Cody Donaghey a déjà amassé plus de points qu'à sa première saison dans les rangs juniors.

Cody Donaghey, des gradins jusqu'au front

Laissé plus souvent qu'autrement dans les gradins, l'hiver dernier, le défenseur Cody Donaghey profite cette saison d'une utilisation accrue à la ligne bleue des Remparts de Québec. Au lieu de se décourager et de s'apitoyer sur son sort, l'arrière de 17 ans a pris son mal en patience et son attente lui rapporte plusieurs minutes de jeu.
Le numéro 18 est l'un des pivots de l'actuelle attaque à cinq des Remparts, du moins de la seconde vague puisque le vétéran François Godin a remplacé Ryan Culkin sur la principale. Déjà, Donaghey disputé plus de matchs (45 contre 38) et amassé plus de points (25 contre 7) qu'à sa première campagne disputée d'abord à Rouyn-Noranda et ensuite à Québec.
«L'an passé, je n'ai pas joué autant que je l'aurais voulu. Nous avions une bonne équipe, on avait deux défenseurs de 20 ans [Martin Lefebvre et Marc-Antoine Carrier] et trois autres de 19 ans, alors c'était assez difficile de percer le top 5 pour un jeune de 16 ans», convenait le natif de Saint John's, à Terre-Neuve.
Donaghey n'avait même pas été invité à sauter sur la patinoire pendant les séries éliminatoires. Mais voilà, après un entraînement rigoureux au cours de l'été et profitant d'une année de plus au compteur du temps, il est devenu un membre régulier de la brigade défensive québécoise.
«Ça va beaucoup mieux pour moi, cette saison. Phil [Boucher] m'offre la chance de jouer sur l'attaque massive, ça me permet d'amasser des points. Je me sens plus fort et plus rapide que l'an passé, le travail effectué cet été me rapporte. L'élément le plus important, c'est la confiance, je suis plus à l'aise avec la rondelle», explique le choix de première ronde (14e rang) des Huskies, en 2012.
Pour des raisons scolaires, Donaghey avait demandé à être échangé, d'où son arrivée à Québec dans une transaction qui avait suivi celle envoyant Nikita Kucherov en Abitibi, quelques semaines auparavant. 
«Même si je ne jouais pas, Patrick [Roy] me disait de travailler certains points, que tout allait fonctionner pour moi. J'ai aussi travaillé le côté défensif de mon jeu avec Lappy [Martin Laperrière], qui est incroyable avec les défenseurs. Pour ce qui est de Philippe, il me rappelle sans cesse de croire en mes moyens», a raconté l'auteur de six buts et
19 passes jusqu'à présent.
Le patineur de 6 pieds 1 pouce et 182 livres sait bien que la présente saison est importante, et ce, à plusieurs égards. S'il veut aider l'équipe à se rendre le plus loin possible, il souhaite aussi être repêché à la prochaine séance de sélection de la LNH.
La LNH en tête
«On y pense toujours, même si on essaie de ne pas le faire. Certaines équipes ont montré de l'intérêt envers moi, j'espère que ce sera encore le cas en juin. Si on atteint nos objectifs d'équipe, ça ne pourra que nous aider individuellement. Des gars comme [Anthony] Duclair m'ont raconté à quel point le repêchage était une belle expérience, mais il m'a aussi dit de ne pas y penser constamment, que ça pouvait te jouer dans la tête.»
Donaghey complète une paire à la ligne bleue avec Francis Lambert-Lemay, acquis de Drummondville dans la transaction de Ryan Culkin. Il le considère comme l'un des meilleurs arrières à caractère défensif qu'il ait vus depuis un bon bout de temps.
En vitesse...
Les Remparts invitent les amateurs de hockey de Québec à soutenir leur candidature pour l'obtention du tournoi de la Coupe Memorial 2015 à l'occasion du match du vendredi 7 février, au Colisée Pepsi. En plus d'offrir des billets à 5 $ dans les galeries, on demandera aux gens de se vêtir en blanc... Cody Donaghey a reçu trois points de suture à la bouche, samedi, à la suite d'un coup de bâton accidentel de Marcus Power, son meilleur ami lorsqu'il jouait avec les Huskies... Les Remparts reprennent l'entraînement, ce matin, après avoir profité d'un congé, lundi... Les trois prochains matchs auront lieu à Gatineau (jeudi), à Val-d'Or (samedi) et à Rouyn-Noranda (dimanche)... Il faudra attendre au jeudi
30 janvier contre Halifax pour revoir l'équipe à Québec... Les trois étoiles TELUS de la semaine dans la LHJMQ sont le gardien Louis-Philippe Guindon (Drummondville), l'attaquant Jonathan Drouin (Halifax) et le défenseur Justin Haché (Cap-Breton)... Danny Dupont est devenu le deuxième entraîneur-chef de la LHJMQ à perdre son emploi cette saison, lorsqu'il a été congédié par le Titan d'Acadie-Bathurst au profit de son adjoint, Jean-François David.