Kurt Etchegary, Francis Lambert-Lemay et François Godin aimeraient bien mettre la main un jour sur la Coupe Memorial.

Coupe Memorial 2015: Québec chante la pomme

Les Remparts ont mis le paquet pour séduire le comité de sélection de la Coupe Memorial, qui était en visite d'évaluation à Québec, mercredi. Basant leur candidature sur la riche histoire de l'organisation, de la ville et du Colisée, ils entendent souligner avec éclat le chant du cygne du vétuste amphithéâtre, qui pourrait fermer ses portes à la suite du prestigieux tournoi, qui se tiendra du 21 au 31 mai 2015.
Évaluée sur huit critères distincts, la présentation des Remparts a mené le comité de sélection (Paul Wilson, Michel Côté, André Baril, Hugues Constantineau et Patrick Lalime) du Château Frontenac au déjeuner (rencontre avec Simon Gagné), au Château Bonne Entente en fin d'après-midi (rencontre avec les partenaires financiers), en passant par ExpoCité, l'hôtel de-ville (rencontre avec le maire Régis Labeaume) et la Citadelle (dîner en compagnie du colonel Dany Fortin).
Chaque station était l'occasion pour le comité organisateur, dirigé par Louis Painchaud, de mettre en relief certains aspects de la candidature des Remparts, tels que la logistique, la capacité d'accueil, l'hébergement, le transport, l'animation, le montage financier (budget de 4 millions $), la compétitivité de l'équipe, ainsi que les appuis populaires et politiques. Le tout afin d'éclipser le compétiteur des Saguenéens visités la veille et de remporter la mise.
«Ce sont deux organisations qui, visiblement, ont beaucoup de professionnalisme, de A à Z. Je pense que c'est ce qu'on a vécu. On a été très bien reçus par les deux organisations, qui ont été très professionnelles, ont démontré beaucoup de classe. La population semble derrière les deux candidatures. C'est plaisant à voir», s'est enthousiasmé le président Paul Wilson, dont le comité annoncera sa décision le 3 avril.
Selon l'horaire dévoilé, les festivités prendraient leur envol le 21 mai, avec le banquet inaugural et l'arrivée de la Coupe Memorial, à la salle de bal du Château Frontenac. L'épicentre des festivités se trouverait toutefois à ExpoCité, où se déroulerait le tournoi (Colisée et du Pavillon de la jeunesse) et les activités d'animation, avec le fan-fest du Pavillon du commerce, la zone scolaire de l'Espace K et le festi-brunch de la finale au Centre de foires (31 mai).
Chaque jour, des soirées thématiques seraient en outre proposées aux amateurs lors des rencontres. Après la cérémonie d'ouverture du 22 mai, des hommages seraient faits aux Remparts de 1971 (23 mai), à ceux de 2006 (24 mai), aux militaires (25 mai), à l'histoire du Colisée (27 mai) et aux anciens de la Coupe Memorial (29 mai).
Une bannière pour Roy
Le 26 mai, une bannière serait élevée au plafond du Colisée afin de souligner l'apport de Patrick Roy comme entraîneur-chef des Remparts. La cérémonie aurait lieu en sa présence. Le 28 mai, c'est dans les allées du Royal-Québec que se transporterait l'action, avec la tenue du tournoi de la Coupe Memorial. Finalement le 30 mai, la tenue d'un match des étoiles des anciens de la Coupe Memorial précéderait la remise des prix annuels de la LCH, à l'Impérial.
«Ce qu'on veut démontrer, c'est notre expérience. Et ce qu'on a mis dans le cahier de charge correspond à ça. On ne se compare pas à une autre ville. Pour moi, ce n'est pas une comparaison Québec-Chicoutimi. C'est Québec qui fait ce qu'elle a à faire pour sa candidature et Chicoutimi a fait ce qu'elle avait à faire pour la sienne. Après ça, ce sera au comité de sélection de décider», a estimé le président du Groupe des Remparts, Claude Rousseau.
***************
La candidature en vitesse...
Sur le plan du hockey (20 % de la note finale pour l'obtention de la Coupe Memorial), l'entraîneur-chef Philippe Boucher s'attend au retour d'une vingtaine de joueurs en 2014-2015, dont Duclair, Erne, Etchegary, Booth et Brassard. En défensive, l'arrivée de Nikolas Brouillard ajoutera de la profondeur. Le dg tente également de convaincre l'Américain Noah Hanifin de se joindre à sa formation. Deux Européens, nouveaux ou non - Sorensen ou Herzog pourraient revenir -, compléteront le portrait.
«On se compare avantageusement à Chicoutimi. On a une équipe un petit peu plus mature»... Le maire Régis Labeaume a affirmé que la Ville de Québec contribuerait financièrement au volet des activités culturelles de la Coupe Memorial, par l'entremise du fonds des grands événements. Il n'a toutefois pas voulu se mouiller sur l'avenir du Colisée. «J'ai déjà eu des discussions avec des gens à qui je demanderais d'évaluer l'avenir du Colisée et d'ExpoCité, [...] C'est une grosse tâche, mais on va commencer bientôt»... Glace olympique dans un petit marché comme Chicoutimi ou glace standard dans un grand marché comme Québec? Le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, jure que la LCH n'a pas de préférence en la matière. «Il y a des Coupes Memorial qui se sont disputées sur des patinoires qui n'avaient pas la dimension de 200 X 85, soit c'était plus petit, plus grand ou plus large. La dernière fois, c'était à Kitchener».