Massimo Carozza (à droite) a tranché en prolongation pour donner une deuxième victoire (4-3) aux Remparts depuis le début de leur voyage dans les Maritimes.

La pêche est bonne pour les Remparts dans les Maritimes

La pêche est bonne dans les Maritimes! Les Remparts de Québec y ont récolté deux autres points au classement, jeudi soir à l'Harbour Station, à l'occasion d'une victoire de 4-3 en prolongation contre les Sea Dogs de Saint-Jean.
Massimo Carozza, auteur de plusieurs buts dramatiques par le passé, a couronné une quatrième période très excitante, où les deux équipes ont menacé à chaque bout de la patinoire. Après s'être moqué d'un rival à l'aide d'une passe par la rampe, son lancer a battu le gardien Marc-Antoine Turcotte à sa droite dans la troisième minute du temps supplémentaire.
Les Remparts remportaient ainsi un deuxième match en deux jours dans leur tournée dans l'est du pays. La veille, ils étaient repartis de Charlottetown avec une victoire de 5-4. Leur voyage se transporte en Nouvelle-Écosse, samedi, où ils affronteront les Screaming Eagles de Cap-Breton.
«Ça fait quelques années qu'on a du succès dans les Maritimes. L'an passé, on a gagné un trois en trois et trois séries. Il s'agit d'un voyage positif, les gars peuvent être fiers à date et on s'en va au Cap-Breton pour aller chercher la victoire», disait l'entraîneur-chef Philippe Boucher, joint au téléphone après le match.
Il s'agissait d'une troisième victoire en cinq présences en prolongation pour les Remparts, qui signaient une 16e victoire en 28 matchs. Ils occupent le deuxième rang de la division et le sixième du classement général de la LHJMQ avec 34 points.
Fort match de Labrecque
Vainqueurs dans quatre de leurs cinq derniers matchs, les Remparts avaient réussi à prendre les devants par 3-1 avec six minutes à faire à la troisième avant de voir les Sea Dogs forcer la prolongation, leur but égalisateur survenant avec 44 secondes à écouler.
Yanick Turcotte (1er), Nikolas Brouillard (9e) et Dmytro Timashov (15e) avaient marqué pour les Diables rouges avant que Carozza n'enfile son 15e de la campagne pour trancher le débat. Devant le filet, la recrue Brady Labrecque a disputé un fort match à son deuxième départ, repoussant 31 tirs sur 34, dont un en prolongation sur la longue séquence menant au but de son coéquipier. Il a cédé devant Jakub Zboril (2) et Mathieu Joseph.
«Labrecque a bien fait et nos gars de rôle ont été très bons. Olivier [Garneau], qui était un cas douteux à cause d'une blessure au pied, en a joué toute une après avoir décidé lui-même de jouer après l'échauffement. Matt [Murphy] a été solide, il a été physique et joué comme un capitaine. La prolongation à trois contre trois, j'adore ça, ça se joue pour gagner et le spectacle valait 15 piastres, ce soir [jeudi]», ajoutait Boucher.
Etchegary à la retraite
L'ex-capitaine des Remparts Kurt Etchegary a annoncé sa retraite, jeudi soir, via les réseaux sociaux. Après une participation au camp des Red Wings et un détour à Prague, sa route s'est arrêtée mercredi après un match avec les Admirals de Norfolk. «Il s'agit du jour le plus difficile de ma vie. En raison de nombreuses blessures, chirurgies [au coeur et aux hanches] et certaines douleurs, mon corps ne me permet plus d'être compétitif au niveau que je voudrais l'être. J'aimerais remercier mes amis, la famille, entraîneurs, coéquipiers et partisans de chacune des équipes avec lesquelles j'ai évolué. Ç'a été toute une aventure», a écrit Etchegary, qui retourne à Terre-Neuve pour y entreprendre une nouvelle carrière.
Philippe Boucher, qui l'a dirigé à ses deux dernières saisons à Québec, lui a rendu hommage. «J'ai adoré le temps qu'on a passé ensemble. Il a tout donné pour les Remparts, il a été tout un leader et peut se retirer la tête haute.»