Réclamés au repêchage international de la Ligue canadienne de hockey en juin dernier, Viljami Marjala et Aapo Siivonen sont arrivés à Québec à la surprise générale, le 14 octobre.
Réclamés au repêchage international de la Ligue canadienne de hockey en juin dernier, Viljami Marjala et Aapo Siivonen sont arrivés à Québec à la surprise générale, le 14 octobre.

Enfin une première séance d’entraînement pour les Finlandais des Remparts

Carl Tardif
Carl Tardif
Le Soleil
L’attente est terminée pour Viljami Marjala et Aapo Siivonen. Au moment où la LHJMQ annonce la reprise des activités en zone jaune et orange et qu'elle est en attente d'une décision de la Santé publique pour en faire autant en zone rouge, les deux joueurs finlandais participeront à leur première séance d’entraînement avec les Remparts de Québec, mercredi, au Centre Vidéotron, puisque leur période d'isolement de 14 jours est complétée.

Réclamés au repêchage international de la Ligue canadienne de hockey en juin dernier, les deux joueurs sont arrivés à Québec à la surprise générale, le 14 octobre. Ils avaient pu s’amener au pays grâce à un permis de travail délivré par Immigration Canada à la suite des démarches effectuées par un cabinet d’avocats de Toronto spécialisé en la matière.

Il sera toutefois impossible de les voir à l’œuvre en raison des mesures sanitaires imposées à la LHJMQ par la Santé publique, les médias n’ayant plus accès aux amphithéâtres du circuit se trouvant en zone rouge.

En fin de journée, mardi, la LHJMQ laissait par contre savoir que la suspension des matchs en zone orange était levée. Ainsi, l'Océanic de Rimouski pourra se rendre à Baie-Comeau pour y affronter le Drakkar, vendredi et samedi, tandis que les deux clubs de l'Abitibi (Val-d'Or et Rouyn-Noranda) auront l'occasion de disputer leurs deux matchs série aller-retour.

«Il est encore trop tôt pour confirmer si les équipes situées en zone rouge seront en mesure de jouer au cours du week-end. La Ligue va rencontrer les officiers de la Santé publique afin de discuter des ajustements apportés au protocole de retour au jeu avant qu'une décision finale soit prise», indiquait la LHJMQ par communiqué.

Les activités de la LHJMQ étaient en pause dans les divisions Est et Ouest depuis le milieu du mois d'octobre alors qu'elles se poursuivaient dans les provinces Maritimes. Les matchs impliquant des équipes avec des cas de COVID-19 sont toujours reportés. Les activités à Drummondville sont toujours suspendus tandis que des tests supplémentaires auront lieu à Sherbrooke et Blainville-Boisbriand pour s'assurer de la sécurité des joueurs et du personnel. En plus de Drummondville, les autres villes de la LHJMQ situées en zone rouge sont Gatineau, Québec, Shawinigan et Victoriaville.

Marjala classé C

Le hasard fait bien les choses pour Marjala, un ailier de 17 ans qui se retrouve parmi les joueurs à surveiller en prévision du repêchage 2021 de la LNH selon la première publication de la liste du Bureau central de recrutement.

Son nom apparaît parmi les joueurs classés C, soit ceux qui pourraient être repêchés entre les quatrième et septième rondes. Il se retrouve dans ce groupe avec le gardien William Rousseau, qui est aussi dans l’attente de disputer un premier match dans la LHJMQ. En raison de leur présence en zone rouge, les Remparts n’ont disputé que deux matchs depuis le début de la saison de la LHJMQ, le calendrier est suspendu dans les divisions Est et Ouest depuis le milieu du mois d’octobre.

Deux joueurs des Remparts et un autre de l’Océanic de Rimouski se retrouvent dans le groupe B, soit des joueurs considérés pour les deuxième et troisième rondes. Dans le coin rouge, il y a l’attaquant James Malatesta et le défenseur Evan Nause, tandis que le coin bleu, on y voit l’arrière Isaac Belliveau.

Premier choix de la LHJMQ en 2019, le centre Joshua Roy (Saint-Jean), qui fut membre de l’équipe invincible des Chevaliers de Lévis en 2018-2019 fait aussi partie des joueurs classés B, tout comme le défenseur Guillaume Richard, un produit du Blizzard du Séminaire Saint-François (midget AAA) ayant opté pour le hockey universitaire américain.

Bolduc et Bourgault

Zachary Bolduc (Rimouski), Xavier Bourgault (Shawinigan) et Zachary L’Heureux (Halifax) figurent dans le groupe A des joueurs à surveiller pour le repêchage 2021 de la LNH selon la première liste dévoilée mardi par le Bureau central de dépistage.

Cette première livraison répertorie les joueurs en ordre alphabétique dans des groupes A (première ronde), B (2e et 3e ronde) et C (entre les 4e et 6e rondes). Premier choix au plus récent repêchage de la LNH, en octobre, l’ancien coéquipier de Bolduc, Alexis Lafrenière, avait obtenu le meilleur classement lors de chaque publication de cette liste.

Bolduc, qui ratera toutefois le prochain en raison d'une appendicite, a connu une brillante première saison dans la LHJMQ, étant notamment nommé recrue de l’année et recrue offensive (trophée Michel Bergeron) à la suite d’une récolte de 30 buts et 52 points à titre de joueur de 16 ans. Le hockeyeur natif de Trois-Rivières avait touché la cible deux fois en quatre matchs, cette saison, avant la suspension du calendrier.

«À ce point-ci du processus d’évaluation, et étant donné que les activités de dépistage ont été fortement diminuées, il est beaucoup trop tôt pour cerner la principale force de la cuvée 2021. Il n’y a toutefois pas d’espoir qui fait consensus au premier rang comme ce fut le cas avec Alexis Lafrenière, la saison dernière», laissait savoir le directeur du Bureau central Dan Marr au site nhl.com.

Bourgault, un joueur de L’Islet ayant porté les couleurs des Chevalier de Lévis, dans le midget AAA, a bien fait à sa seconde campagne avec les Cataractes, amassant 71 points — dont 33 buts — en 63 matchs. Le joueur de 18 ans montrait un dossier de 3-2 en quatre matchs en ce début de saison écourté de la LHJMQ.

«Il est un joueur dynamique offensivement. Chaque fois qu’il est sur la glace, il représente une menace lorsque la rondelle se retrouve sur son bâton», ajoutait Marr.

Au Canada, il n’y a que dans les provinces maritimes où l’on peut jouer. La saison est suspendue dans les divisions Est et Ouest de la LHJMQ tandis qu’elles n’ont pas encore commencé dans les ligues de l’Ontario et de l’Ouest.