Philippe Boucher a expliqué que le succès de son équipe sur la route reposait sur la constance et l'éthique de travail de ses joueurs.

Les Remparts égalent un record d'équipe à Val-d'Or

En l’emportant 5-4 sur les Foreurs de Val-d’Or, vendredi au Centre Air Creebec, les Remparts de Québec ont égalé un record de franchise avec une huitième victoire d’affilée sur la route.

Les éditions de 1998-1999 et de 2005-2006 avaient aussi réussi cet exploit peu commun. Les Remparts d’aujourd’hui n’ont plus qu’un match à disputer à l’étranger cette saison, soit vendredi prochain à Rimouski, où ils pourraient éclipser cette marque.

«Quand tu réussis à égaler un record de franchise, cela signifie que tu joues du bon hockey. Nos succès sur la route s’expliquent par la constance de nos joueurs. Toute la saison, nous avons mis l’emphase sur l’éthique de travail, les bonnes habitudes et l’esprit d’équipe, et les gars s’appliquent à le faire tous ensemble», soulignait l’entraîneur-chef Philippe Boucher.

Les Remparts rentrent à la maison avec une fiche parfaite dans ce lointain voyage de deux matchs en Abitibi. Jeudi, ils ont vaincu les Huskies de Rouyn-Noranda pour s’accaparer du septième rang au classement général, qu’ils occupaient toujours après le programme de vendredi dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Ils ont amassé 17 points sur les 18 derniers à l’enjeu et ont gagné 13 de leurs 16 derniers matchs.

«Ce n’est jamais facile de venir jouer en Abitibi, de faire de nombreuses heures d’autobus pour deux matchs. C’est un voyage très satisfaisant», admettait-il à propos des 37e et 38e victoires de la saison.

Le but gagnant... dans un filet désert

Les siens ont laissé filer deux avances de 2-0 et de 3-2 dans cette rencontre, mais ils ont réussi à conserver la dernière acquise en fin de match. En bout de ligne, c’est un but dans un filet désert d’Andrew Coxhead (11e) qui aura fait la différence. Alors qu’il devait s’avérer celui d’assurance, il a plutôt été le but vainqueur puisque les Foreurs sont parvenus à réduire l’écart à 5-4 avec 83 secondes à jouer.

Christian Huntley (9e), Pascal Laberge (17e), Matthew Boucher (30e) et Philipp Kurashev (18e) ont marqué les autres buts des Remparts. Boucher atteignait le plateau des 30 buts pour la deuxième fois en trois saisons avec les Remparts, une blessure l’ayant freiné à 27, l’an passé. Pour sa part, le gardien Dereck Baribeau a cédé devant Nathan Hudgan, Yan Dion, Julien Tessier et Ivan Kozlov.

«Les deux dernières minutes de la première période ont été un peu difficiles, mais on a réussi à se ressaisir par la suite. Notre désavantage numérique [parfait en trois occasions] a été très bon, et depuis trois semaines, notre jeu de puissance a débloqué. Encore ce soir [vendredi], il est allé chercher de gros buts», notait l’entraîneur-chef en parlant des trois réussites en huit attaques massives.

Les Remparts ont roulé toute la nuit pour revenir à Québec. Ils profiteront d’un repos mérité de deux jours avant de reprendre l’entraînement, lundi, en prévision de leur match de mercredi, au Centre Vidéotron, contre les Saguenéens de Chicoutimi. Ils n’ont plus que trois matchs à disputer, cette saison.