Philipp Kurashev, qui n’avait pas marqué depuis le 8 décembre, a inscrit le but égalisateur en fin de première, puis a ajouté un autre filet en troisième.

Les Remparts mettent fin à leur disette et l’emportent 6 à 2

Les Remparts de Québec ont mis fin à une séquence de quatre défaites samedi et Philipp Kurashev a enfin secoué sa léthargie quand les Diables rouges l’ont emporté 6 à 2 sur l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Kurashev, qui n’avait pas marqué depuis le 8 décembre, a inscrit le but égalisateur en fin de première, puis a ajouté un autre filet en troisième.

«Les dernières semaines ont été dures mentalement pour moi et, je l’avoue, je n’ai pas bien joué. Ça fait du bien de réussir à enfin marquer des buts», a déclaré Kurashev, qui avait été jumelé à Samuel Dickner et Matthew Grouchy pour ce match.

L’entraîneur-chef Patrick Roy a d’ailleurs confirmé que ce trio serait de retour dimanche contre les Foreurs de Val-d’Or. «Samuel amène beaucoup de vitesse et Matthew bouge bien la rondelle. J’ai pensé que ce serait un bon fit pour Phil», a-t-il déclaré après la partie, soulagé de voir la feuille de pointage si bien remplie.

«L’Armada a marqué le premier but, mais ce que j’ai aimé, c’est qu’on est resté calme. Et le but de Phil en fin de première a fait beaucoup de bien à Phil et à l’équipe», poursuit-il.

Buts rapides

C’est cependant une séquence de trois buts en 68 secondes en deuxième qui a véritablement sonné le ralliement des troupes. Tout a commencé à 7:19 quand Brandon Frattaroli y est allé d’une habile feinte suivie d’une belle passe à Gabriel Montreuil, qui était posté devant le filet défendu par Brendan Cregan qu’il a facilement déjoué.

Moins d’une minute plus tard, c’est Miguel Tourigny qui marquait dans son propre filet, un but qui a été crédité à la fiche de Samuel Dickner, dernier Diable rouge à avoir touché le disque. «J’ai été un peu chanceux, disons-le. J’ai essayé de passer la rondelle à Phil et le défenseur l’a fait dévier», a commenté Dickner, sourire en coin, après la partie.

Et l’annonceur maison n’avait pas encore fini d’annoncer le but de Dickner que le capitaine Étienne Verrette en ajoutait un autre avec un tir de la ligne bleue. Pierrick Dubé et Kurashev, avec son deuxième du match, ont complété le pointage pour les Remparts en troisième période. Blake Richardson a ajouté un autre but pour les visiteurs dans une cause perdue avec moins de deux minutes au chrono.

Défaite «inacceptable»

Ce n’était pas suffisant pour atténuer la colère de son père, l’entraîneur Bruce Richardson, qui s’est entretenu de longues minutes avec ses protégés suite à la défaite.

«C’est inacceptable! Ça commence à être assez frustrant! Lundi, s’il faut caller des gars du Midget AAA qui ont du feu dans les yeux et le couteau entre les dents pour se tailler une place l’an prochain, nous allons le faire», a-t-il déclaré d’entrée de jeu.

«Dès qu’ils ont scoré leur premier but, on a joué sur les talons, on a "garroché" la rondelle tout partout, ça avait l’air d’une balle de ping-pong», a-t-il illustré, ajoutant que les trois buts rapides des Remparts en deuxième avaient fait extrêmement mal.

«Nous ne sommes pas une équipe offensive, alors quand on perd par deux buts, la montagne est très haute à remonter. Il faut être meilleurs que ça en défensive», a-t-il résumé.

Notes : Blessé à une clavicule, Luke Kutkevicius devrait rater au moins deux semaines de jeu, selon l’entraîneur-chef Patrick Roy... 

Jumelé à Philipp Kurashev depuis le début de la saison, l’autre Européen des Remparts, Aleksei Sergeev complète maintenant le trio d’Édouard Saint-Laurent et Jérémy Laframboise... 

Avant la partie, les Remparts ont honoré Marie-Ève Dicaire, première boxeuse professionnelle québécoise à remporter un championnat du monde, celui des super mi-moyens de l’IBF, le 1er décembre.