Pierrick Dubé, premier joueur sélectionné par les Remparts, a enfilé son chandail sous les yeux, notamment, du président Jacques Tanguay et du dg Philippe Boucher.

Les Remparts puisent dans le bassin local

Avec la sélection de quatre joueurs originaires de la région de Québec dans les trois premières rondes, les Remparts n'auront jamais eu une couleur aussi locale.
S'en tenant à leur ordre de sélection original, les Remparts se sont prévalus de leurs choix pour faire le plein de défenseurs et puiser abondamment dans la talle locale, samedi au Harbour Station, de Saint-Jean (N.-B.). Un concours de circonstances, selon le directeur général Philippe Boucher, qui se réjouit néanmoins de la couleur que prend son équipe.
«Ce n'était pas intentionnel, mais on a beaucoup de gars de la région de Québec qui vont être fiers de porter le chandail des Remparts. On a vu ce que ça pouvait faire dans les dernières années. On pense que c'est bon. Ce sont tous des petits gars qui se connaissent. Ça va être le fun de les voir arriver au camp d'entraînement, enthousiastes.»
La récolte des Remparts s'est amorcée en première ronde, avec la sélection du Charlesbourgeois Pierrick Dubé (18e au total), du Blizzard du Séminaire Saint-François (SSF). L'attaquant de 5'7" et de 171 livres, qui a inscrit 11 buts et 17 passes en 39 matchs cette saison, marche ainsi dans les traces de son père Roger, qui avait endossé l'uniforme des Diables rouges, de 1982 à 1985.
«C'est un sentiment incroyable de prendre la relève. J'étais très content, et même lui, j'ai lu dans ses yeux qu'il était très content pour moi», a fait savoir le joueur de 16 ans.
Les Remparts ont causé la surprise en sélectionnant au 31e rang le défenseur gaucher de Val-Bélair Félix-Olivier Chouinard (5'11" et 160 livres) - aucun lien de parenté avec Guy et Éric -, un joueur des Cyclones de Québec, classé au 50e rang par le Centre de soutien au recrutement.
«Ce qu'il faut savoir, c'est que le SSF avait un excellent club midget AAA, avec beaucoup de bons défenseurs, dont Chouinard, qui a joué midget espoir. Il a quand même disputé plusieurs matchs avec le Blizzard, en fin de saison. Et comme il y avait beaucoup de blessés, il a eu beaucoup de glace à la Coupe Telus. Pour nous, qui l'aimions déjà, il n'était pas question de le laisser passer», a indiqué Christian Vermette, l'adjoint au dg des Remparts.
Le petit-neveu de Gilles Tremblay
Au troisième tour, l'organisation a misé sur le défenseur gaucher des Élites de Jonquière, Félix Tremblay (6'2" et 176 livres). Le Baie-Comois de 15 ans (46e au total) est le petit-neveu des anciens du Canadien et des As de Québec, Gilles Tremblay et Ludger Tremblay.
Puis au 49e rang, Québec a choisi l'attaquant pont-rougeois Xavier Cormier (49e), qui a inscrit 17 buts et 27 passes en 31 matchs avec les Cyclones de Québec, cette saison. Finalement, les Remparts ont retenu les services de l'attaquant natif de Neufchâtel Gabriel Montreuil (51e), fils de l'ancien centre des Harfangs de Beauport Éric Montreuil, qui se joint à la même franchise que le paternel. L'attaquant de 6' et de 161 livres a cumulé 10 buts et 10 passes en 40 matchs avec les Élites de Jonquière, cette saison.
***
«Mission accomplie»
De la 5e à la 14e ronde du repêchage de samedi, les Remparts ont mis la main sur les défenseurs Maxime Lavoie (Saguenay-Lac-Saint-Jean), Éric Nadon (Gatineau) et David Wener (Antoine Girouard); sur les attaquants Émile Hégarty-Aubin (Collège Saint-Hilaire), Caleb Kean (Saint-Jean, N.-B.) et Tommy Vaugeois (École Lucille Teasdale); sur le gardien de but Marc-Antoine Bérubé-Jalbert (Collège Notre-Dame) et sur les Américains Braeden Virtue (défenseur), Benjamin McGasling (attaquant) et John Fusco (défenseur). «Les deux premiers Américains, ce sont des gars qu'on s'attend de voir au camp d'entraînement, d'après les conversations qu'on a eues avec eux. On verra par la suite si on est capables de les convaincre de rester. Le troisième, c'est un long shot», a fait savoir Christian Vermette.
L'adjoint au dg des Remparts était satisfait de la journée de travail de son équipe de dépisteurs. «Je suis très content. On a ramassé un peu de tout, de la vitesse, du talent. On voulait se grossir aussi. Je pense qu'on peut se dire: "Mission accomplie"! Sans compter que ce sont des gars cadrent dans notre identité de travaillants.»
Pelletier veut aider à relancer les Wildcats
Jakob Pelletier (à droite) a été le premier joueur de la région de Québec à être repêché, samedi. L'attaquant du Blizzard du Séminaire Saint-François n'a pas eu à patienter très longtemps, lui qui a été réclamé au troisième rang.
Premier espoir répertorié de la région de Québec, Jakob Pelletier a finalement été réclamé par Moncton - tel que prévu - au troisième rang du repêchage de la LHJMQ, samedi. Le choix des Wildcats était au coeur de nombreuses rumeurs d'échanges en amont de la séance.
L'attaquant du Blizzard du Séminaire Saint-François s'est dit heureux de joindre l'organisation néo-brunswickoise, la pire de la Ligue en 2017-2018. «Je pense qu'il faut que tout le monde, on reparte ça à zéro. Ce sera une nouvelle saison. Il va falloir qu'on joue comme l'entraîneur va nous le demander et comme on est capables de le faire», a raconté Pelletier, qui a cumulé 25 buts et 32 passes en 40 matchs avec les champions de la Coupe Jimmy-Ferrari, cette saison.
Prix de consolation des Wildcats, qui ont perdu la loterie du repêchage au profit de l'Océanic et du Phoenix, Pelletier ressentira-t-il de la pression à évoluer dans le marché de Moncton? «Je pense que si j'arrive au camp en apportant ce que j'ai amené au midget AAA, ils vont découvrir que ça n'aura pas été si décevant que ça de perdre la loterie», a soutenu le dynamique attaquant, se décrivant comme «un gagnant».
Deux autres joueurs du SSF, Pierrick Dubé (Québec) et Thomas Pelletier (Drummondville), ont été réclamés en première ronde. Trois patineurs des Commandeurs - Maxence Guénette (Val-d'Or), Mathieu Bizier (Rimouski) et Jérémy Michel (Val-d'Or) - ont également trouvé preneurs au premier tour. Il faut dire que toute la région de Québec a fait bonne figure lors du repêchage de la LHJMQ, où 23 joueurs ont été réclamés : huit du Séminaire Saint-François, sept des Commandeurs de Lévis, deux des Corsaires de Pointe-Lévy, deux des Cyclones de Québec (midget espoir), trois du Typhon de Québec (midget espoir) et un du Collège de Lévis.