Guy Lafleur demeure à ce jour le seul joueur de l'histoire de la LHJMQ à avoir inscrit 100 buts en saison à deux reprises.

Guy Lafleur mène les étoiles de la période de 1969 à 1979

Pour célébrer sa 50e saison, la LHJMQ dévoilera cinq équipes d’étoiles pour ses cinq décennies d’existence. À tout seigneur, tout honneur pour la période de 1969 à 1979, avec nul autre que Guy Lafleur en tête d’une liste de 25 noms.

Alors le numéro 4 des Remparts de Québec, Lafleur demeure le seul joueur dans l’histoire de la LHJMQ à avoir inscrit 100 buts en deux occasions, soit 103 en 1969-1970 et 130 en 1970-1971. Avant de se joindre au Canadien de Montréal pour lancer une carrière de 560 buts et 1353 points en 1127 matchs réguliers dans la LNH, il avait pris le temps de mener les Remparts à la conquête de la Coupe Memorial aux côtés des Jacques Richard, André Savard, Jacques Locas et leur entraîneur Maurice Filion, tous des membres de cette constellation de la décennie 1970.

Savard est d’ailleurs encore le détenteur du record du plus de points cumulés en un seul match de la LHJMQ, soit 12. Un autre attaquant des Remparts, Réal Cloutier, fait aussi partie de ce groupe sélect d’étoiles, tout comme trois défenseurs du club junior de Québec de la fin des années 1970, soit Pierre Lacroix, Gaston Therrien et Kevin Lowe. C’est toutefois avec les Draveurs de Trois-Rivières de 1978-1979 que Lacroix a inscrit 137 points, record qui tient toujours pour un arrière en une saison.

Deux des trois gardiens honorés ont ensuite porté l’uniforme des Nordiques de Québec dans l’AMH ou la LNH, soit Richard Brodeur et Jacques Cloutier. Le reste de cette prestigieuse liste bourrée de légendes comprend entre autres Michael Bossy, Pierre Larouche, Denis Savard et Raymond Bourque.

La Ligue de hockey junior majeur du Québec est née à l’été 1969 de la fusion des ligues junior A provinciale et métropolitaine. La sélection de ces équipes d’étoiles du 50e anniversaire a été concoctée par un groupe de 22 personnes incluant des anciens joueurs et directeurs généraux, des journalistes, statisticiens et recruteurs.