Les Remparts affronteront le gratin du junior

Les sept prochains matchs des Remparts de Québec ne seront pas de tout repos puisqu'ils affronteront uniquement des équipes faisant partie de l'actuel peloton des neuf premières positions au classement de la LHJMQ. Premier test, jeudi, à Gatineau!
«On parle quasiment d'un quatre de sept de demi-finale puisqu'il s'agit tous de clubs qui ont la chance d'atteindre le carré d'as», a constaté l'entraîneur-chef à propos de Gatineau, Val-d'Or, Rouyn-Noranda, Halifax, Blainville-Boisbriand, Baie-Comeau et Drummondville, les prochains adversaires des Remparts dans l'ordre.
«Il s'agit de bons tests, car c'est sans aucun doute notre séquence la plus difficile. Il s'agira de matchs enlevants pour les amateurs et difficiles pour nous», estimait Boucher, en sachant bien que les clubs seront bientôt engagés dans les séries.
Et pour cause : le moindre relâchement pourrait signifier le glissement de quelques rangs au classement, et dans le pire cas, la perte de l'avantage de la patinoire quand la «deuxième saison» se mettra en branle.
«Les clubs qui vont s'endormir et baisser les bras dans les prochaines semaines vont reculer au classement et risquent de commencer les séries sur la route. Oui, on veut aller chercher des points au classement, et tant mieux si on est capable de finir premiers de notre division, même si c'est encore loin. Je ne passerai pas les 22 prochains matchs à parler de l'avantage de la glace, il faut se concentrer sur la façon de jouer. Si on joue mal, c'est sûr qu'on ne gagnera pas», a-t-il expliqué après la séance d'entraînement des siens.
Effort constant
Boucher veut que les Remparts arrivent dans les séries sur des bases solides. L'une de ses priorités pour l'instant est de rappeler à sa troupe l'importance d'y mettre l'effort. «Si on n'a pas de constance dans notre effort, on n'en aura pas dans nos résultats. Il n'y a personne qui va nous donner des points au classement. On sait qu'on a du talent, mais ce qui importe, c'est comment on fait les choses.»
Depuis qu'il est dans la LHJMQ, Boucher n'a jamais vu un classement aussi serré. Seulement sept points séparent la première position de la neuvième, sans pour autant négliger les autres formations qui luttent dans la portion inférieure du tableau.
«Il y a toujours une ou deux équipes qui se séparent du lot, mais je ne crois pas que ça arrivera, cette saison. Halifax, qui joue dans une division un peu plus facile, sera difficile à garder dans le peloton, mais je regarde le calendrier et il n'y aura pas de matchs faciles. On nous parle de Shawinigan et Sherbrooke, mais on a perdu deux fois contre les Cataractes et on a eu de la misère à battre le Phoenix l'autre jour.»
Demain, à Gatineau, il veut voir ses joueurs faire mieux que samedi, contre Rouyn-Noranda. «Les gars sont au courant, on a été correct, mais ce ne fut pas notre meilleur match. Si tu n'arrives pas là-bas au sommet de ton art, ça va être dur, et c'est la même chose pour les deux autres parties du voyage [en Abitibi].»
**********************
Expérience répétée
À l'entraînement, mardi matin, Mikhail Grigorenko avait retrouvé ses deux ailiers des deux premières périodes du dernier match, soit Adam Erne et Nick Sorensen. Les trois partenaires de jeu évolueront ensemble jusqu'à nouvel ordre. «On va essayer encore, ils ont été menaçants ensemble, l'autre soir. Les attentes sont élevées envers Grigo, autant celles des partisans que les nôtres. Il est capable de faire la différence, il l'a fait avec le but gagnant contre les Huskies. Il a eu un but, deux passes et la première étoile, mais je pense qu'il peut faire encore mieux. Il y a eu des flashs et je m'attends à ce qu'il y en ait beaucoup plus», a souligné l'entraîneur-chef des Remparts, qui utilisera à nouveau Olivier Archambault au centre d'Anthony Duclair et de Fabrice Herzog.
Boucher déçu du renvoi de Dupont
Philippe Boucher et François Godin étaient déçus du sort réservé à Danny Dupont, congédié de son poste d'entraîneur-chef du Titan d'Acadie-Bathurst, dimanche. «Je ne suis pas prêt à dire que c'est de sa faute. Ça m'a surpris, même si je ne sais pas trop ce qui s'est passé là-bas dans le dernier mois», a expliqué le défenseur de 20 ans acquis du Titan pendant la pause des Fêtes. Pour ce qui est de Boucher, il était le patron de Dupont à Rimouski lorsque ce dernier était adjoint avec l'Océanic.
«Danny est un bon gars, je trouve ça plate pour lui. Je suis certain qu'il va se replacer quelque part. Lorsqu'une équipe se cherche et ne gagne pas, ce sont des choses qui arrivent, mais je suis mal placé pour juger le geste de Sylvain [Couturier]», a confié le patron des Remparts. En milieu d'après-midi, on a annoncé que Ron Choules effectuait un retour derrière le banc, lui qui a déjà dirigé le Titan de 2008 à 2010.
En vitesse...
Kurt Etchegary a raté la séance d'entraînement, mardi, afin de se rendre à Montréal pour un suivi médical déjà planifié à la suite de l'intervention qu'il a subie au coeur, en novembre... Le capitaine pivotera encore un trio énergique avec Adam Chapman et Zachery Moody. «Ils frappaient et mettaient de la pression sur les défenseurs, on espère que ça incitera nos joueurs de talent à faire la même chose», a raconté Boucher à propos de ce trio... Absent depuis la mi-novembre en raison d'une mononucléose, Alexandre Boivin n'a pas reçu le feu vert du médecin comme il l'espérait, mardi après-midi, à la suite d'une échographie abdominale. Il continuera ainsi à s'entraîner avec un chandail vert réservé aux joueurs en processus de retour au jeu... Les Remparts s'entraînent à Québec, mercredi matin, avant de rouler vers Gatineau pour leur tournée de trois matchs dans la division Telus-Ouest.