Daniel Renaud

Daniel Renaud se joint aux Remparts

Les Remparts ont terminé leurs recherches. Ils ont enfin trouvé le successeur de Pierre Sévigny, nommé directeur du développement des joueurs à la fin de la dernière campagne. Le directeur général Philippe Boucher a annoncé lundi l'embauche de Daniel Renaud, un de ses anciens collaborateurs avec l'Océanic de Rimouski (2012-2013), à titre d'entraîneur adjoint.
«C'est pour moi une belle opportunité, il n'y a aucun doute», a confié celui qui était entraîneur adjoint avec l'Intrépide de Gatineau (midget AAA) la saison dernière en plus de diriger l'Intrépide de Nicolas-Gatineau, une formation évoluant au sein du Réseau du sport étudiant du Québec. «D'abord parce que je me joins à l'une des plus grandes organisations sinon la plus grande de tout le hockey junior au Canada. Pour moi, c'est une grande fierté. Mais aussi parce que j'ai déjà eu l'occasion de travailler une saison avec Philippe. On se connaît. Il y a donc déjà un lien de confiance qui s'est établi entre nous.»
Renaud a indiqué que c'était au cours des derniers jours que s'était concrétisée sa venue à Québec. Le dg des Remparts lui a d'abord téléphoné, jeudi dernier, afin de l'inviter à prendre part au Tournoi de golf Simon-Gagné présenté le lendemain. Et c'est lors de cette journée qu'il a reçu la proposition de Boucher et que le dossier de sa venue avec les Diables Rouges a ensuite été réglé. 
«On s'était parlé au cours de la saison, mais il n'avait jamais été question de quoi que ce soit. D'ailleurs à l'époque, il n'y avait pas de poste d'ouvert chez les Remparts. Philippe m'avait téléphoné pour prendre des nouvelles. On avait juste parlé pour parler.»
Le détenteur d'une maîtrise en psychologie du sport de l'Université d'Ottawa, qui a été membre du personnel d'entraîneurs des équipes U15, U16 et U17 de Hockey Québec au cours des dernières années, n'a pas caché qu'un retour dans les rangs juniors faisait partie de son plan de carrière. Il a toutefois mis un bémol à ses ambitions en disant qu'il n'était pas prêt à y retourner à n'importe quel prix.
«Je voulais vraiment attendre la bonne opportunité. Et les Remparts, c'est l'opportunité numéro un. Je n'aurais pas pu demander mieux. Parce que c'est Québec, mais aussi à cause de la Coupe Memorial. Il n'y a rien de plus gros que ça.»
À la tête des attaquants
Appelé à définir son rôle d'entraîneur adjoint chez les Remparts, Renaud a expliqué qu'il aurait à encadrer les attaquants et à s'assurer que tous les joueurs progressent chaque jour. Boucher lui a aussi donné des responsabilités sur le jeu de puissance.
«J'ai parlé à Philippe et à Martin Laperrière. Dès mon arrivée avec l'équipe, nous travaillerons ensemble à préparer et organiser le camp d'entraînement. Je vais donner le meilleur de moi-même tous les jours et je suis certain que ça va être positif. Dans l'immédiat, je dois cependant me trouver un logement. J'ai fait plusieurs recherches sur Internet et je passerai la fin de semaine à Québec afin d'en visiter quelques-uns.»