Depuis le début du camp des Rangers, Anthony Duclair n'a cessé d'épater la galerie, à commencer par l'organisation new-yorkaise.

Les Rangers gardent Anthony Duclair

L'attaquant des Remparts Anthony Duclair a reçu la confirmation qu'il entamera la saison 2014-2015 avec les Rangers de New York, a fait savoir dimanche son agent Philippe Lecavalier.
Depuis le début du camp des Rangers, le rapide ailier gauche n'a cessé d'épater la galerie, à commencer par l'organisation new-yorkaise, qui lui a donné toutes les chances de se faire valoir auprès des Martin St-Louis, Rick Nash et Derick Brassard.
Ses bonnes performances lui ont permis de cumuler une fiche de trois buts et deux passes en cinq rencontres préparatoires et de mériter le trophée Lars-Erik Sjoberg remis à la meilleure recrue du camp des Rangers. 
«Les Rangers ont confirmé qu'il allait commencer l'année, mais pas nécessairement qu'il serait là pour toute la saison. Ils peuvent le redescendre n'importe quand. De toute façon, ça aurait été très surprenant qu'une équipe dise à un gars de 19 ans qu'elle allait le garder toute l'année. De son côté, il est très content de commencer l'année là-bas. Il le mérite. Il a connu un super bon camp d'entraînement», a noté Lecavalier.
Les Rangers devraient normalement annoncer la nouvelle lundi. L'organisation a déjà fait savoir qu'elle dévoilerait son alignement final vers 17h. Techniquement, elle a toutefois jusqu'à mardi pour remettre sa liste à la Ligue nationale de hockey.
«C'est tout un vote de confiance de la part des Rangers parce qu'Alain Vigneault est réputé pour faire surtout confiance à des vétérans», a rappelé l'agent du joueur.
Le seul problème, c'est que les Rangers ont déjà atteint la limite des 50 contrats de joueurs permise par la LNH. Pour inclure Duclair à leur alignement, ils devront obligatoirement échanger ou mettre un joueur au ballottage. Une autre option serait de placer l'attaquant Derek Stepan (jambe cassée) sur la liste des blessés à long terme, ce qui libérerait un poste, le temps de son absence. Au moment de mettre sous presse, on ne savait pas quel scénario allait être privilégié par les Rangers. «J'imagine qu'ils ont quelque chose en place, sinon ils ne nous auraient pas confirmé ça», s'est contenté de commenter Lecavalier.
À Québec, le directeur général des Remparts, Philippe Boucher, ne savait toujours pas à quoi s'en tenir après le match des siens, en début de soirée, dimanche. Plus tôt dans la journée, il avait toutefois échangé des messages texte avec l'entraîneur-chef Alain Vigneault.
«On a convenu de se parler demain [lundi], en début d'après-midi», a-t-il indiqué.
Douche froide pour les Remparts 
Même si le départ de Duclair vient jeter une sérieuse douche froide sur ses plans en vue du tournoi de la Coupe Memorial, le dg se réjouissait des succès de son joueur.
«Nous sommes une ligue de développement. On est là pour aider les joueurs, pour essayer de les faire performer et pour les préparer au prochain niveau. Je pense qu'Anthony a bien répondu là-bas. Il les a fait penser. Tant mieux pour lui», a-t-il soutenu au sujet de l'attaquant qui, en raison de son âge et de la date de signature de son contrat, entame la deuxième année de son entente avec les Rangers.
S'il fallait que Duclair passe toute la saison à New York, les Remparts risqueraient de ne pas être les seuls à souffrir de son absence. Équipe Canada Junior pourrait également devoir se passer de ses services.
«Parce que c'est les Rangers qui vont décider si ils vont le prêter. S'il fallait qu'Aaron Ekblad reste en Floride, ça pourrait faire deux grosses pertes pour Équipe Canada Junior...» a laissé entendre Lecavalier.