L'attaquant du Phoenix, Julien Pelletier, a été puni pour obstruction contre Dereck Baribeau en troisième période. Le gardien des Remparts a obtenu son premier jeu blanc en 45 départs dans la LHJMQ.

Le trio des jeunes s'impose contre Sherbrooke

Portés par leur quatrième trio, les Remparts ont facilement pris la mesure du Phoenix de Sherbrooke par la marque de 4-0, devant une foule de 13 557 amateurs, leur meilleure de la saison, au Centre Vidéotron, vendredi.
Avec ce 26e gain de la saison, les hommes de Philippe Boucher ont collé deux victoires de suite pour la première fois depuis le 3 décembre. Connaissant l'un de leurs meilleurs débuts de match à domicile cette saison, les Remparts ont dominé le premier engagement, inscrivant trois buts sans réplique, pendant que le gardien de but Dereck Baribeau repoussait la menace adverse.
«On a eu une bonne première période. Dereck a été vraiment solide en début de match et tout le long du match. Défensivement, on ne s'est pas compliqué la vie. Belle victoire d'équipe. C'est l'fun comme semaine, parce que je ne savais pas du tout à quoi m'attendre après notre voyage dans les Maritimes. C'est le fun de voir les gars répondrent comme ça», a commenté Boucher, dont le club avait gagné 4-1 contre Victoriaville, mercredi.
Pivotant un quatrième trio complété par Olivier Mathieu et Mikaël Robidoux, le centre de 17 ans Derek Gentile, qui avait récemment été rayé de l'alignement, a été le premier à tromper Evan Fitzpatrick après avoir coupé au filet, en milieu de première. Continuant de faire des dommages en zone offensive, la ligne des jeunes a poursuivi sur sa lancée deux minutes plus tard. La recrue de 16 ans Olivier Mathieu, qui avait regardé le dernier match des estrades, a intercepté une passe adverse pour battre le portier d'un bon tir des poignets de l'enclave.
«Des fois, le meilleur moyen qu'on a pour passer un message à un joueur, c'est de le rayer de l'alignement. Le trio de Mathieu, Gentile et Robidoux a été très bon. [...] Derek, ça faisait longtemps qu'on voulait que ça débloque pour lui. C'est le fun de voir que ç'a bien été. Olivier, c'est pour ça qu'on l'a gardé ici. Des marqueurs naturels, on n'en a pas une tonne», a félicité le pilote.
L'ancien choix de première ronde des Sea Dogs ne s'est pas caché pour dire qu'il a aimé partager le boulot avec Gentile et Robidoux et souhaite poursuivre l'expérience. «C'est deux joueurs de 17 ans avec moi, qui a 16 ans. Derek est patient, ne se débarrasse pas de la rondelle, et Robidoux, il frappe et il patine. J'ai adoré ça jouer avec ces deux-là. C'est sûr que si j'ai la chance de réessayer ça, c'est sûr que j'aimerais ça», a soutenu Mathieu.
Baribeau aidé par ses poteaux
En toute fin de premier engagement, le vétéran de 20 ans Mathieu Ayotte profitait quant à lui d'un avantage numérique pour tripler l'avance des siens, grâce à un tir d'un angle fermé. Igor Larionov Jr fermait quant à lui la marche pour les Remparts en début de troisième, après avoir bénéficié d'un tir de pénalité.
Repoussant 24 lancers, Baribeau a réalisé son premier jeu blanc en 45 départs dans le Circuit Courteau. Le natif de L'Ancienne-Lorette était heureux de rebondir après «avoir laissé tomber ses coéquipiers à Moncton».
«Les gars ont fait une grosse job pour moi. Ils ont bloqué beaucoup de tirs. Je suis content de cette game-là», a fait le grand portier de 6'5", qui a aidé à quelques reprises par ses poteaux, au cours de la rencontre.
En vitesse
Même s'il a évolué pour quatre autres équipes depuis son séjour avec les Remparts, le défenseur Cody Donaghey trouve toujours spécial de revenir jouer à Québec. «Même s'il y a eu tout un bon renouvellement de personnel chez les Remparts, les gens qui sont autour de l'équipe sont les mêmes. Le plus étrange, c'est de ne plus voir Lappy [Martin Laperrière]... Il m'a tellement aidé lorsque j'ai joué ici!»... Le capitaine Matthew Boucher et le gardien de but Evgeny Kiselev ont été respectivement nommés joueurs offensif et défensif de la troisième tranche de la Coupe Budweiser, couvrant la période allant de 16 décembre et 1er février. Dans l'intervalle, il a inscrit neuf buts et obtenu cinq passes en 17 parties. Quant à Kiselev, il a conservé une fiche de 5-7-0-1, une moyenne de buts alloués de 3,58 et un pourcentage d'arrêts de ,887... Les attaquants Yanick Turcotte (suspension) et Jesse Sutton (genou), ainsi que les défenseurs Andrew Picco (épaule) et Darien Kielb (réserviste) ont été rayés de l'alignement du côté des Remparts.
Donaghey heureux à Sherbrooke
Cody Donaghey
Grand bourlingueur de la LHJMQ, Cody Donaghey s'est joint à une sixième équipe depuis le début de sa carrière junior après un échange qui l'a fait passer de Charlottetown à Sherbrooke, durant les Fêtes. Ayant porté les couleurs des Remparts de 2013 à 2015, l'arrière terre-neuvien de 20 ans a été le premier surpris de changer d'adresse, lui qui appréciait son séjour à l'Île-du-Prince-Édouard.
«Je ne m'y attendais pas du tout. Ç'a été tout un choc. J'avais une bonne saison à Charlottetown. Nous avions un bon groupe de gars là-bas. Mais c'est le hockey et le hockey, c'est une business. De mon côté, j'ai décidé de me préoccuper de ce que je peux contrôler et c'est  mon jeu sur la glace», a indiqué l'espoir des Sénateurs, qui revenait au jeu vendredi à la suite d'une commotion cérébrale.
Avant d'être transigé en retour de Skylar Strumas et d'un choix de huitième ronde en 2017, Donaghey avait refusé un premier échange, qui l'envoyait celui-là à Val-d'Or. «Ce n'était rien contre l'organisation. J'ai entendu dire de bonnes choses à son sujet, mais je trouvais qu'à ce stade-ci de ma carrière, ce n'était pas le meilleur endroit pour moi. J'avais déjà commencé à Rouyn, à 16 ans, dans cette atmosphère-là... [...] Finalement, les choses ont tourné pour le mieux, parce que je suis très heureux à Sherbrooke», a  raconté Donaghey, qui étudie en anglais et vit dans une pension anglophone, en Estrie.
D'ici la fin de la saison, le défenseur entend jouer un rôle de leader au sein d'une formation qui se bat pour une place en séries et laisser une bonne impression en vue du prochain camp des Sénateurs. «L'été dernier, j'aurais aimé que mon camp avec eux se passe mieux. Je suis revenu dans le junior à Charlottetown. J'ai eu un bon début de saison. J'espère maintenant finir la saison en force à Sherbrooke, connaître un bon été d'entraînement et voir ce qui arrive au camp l'an prochain.»