La pénalité majeure de Morgan Nauss des Saguenéens pour double-échec aux dépens d'Olivier Mathieu a ouvert la porte aux Remparts en fin de troisième période.

Côté sonne la charge, Québec l'emporte 5-3

Louis-Filip Côté a inscrit trois points pour mener les Remparts à une victoire de 5-3 sur les Saguenéens de Chicoutimi, samedi soir, au Complexe sportif de L'Ancienne-Lorette.
Fait rarissime, les deux entraîneurs-chefs étaient satisfaits de la performance de leur équipe après cette rencontre présaison, même si les Diables rouges ont dominé au chapitre des tirs au but, avec 42 réussites contre 14.
Philippe Boucher, car ses Remparts ont travaillé comme il le souhaite, à l'exception d'une séquence de quelques minutes en fin de deuxième, où «on dirait qu'on voulait tout faire tout seul». Sinon, «c'est comme ça qu'on veut jouer. On veut être solides défensivement. On a une brigade renouvelée, et il faut leur faire confiance», a expliqué l'entraîneur-chef.
Yanick Jean, car ses Saguenéens ont gardé le fort malgré l'absence de quatre défenseurs réguliers : Olivier Galipeau (au camp des Blackhawks de Chicago), Joakim Paradis (suspendu), Jérémy Diotte (malade) et Simon Monette (malade). «C'est vraiment positif. Avec tout ce qu'il nous manquait, ça leur a tout pris pour nous battre», a lancé le coach en riant.
Côté a été solide avec un but et deux passes. Il a joué la majeure partie du match sur la première ligne avec Matthew Boucher et Philipp Kurashev. Ils ont mérité une autre chance ensemble la semaine prochaine, a dit Boucher père avec le sourire.
«Louis-Filip, dans nos pratiques, c'est un de nos meilleurs joueurs. Il est dominant. [Pour lui], il s'agit d'aller sur la glace, de s'amuser. C'est encore tôt, mais il a trop de talent et il a travaillé trop fort pour ne pas que ça débloque.»
Côté en confiance
«Ça peut juste aider pour la confiance», a lancé Côté, plus lourd d'une dizaine de livres que la saison dernière. «Je veux prendre mon rôle, je veux prendre ma place dans l'équipe», a ajouté l'attaquant de 18 ans, choix de première ronde en 2015 qui tarde à débloquer.
Le pointage était de 3-3 avec 7:36 à faire en troisième lorsque Morgan Nauss a écopé d'une pénalité majeure pour avoir asséné un double-échec au visage d'Olivier Mathieu. Le défenseur Gabriel Villeneuve profité de l'avantage numérique pour redonner les devants aux Remparts avec moins de six minutes à faire.
Matthew Boucher a inscrit deux buts pour les gagnants, dont un dans un filet désert. Derek Gentile a été l'autre marqueur. Du côté de Chicoutimi, Vladislav Kotkov, Vincent Lapalme et Nauss ont déjoué Olivier Chalifour.
Jean a été impressionné par le travail du défenseur Thomas Ferland, rappelé d'urgence depuis le Blizzard du Séminaire Saint-François. Choix de troisième tour au dernier repêchage, l'athlète de Québec «a été incroyable tout au long de la soirée. Il a joué comme un vétéran, on aurait dit que ça faisait trois, quatre ans qu'il était dans la ligue», l'a vanté l'entraîneur.
Remparts et Saguenéens ont de nouveau rendez-vous, vendredi à Pont-Rouge, pour le dernier match du calendrier présaison.