Le gardien recrue Olivier Troop a tenté tant bien que mal de résister aux assauts des Saguenéens, lui qui a accordé trois buts sur 15 tirs.

Chicoutimi 5/ Québec 3: un bon début de match gâché

Les Remparts ont laissé filer une priorité de 3-0 pour s’incliner 5-3 face aux Saguenéens de Chicoutimi, qui ont été menés en attaque par Vladislav Kotkov, auteur d’un tour du chapeau, jeudi au Centre Vidéotron.

Pour un deuxième match consécutif, les hommes de Philippe Boucher se sont fait remonter par leurs adversaires, encaissant une troisième défaite d’affilée pour la première fois, cette saison.

Inscrivant trois filets avant la cinquième minute de jeu (Louis-Filip Côté, Matthew Boucher et Derek Gentile), les Remparts ont alloué trois buts en deuxième, ceux de Kotkov (2) et de Félix-Antoine Marcotty, pour permettre à la 16e équipe de la LHJMQ d’égaler la marque.

Un troisième but de Kotkov en début de troisième, contre Dereck Baribeau cette fois-là, a lancé la troupe de Yanick Jean en avant pour la première fois et scellé l’issue du match. Vincent Tremblay-Lapalme a complété dans un filet désert.

«C’est un effort très très ordinaire et pas respectable dans la dernière période. Ça nous a coûté la game. On a juste pas assez bien joué. […] On n’est pas sortis assez forts dans les 40 dernières minutes et c’est ça qui a fait qu’on a perdu», n’a pu que constater le capitaine Matthew Boucher.

Entre les première et deuxième périodes. il avait d’ailleurs pris soin de mettre ses coéquipiers en garde en leur rappelant qu’une avance de 3-0 n’est pas insurmontable dans le circuit Courteau. «Je l’avais mentionné, qu’il ne fallait pas prendre la victoire pour acquise, que c’est quelque chose qu’on avait fait dans le passé et que si on était capable de revenir de l’arrière, toutes les équipes sont capables de le faire aussi.

«Ils ont une très bonne offensive, de l’autre bord. C’est ce qui nous a rattrapés et qui nous a mangés en deuxième et en troisième», a poursuivi Boucher.

Auteur de son premier tour du chapeau en carrière dans la LHJMQ, l’attaquant russe de 17 ans Vladislav Kotkov a sonné la charge pour les siens, marquant le but gagnant en avantage numérique. «Avec tout le temps de glace qu’il a, il va avoir des hauts et des bas, mais on va lui donner, et je pense que ça va être un joueur vraiment impressionnant dans le futur», a estimé Yanick Jean, qui s’est dit déçu de la préparation de son équipe, mais heureux de la manière dont ses joueurs se sont accrochés.

Nature humaine

De son côté, Philippe Boucher n’a pas voulu lancer la pierre à son gardien partant, la recrue de 16 ans Oliver Troop (12 arrêts sur 15 lancers), qui a cédé devant au moins deux tirs déviés, mais s’est dit agacé par une tendance défensive qu’il a vue se développer chez son équipe depuis deux semaines, soit de concéder plus de chances de marquer de l’enclave.

«D’accorder cinq buts sur six chances de marquer, ça me dérange un peu. Je n’aime rien de la game de ce soir. Je ne veux pas faire trop d’excuses pour personne. Leur Européen a été dominant. Leur joueur de 20 ans, Olivier Galipeau, a connu un bon match. Nous, nos joueurs de 20 ans, ç’a été plus difficile. J’ai aimé notre effort en première, mais je déteste marquer un but de bonne heure dans la game. Là, tu en marques trois, et la nature humaine reprend le dessus...»

Ayant amorcé leur difficile séquence de quatre matchs en cinq jours avec deux défaites, les Remparts devront rapidement redresser la barque, s’ils ne veulent pas s’enliser davantage.

«Ce n’est pas une situation qui est facile à la base et en plus commencer ça avec aucun point sur une possibilité de quatre, ce n’est pas évident. Il faut avoir la mémoire courte. Il faut ressortir fort à Victoriaville samedi et trouver le moyen de se ressaisir contre l’une des très bonnes formations de la ligue», a jugé Matthew Boucher.