Antoine Samuel a été solide, jeudi soir, repoussant 33 des 34 lancers dirigés vers lui.

Les Remparts grimpent au 7e rang

Ces dernières années, les moments de réjouissance n’ont guère été nombreux lors de leurs visites à l’aréna Iamgold. Mais jeudi, les Remparts de Québec ont réussi à vaincre les Huskies de Rouyn-Noranda, ce qu’ils n’avaient pas fait là-bas depuis la saison 2014-2015.

Mieux encore, cette victoire de 5-1 permettait aux Remparts de devancer leurs hôtes au septième rang du classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. «On parlait des voyages en Abitibi, ce n’est jamais facile de venir jouer ici. Quand tu gagnes à Rouyn, tu peux être content», affirmait l’entraîneur-chef Philippe Boucher.

Il venait de voir les siens l’emporter une septième fois de suite sur une patinoire adverse. Les Remparts enfilaient aussi une 12e victoire à leurs 15 plus récents matchs et ils battaient les Huskies pour la deuxième fois depuis deux semaines. Ils affichent 80 points au classement, le même nombre que les Tigres de Victoriaville, qui les devancent au sixième rang parce qu’ils ont disputé un match de moins.

«On avait établi un plan avec Jacques Tanguay, et on savait où l’on voulait être après nos deux saisons de reconstruction. On voulait un club qui allait se battre pour l’avantage de glace et pour les séries, c’est en plein ce qu’on fait», précisait celui dont la troupe a signé sa 37e victoire de la saison, son plus haut sommet depuis les 40 gains de la campagne 2014-2015.

«On est sur une bonne séquence», admettait Boucher. «On n’a pas aimé tous les détails de notre partie, mais Antoine [Samuel] a été solide et notre jeu de puissance, sauf à cinq contre trois, a été productif.»

Le jeu de puissance frappe trois fois

Le gardien a repoussé 33 des 34 lancers dirigés vers lui, dont 27 dans les deux dernières périodes. Les Remparts lui ont donné une avance de 2-0 après 20 minutes et de 3-1 après 40.

Pierrick Dubé (3e), Olivier Garneau (23e), Jérémy Laframboise (4e), Matthew Grouchy (16e) et Christian Huntley (8e) ont touché la cible pour les Remparts, qui ont inscrit trois buts en huit avantages numériques.

«Dubé a été très bon, même nos gars qui ne “filaient” pas ont donné tout ce qu’ils avaient», constatait Boucher.

Bien qu’il soit du voyage, le Suisse Philipp Kurashev n’était pas encore disposé à revenir au jeu, lui qui se remet d’une pneumonie. Les vétérans Pascal Laberge et Matthew Boucher ont joué même si leur cas était incertain.

NOTES : Les Remparts bouclent leur périple en Abitibi avec un arrêt à Val-d’Or, vendredi. Dereck Baribeau devrait être devant le filet contre son ancienne équipe, à moins que son état de santé (il se sentait plus ou moins bien, jeudi) ne l’en empêche… Rappelé en début de semaine à la suite de l’élimination du Blizzard du Séminaire Saint-François (midget AAA), Gabriel Montreuil a disputé un deuxième match cette saison avec la formation québécoise… Inscrit à des cours à distance à l’Université Acadia, le défenseur Andrew Picco a obtenu le titre de joueur-étudiant du mois de février chez les Remparts.