
Le gardien des Remparts Tristan Côté-Cazenave s'est imposé dans la victoire des siens.

Les Remparts victorieux en tirs de barrage contre les Foreurs

Il aura fallu une prolongation et huit tirs de barrage samedi pour faire un maître entre les Remparts de Québec et les Foreurs de Val-d’Or au Centre Vidéotron. Les Diables rouges l’ont finalement emporté 5 à 4 en tirs de barrage grâce à un but de Pierrick Dubé.

Dubé était le huitième joueur des Remparts à s’élancer devant Jonathan Lemieux. James Malatesta et Hunter Holmes avaient aussi déjoué le cerbère des Foreurs avec de belles feintes alors qu’Édouard Saint-Laurent et Rudolf Polcs avaient marqué pour les visiteurs. Le gardien des Remparts, Tristan Côté-Cazenave, a également été chanceux puisque trois joueurs des Foreurs ont touché le poteau en fusillade.

«Ce sont les meilleurs amis du gardien! S’il y en a un qui le sait, c’est bien moi!», a d’ailleurs lancé après la rencontre l’entraîneur-chef des Remparts, Patrick Roy, qui entretenait une relation particulière avec ses poteaux à l’époque où il gardait les buts dans la Ligue nationale.

Malgré quelques moments d’indiscipline, Roy était satisfait de la sortie des siens, qui ont limité les Foreurs à 12 tirs lors des deux premiers engagements et comblé un écart de deux buts en troisième.

«On appelle ça du caractère. J’aurais aimé qu’on se complique moins la vie cependant, car on leur a donné le momentum avec de mauvaises punitions», a-t-il ajouté. 

Les Remparts avaient en effet écoulé un désavantage numérique de deux hommes en première, mais ils ont un peu poussé leur chance en troisième.

Les Foreurs avaient profité du fait que James Malatesta et Darien Kielb étaient au cachot pour briser l’égalité de 2 à 2 et se donner une priorité de deux buts quand 

Maxence Guénette et Thomas Pelletier ont touché la cible.

Ce sont deux buts marqués en 29 secondes par James Malatesta et Xavier Fillion en fin de troisième qui ont permis aux Remparts de rattraper ce déficit.

Mathieu expulsé

Les Remparts n’ont cependant pas réussi à marquer en sept avantages numériques, dont une pénalité de cinq minutes à Olivier Mathieu pour avoir dardé en troisième. 

L’ancien des Remparts avait ensuite été expulsé du match quand il a tenté de s’en prendre à Pierrick Dubé.

«Je ne veux pas être méchant, mais ça ne m’a pas surpris de la part (de Mathieu). Je l’avais déjà vu faire des gestes comme ça et c’est pour ça que je ne le voulais plus... 

C’est le problème de Val-d’Or, ce n’est pas le mien!», a commenté Patrick Roy au sujet de l’incident et de la possibilité que Mathieu écope une suspension.

L’entraîneur des Foreurs, Pascal Rhéaume, n’était pas très satisfait non plus de la conduite de son petit ailier. «Il faudra que j’aie un «talk» avec Olivier. Je sais qu’il voulait venger (Justin) Robidas, mais je pense que ça fait plus mal deux points qu’un coup de bâton dans le ventre. Il faudra qu’il apprenne...»

Rhéaume a reconnu la bonne performance des Remparts lors des deux premiers engagements, mais il estime que l’indiscipline a beaucoup nui aux siens. «Quand on menait 4 à 2, le mot d’ordre était de rester disciplinés et de garder ça simple. On ne l’a pas fait et ça nous a coûté le match.»

Cormier brille

Auteur des deux premiers buts des Remparts, Cole Cormier a mérité la troisième étoile alors que Malatesta a mérité la première et Robidas, qui avait inscrit les deux premiers buts des Foreurs, la deuxième.

«J’ai joué un bon match, mais je pense que c’est un bon match pour toute l’équipe. On veut «scorer», mais on veut aussi empêcher l’autre équipe de marquer des buts et ça a bien fonctionné en début de partie», a déclaré Cormier, qui se plaît de plus en plus avec ses compagnons de trio Malatesta et Nathan Gaucher.

Pour Gaucher, le match revêtait aussi un caractère particulier étant donné qu’il affrontait son frère Jacob pour la première fois. «C’est spécial, car nous sommes tous les deux joueurs de centre, alors on a eu quelques mises au jeu l’un contre l’autre. On n’avait pas parié sur le match, mais je pense que quand on va se revoir, on va s’en glisser un mot», a déclaré la recrue des Remparts, sourire en coin.

Notes: Blessé à une hanche lors du match de jeudi contre Rimouski, le défenseur Charle Truchon n’était pas en uniforme samedi et ratera aussi le match de dimanche contre le Phoenix de Sherbrooke. Son état sera ensuite évalué au jour le jour. Édouard Cournoyer a pris sa place contre les Foreurs.. Le DJ des Remparts, Daniel Sylvain, a trouvé une belle façon de saluer le décès du batteur du célèbre trio canadien Rush, Neil Peart, en faisant jouer la pièce «Tom Sawyer» juste avant la première mise en jeu du match...