Est-ce que Viljami Marjala et Aapo Siivonen seront de l’alignement mardi?
Est-ce que Viljami Marjala et Aapo Siivonen seront de l’alignement mardi?

Les doigts croisés pour Marjala et Siivonen

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Patrick Roy se croise les doigts pour que ses recrues finlandaises Viljami Marjala et Aapo Siivonen puissent revêtir l’uniforme pour le tournoi de six matchs qui débutera le 17 novembre au Centre Vidéotron.

«On fera tout notre possible pour qu’ils soient là mardi (...) Nous sommes en discussion avec la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) et le dossier avance bien. La Ligue a fait certains recours», a expliqué Roy au sujet du fait que les deux Finlandais qui sont entrés au Canada grâce à un visa de travail n’aient pour l’instant pas la permission de la Ligue canadienne de hockey (LCH) pour disputer des matchs.

«On a chacun une compréhension différente du terme «travail», «visa de travailleur» ou «permis de travailleur». Pour moi, le statut d’entrée au pays n’est pas un statut d’emploi. D’après moi, ils (Marjala et Siivonen) peuvent garder leur statut amateur sans aucun problème même s’ils sont entrés avec un visa de travailleur», a commenté Roy.

À VOIR AUSSI: La bulle du hockey junior: ce que nos journalistes en pensent

Las de délais qui s’allongeaient avant que les joueurs européens ne puissent traverser la frontière, les Remparts avaient fait appel à un cabinet d’avocats spécialisé en immigration pour accélérer les choses. «J’ose espérer que la LCH n’est pas fâchée parce qu’on a trouvé un moyen de faire entrer nos joueurs. D’autres équipes avaient procédé de la même façon, mais les règles ont été changées dans un mémo... À partir du moment où il y a un repêchage de joueurs européens, je me dis qu’il faut les faire jouer et la LHJMQ nous appuie là-dedans», a expliqué Roy.

Melanson blessé

Si Marjala et Siivonen sont de l’alignement mardi, ce ne sera cependant pas le cas de Jacob Melanson, de nouveau blessé à l’épaule gauche et qui n’a pas encore joué cette année. «Il ne sera pas disponible avant que les activités ne reprennent après le congé des Fêtes. C’est la deuxième fois qu’il se blesse à cette épaule et il est rentré chez lui en Nouvelle-Écosse pour faire sa réhabilitation. Il devra s’isoler pendant 14 jours quand il reviendra au Québec», a résumé Roy.