L’entraîneur-chef Philippe Boucher sait à quel point la première moitié de saison a été éreintante pour plusieurs joueurs, notamment ceux venus d’ailleurs.

Les Remparts à un but de l’emporter

Après deux défaites successives en tirs de barrage, en fin de semaine, il n’est pas étonnant que la séance d’entraînement des Remparts de Québec ait pris fin par un exercice de confrontation du genre avec le gardien, mardi. Après avoir remporté cinq matchs en prolongation, plus tôt cette saison, ils viennent de perdre trois de leurs quatre plus récents disputés en temps supplémentaire.

Voilà ce qui expliquait la sortie de l’entraîneur-chef Philippe Boucher, dimanche, après le revers de 3-2 contre Saint-Jean, en tirs de barrage. Il estimait que certains joueurs pouvaient en donner un peu plus, ce qui aurait peut-être amené le but qui aurait pu procurer un point ou deux de plus au classement.

«On aurait gagné un match ou deux, dernièrement, et on tombait premier dans la Ligue. Et même là, on est encore dans le haut du classement, alors il faut savoir bien doser les choses. Oui, certains peuvent mieux jouer, mais on est toujours à un but de l’emporter», a expliqué Boucher, mardi, à la veille d’une visite du Drakkar de Baie-Comeau au Centre Vidéotron.

Les Remparts ont joué en temps supplémentaire lors de leurs quatre derniers matchs, perdant une fois en prolongation, l’emportant en tirs de barrage et perdant les deux dernières du week-end en fusillade. Avant les matchs de mardi, dans la LHJMQ, ils montraient le même nombre de points au classement que Blainville-Boisbriand et Rimouski, soit 40.

Boucher a discuté avec son groupe, ces derniers jours, et le fera à nouveau avec quelques joueurs en particulier, mercredi. Il tient à ce que tout le monde soit bien focalisé pour les quatre derniers matchs à disputer avant la pause de Noël, qui sera la bienvenue pour plusieurs.

«Oui, c’était le fun lorsqu’on allait chercher nos victoires en prolongation à trois contre trois. Je pense que si on s’applique sur les détails, si on fait bien les choses, on peut aussi le faire à cinq contre cinq. Notre désavantage a été très bon, ces derniers temps, et c’est souvent grâce à notre jeu puissance qu’on a obtenu nos récentes victoires. À la fin de la saison et dans les séries, ça se joue à cinq contre cinq, il faut en prendre conscience.»

Deux chiffres

Sur le tableau du vestiaire, Boucher a inscrit deux chiffres : 68 et 25. Le premier pour le nombre de matchs en saison, le deuxième pour la date de Noël… «Il y a 68 matchs pour tout le monde, et Noël, c’est aussi le 25 décembre pour tous… Il nous reste quatre matchs, je veux juste qu’on retrouve notre focus. La constance, elle s’obtient par l’effort et la concentration.»

Ensuite, les joueurs pourront retourner à la maison, se reposer, revoir leurs proches. Boucher sait à quel point la première moitié de saison a été éreintante pour plusieurs, notamment ceux venus d’ailleurs. «J’ai hâte que Breaden Virtue aille dans sa famille, que Tomas Dajcar retourne en République tchèque. Il nous reste quatre matchs, alors ayons du focus et on va tous arriver à Noël en même temps.»

Boucher ne s’attend pas à une partie de plaisir, mercredi, contre le Drakkar. «Depuis l’ouverture du Centre Vidéotron, c’est l’équipe qui nous donne le plus de fil à retordre ici. C’est une équipe qui travaille, qui est acharnée. Il faudra être prêt. La parité, c’est ça. Cette semaine, le Canadien va gagner la Coupe alors que la semaine passée, il ne faisait pas les séries…», disait-il avec un clin d’œil à propos du vent qui peut changer de bord rapidement.

+

KURASHEV INVITÉ OFFICIELLEMENT PAR L'ÉQUIPE NATIONALE JUNIOR SUISSE

Dernier joueur retranché, l’an passé, Philipp Kurashev a été officiellement invité à participer au camp de sélection de l’équipe nationale suisse en prévision du Championnat mondial. Au lieu d’accompagner ses coéquipiers en Abitibi, la semaine prochaine, il rejoindra plutôt ses amis de la Suisse, à Niagara.

L’équipe suisse U-20 a dévoilé, mardi, la liste des joueurs retenus par l’entraîneur-chef Christian Wohlwend. Kurashev est l’un des 18 attaquants à se retrouver sur la liste dévoilée par le site Internet de la fédération suisse de hockey.

«Je suis vraiment content d’avoir été invité. Je dois d’abord faire l’équipe, et ensuite, essayer de faire de mon mieux dans le rôle que l’on me confiera», a dit le numéro 96 des Remparts, mardi, à sa sortie de la patinoire au Pavillon de la jeunesse.

Même s’il en est à sa deuxième saison, à Québec, Kurashev connaît tous les joueurs susceptibles de percer l’alignement suisse. Il a participé à plusieurs tournois estivaux avec l’équipe nationale depuis deux ans. «Il s’agit du rêve de tous les joueurs de hockey de mon pays de participer au Mondial Junior. Après ce qu’il m’est arrivé, l’an passé, je veux vraiment faire l’équipe», a indiqué celui qui fut retranché à la toute fin du camp.

Bien sûr, la Suisse devra se passer de son meilleur joueur, soit Nico Hischier, qui s’aligne avec les Devils du New Jersey. «Il s’agit d’une lourde perte, on aimerait bien l’avoir avec nous, bien sûr, mais on se doit de prendre la relève», a déclaré celui qui se réjouit de voir son ami dans la LNH.

L’entraîneur-chef Philippe Boucher espère que son attaquant jouera un rôle important pendant le tournoi qui se tiendra à Buffalo, du 26 décembre au 5 janvier.

«Je m’attends à ce qu’il ait un rôle majeur dans leur équipe. Il s’agit d’une expérience incroyable d’aller là-bas, je veux qu’il s’amuse avec ses amis et qu’il ramène cette expérience avec nous pour la suite de la saison», a noté Boucher.  

+

EN VITESSE

Le défenseur Sam Dunn a raté la séance d’entraînement par mesure préventive, mardi, et devrait affronter Baie-Comeau, mercredi… Le Drakkar sera privé des services de l’ailier droit Simon Chevrier, suspendu pour cinq matchs pour un coup à la tête donné le 2 décembre, contre Sherbrooke… L’équipe canadienne junior dévoilera, mercredi, les joueurs invités à son camp de sélection. «Est-ce qu’il aura des joueurs du Québec dans l’équipe, j’en doute, parce qu’il s’agit d’un creux de vague pour nous, et les deux meilleurs ont des rôles importants dans la LNH», a dit Boucher à propos de Pierre-Luc Dubois et de Samuel Girard… Le gardien Dereck Baribeau sera devant le filet contre le Drakkar. Il est aussi prévu que le numéro 1 affronte le Phoenix, à Sherbrooke, samedi… La recrue Pierrick Dubé s’envolera pour la France, vendredi, afin de participer au camp de l’équipe nationale des moins de 17 ans de ce pays…  Philippe Boucher prévoit assister au Challenge midget AAA de Gatineau, vendredi et une partie de la journée, samedi, avant le match des siens à Sherbrooke.