Mathieu Lavallée était ému après la défaite crève-coeur des Remparts aux dépens des Mooseheads.

Les Remparts éliminés

Les Remparts auront eu beau jouer leur meilleur match des séries, rien n'y a fait. Un but de Jonathan Drouin, à 14:58 de la première période de prolongation, a donné une victoire de 5-4 aux Mooseheads de Halifax et, du coup, signé l'arrêt de mort de la troupe de Patrick Roy. Les hommes de Dominique Ducharme avancent ainsi en demi-finale de la LHJMQ, où ils affronteront l'Océanic de Rimouski.
C'est à un spectacle enlevant que les Remparts et les Mooseheads ont convié les quelque 11 093 amateurs privilégiés, qui ont assisté au septième et ultime match de la série quart de finale entre les deux formations. Un spectacle du tonnerre, qui aura été marqué par deux performances individuelles remarquables - quatre buts de Cameron Critchlow et 41 arrêts de Zachary Fucale - ainsi qu'un exploit d'équipe rare, soit la remontée d'un déficit de 0-3 par les Mooseheads.
«C'est tout le monde qui est déçu. Nos joueurs se sont battus jusqu'à la fin, c'est ce qu'on voulait voir et c'est ce qu'on a eu. On les a laissés revenir dans la série, mais ce soir, on s'est donnés corps et âme», a fait savoir l'entraîneur des Remparts, visiblement ému.
Transportés par la plus bruyante foule de la série au Colisée, les Remparts étaient sortis confiants du portillon de départ, obtenant d'excellentes chances de marquer tôt dans le match.
C'est toutefois sur un jeu anodin que les Remparts se sont inscrits les premiers à la marque pour la première fois dans la série. Effectuant un lancer inoffensif de la ligne bleue, Mikaël Tam a trompé Fucale à sa droite, au-dessus du bloqueur, en fin de période.
Portés par cette avance, les Diables rouges sont revenus forts en deuxième, augmentant rapidement leur avance à 2-0. Complétant un jeu de Tam et Shaw, Duclair a coupé au filet et trompé Fucale d'un lancer du revers entre les jambières. Une superbe pièce de jeu.
Indiscipline
Les Diables rouges ont toutefois vu leur indiscipline couper leur bel élan, après que Werthner eut chargé le gardien des Mooseheads. Critchlow a profité de l'avantage numérique qui a suivi, alors qu'il a récupéré le retour d'un lancer de Nathan MacKinnon pour inscrire le premier de ses quatre filets.
Bénéficiant à leur tour d'un avantage numérique, les Remparts ont repris leur avantage de deux buts après que Logan Shaw eut intercepté un dégagement de Konrad Abeltshauser de derrière la ligne des buts et effectué un tourniquet, qui a mystifié Fucale pour porter la marque à 3-1. En fin de période, Critchlow enfilait deux autres buts en 2:31, le premier sur un cafouillage défensif des Remparts et le second sur un bel échange avec Drouin et MacKinnon, pour niveler la marque à 3-3.
En troisième, Erne redonnait une priorité d'un but aux Remparts, sur un superbe jeu, une copie carbone du but de Duclair en deuxième. De son côté, le gardien Louis Domingue s'illustrait à quelques reprises afin de conserver l'avance, effectuant deux arrêts consécutifs sur MacKinnon et Abeltshauser.
Loin de jeter l'éponge, les Mooseheads ont ensuite de nouveau fait payer les Remparts pour leur indiscipline. Pendant que Carrier purgeait une pénalité pour avoir accroché Frk, Cameron Critchlow - encore lui! - récupérait le rebond d'un tir ayant frappé la baie vitrée avant de revenir devant le but. Du coup, le capitaine des Mooseheads envoyait les deux formations en prolongation. Drouin allait compléter la marque en supplémentaire.