Le Mondial d'abord, les Remparts après

Qu'on ne s'y méprenne pas, Zachary Fucale voit positivement l'idée de se joindre aux Remparts de Québec et de participer à nouveau à la Coupe Memorial. Pour l'instant, toutefois, le gardien acquis des Mooseheads d'Halifax, vendredi, n'a rien d'autre en tête que le Championnat mondial junior.
«Présentement, je me dédie 100% à l'équipe canadienne. J'aimerais en dire plus, mais les partisans des Québec comprendront que ma priorité, actuellement, est ici et pas ailleurs. Après le Championnat mondial, les Remparts passeront en premier», confiait le gardien de 19 ans, samedi après-midi, à l'occasion d'une entrevue téléphonique que Le Soleil avait demandé aux responsables des communications de Hockey Canada, la veille.
Vendredi, les Remparts ont obtenu Fucale, le défenseur de 19 ans Matt Murphy et un choix de cinquième ronde en 2015 en retour du gardien Éric Brassard, de choix de première et troisième ronde en 2016, d'un choix de première ronde en 2018 et d'un choix de deuxième ronde en 2018 qui reviendra à Québec, l'été prochain, alors que Cody Donaghey prendra la direction d'Halifax.
Le choix de deuxième ronde du Canadien en 2013 se doute bien que les amateurs des Remparts se réjouissent de sa venue dans la capitale. Après tout, Fucale possède une longue feuille de route, ayant remporté le trophée Jacques-Plante (meilleure moyenne) la saison dernière, la Coupe Memorial et la Coupe du Président en 2013. Il a aussi été nommé au sein de la première équipe d'étoiles en 2012-2013, de la seconde en 2013-2014 et de celle des recrues en 2011-2012. Ironie du sort, son futur adjoint Callum Booth, qui poursuivra son parcours avec les Remparts, a aussi trouvé refuge dans la constellation des recrues en 2013-2014.
Fucale se disait quand même heureux que sa situation soit réglée avant le début du tournoi, où le Canada tentera de remporter l'or pour une première fois depuis 2009. Il en sera à sa deuxième présence dans l'uniforme à la feuille d'érable.
«Ce sera un grand honneur de porter l'uniforme des Remparts, les gens vont réaliser à quel point je serai content de le faire. Mais chaque chose en son temps. Cam [Russell] m'avait parlé un peu de la transaction, mais pas depuis longtemps, et je ne l'ai su que quelques jours avant l'annonce. Avec Philippe [Boucher], ça s'est fait par messages textes, mais il sait que je suis pas mal occupé, ces temps-ci. Ce n'est pas évident de mettre tout de côté, mais je dois le faire. Dans les trois, quatre et cinq prochains mois, j'aurai du temps en masse à vous consacrer et à jaser. Mais pour deux semaines, il n'y a rien d'autre qui compte qu'Équipe Canada. Tout le reste n'a pas d'importance», disait-il d'une façon respectueuse.
Début du «beau défi»
À sa deuxième participation au Mondial junior, Fucale sait plus ce qui l'attend, bien que l'équipe soit différente de celle d'il y a un an. Le Canada dispute son premier match à Montréal, vendredi, contre la Slovaquie.
«On repart à zéro, on tient à prouver qu'on est la meilleure équipe junior au monde. Il nous reste beaucoup de travail, c'est un beau défi qu'on a devant nous.»
En plus de Fucale, trois autres Québécois participeront au Mondial: Anthony Duclair, qui deviendra peut-être son coéquipier à Québec si les Rangers de New York le retournent aux Remparts, ainsi que Samuel Morin et Frédérik Gauthier, de l'Océanic de Rimouski.
Erne retranché par les États-Unis
Le Championnat mondial junior n'est pas encore officiellement commencé, mais une première surprise a causé un certain émoi, tard vendredi soir, quand l'équipe des États-Unis a retranché l'attaquant des Remparts, Adam Erne. Pourtant, le numéro 73 était membre de la sélection américaine, l'an passé, à l'occasion du tournoi disputé en Suède. Adam Erne a fait partie des trois joueurs qui ont reçu leur congé après le match préparatoire contre l'Université de Boston. Dans le groupe, on retrouvait aussi Michael McCarron, premier choix de 2013 du Canadien qui évolue avec les Knights de London (OHL). Noah Hanifin, un défenseur de 17 ans dont les droits appartiennent aux Remparts, est toujours avec l'équipe des États-Unis. À première vue, la décision de retrancher Erne semble étonnante, d'autant plus qu'il connaît une excellente saison à Québec avec 21 buts et 45 points en 29 matchs. Le Soleil n'a pas été en mesure de s'entretenir avec lui, samedi.