Les Remparts de Québec ont encaissé un revers de 2-1 face aux Saguenéens de Chicoutimi, samedi au Centre Vidéotron.

Les Remparts s'inclinent et échangent Robidoux à Shawinigan

Les Remparts de Québec ont encaissé un revers de 2-1 face aux Saguenéens de Chicoutimi, samedi au Centre Vidéotron, dans le dernier rendez-vous avant la pause des fêtes. Ils y seront de retour le vendredi 28 décembre contre le Phoenix de Sherbrooke.

Ils ne compteront toutefois plus sur les services de quelques joueurs pour l'occasion, comme le gardien Anthony Morrone et l'ailier Mikaël Robidoux, qui seront impliqués dans des transactions mineures dès l'ouverture du marché, dimanche.

Ce résultat faisait aussi en sorte que les Remparts passeraient le congé de Noël en huitième place de l'association de l'Est de la LHJMQ, un point derrière ces mêmes Sags, qui ont profité de quelques punitions des locaux, en première, pour imposer leur rythme.

Les Saguenéens ont d'ailleurs marqué leur premier but en avantage numérique à la suite d'une mauvaise punition de Benjamin Gagné après un coup de sifflet. Le capitaine a traîné une partie de sa frustration jusqu'en troisième, où il a écopé d'une autre punition mineure, d'une inconduite de 10 minutes et d'une extrême inconduite de match.

«J'ai laissé tomber l'équipe, j'ai fait passer ma personne en premier, et c'est complètement inacceptable. J'ai laissé la frustration prendre le dessus sur moi», admettait le vétéran défenseur, utilisé à l'attaque dans un troisième match d'affilée.

Les Remparts auraient certainement eu besoin de lui, en fin de troisième, lorsqu’ils ont réduit l'écart à 2-1 grâce à Robidoux. Mais les Saguenéens ont tenu le coup, pour l'emporter. Théo Rochette et Justin Ducharme ont marqué pour les vainqueurs contre le gardien Dereck Baribeau.

«On n'a pas eu le départ qu'on avait souhaité, on a pris deux punitions en début de match qui ont donné du momentum aux Saguenéens, surtout la deuxième pénalité à Benjamin [Gagné] après le coup de sifflet et ils ont marqué sur cette punition», rappelait l'entraîneur-chef Patrick Roy.

Il venait d'écouter la retransmission en direct de l'impromptu de presse accordé par Gagné devant la porte du vestiaire, où celui-ci plaidait coupable.

«Je ne peux rien ajouter ce qu'il a dit. Quand tu portes le C sur ton chandail, tu dois montrer l'exemple, être un exemple pour tes coéquipiers et l'équipe devrait toujours passer en premier. Je suis content qu'il l'ait dit, mais en même temps, j'aimerais mieux des gestes que des paroles. Il devra travailler sur lui-même dans ces situations parce qu'au hockey, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Il n'y a jamais rien de terminé avec retard de deux buts», disait Roy.

Rassurer les partisans 

À quelques heures de la période des transactions, l'entraîneur-chef et directeur général des Remparts ne prévoyait pas faire un coup d'éclat. Il se faisait même rassurant à l'endroit des partisans de l'équipe. Pas question d'effectuer une vente de feu, selon le plan établi.

«On veut rester une équipe compétitive et donner le goût à nos partisans de venir nous voir jouer. On veut amener un changement de culture, où l'éthique de travail doit être notre façon de joueur. Si je mettais [Philipp] Kurashev et [Louis-Filip] Côté sur le marché, le téléphone sonnerait, mais ils ne sont pas sur le marché», confirmait-il.

Les Remparts seront quand même un peu actifs, dimanche, puisqu'ils ont procédé à quelques échanges mineurs qui seront officialisés en cours de journée. Déjà, certaines avaient été dévoilées sur les réseaux sociaux. On en connaît quelques-unes:

- L'ailier droit Mikaël Robidoux sera cédé à Shawinigan en retour d'un choix de quatrième ronde en 2021.

- Le gardien Anthony Morrone prendra le chemin de Drummondville contre un choix de troisième ronde en 2019.

- Le défenseur Félix Tremblay s'en ira à Shawinigan contre un choix de quatrième tour en 2019.

- Le défenseur de 19 ans Alexis Girard s'amènera à Québec en provenance du Collège français de Longueuil. Les droits de cet ancien choix de cinquième ronde de l'Océanic de Rimouski en 2015 appartenaient aux Olympiques de Gatineau, qui l'ont cédé contre l'attaquant de 17 ans Émile Hégarty-Aubin, qui jouait au niveau collégial. Girard en sera à quatrième équipe dans la LHJMQ à Québec.