L'entraîneur-chef des Remparts a vu samedi son équipe perdre un cinquième match de suite, dont trois en Abitibi.

Chemin de croix abitibien

Après deux cuisants revers face aux Huskies de Rouyn-Noranda mercredi et vendredi, les Remparts comptaient faire meilleure figure face à un adversaire à leur portée à Val-d'Or, samedi. La série d'insuccès abitibiens de la troupe québécoise s'est toutefois poursuivie, avec une défaite de 6-2, au Centre Air Creebec.
Même avec deux nouveaux joueurs dans leur alignement, le gardien de but Dereck Baribeau et le défenseur Samuel Hould, les Remparts (8es) n'ont pas su résister à la troupe de Mario Durocher, qui se trouve pourtant huit positions plus bas au classement général. Dans le coup une bonne partie de la rencontre, les Remparts n'ont pas été en mesure de remonter la pente en troisième, subissant un cinquième revers d'affilée.
«On a eu plus de lancers [35-27], plus de chances de marquer. On avait la rondelle plus souvent qu'eux autres et on jouait une game correcte... J'ai hâte qu'on revienne à Québec. On va habiller notre gardien [Baribeau] comme il le faut. Avec une bonne paire d'épaulettes comme celles à Montpetit, il y aurait eu deux buts de moins, ce soir», a ironisé Philippe Boucher, qui a décliné une invitation à participer aux célébrations du 50e anniversaire des Penguins de Pittsburgh pour assister à la déconvenue de son équipe.
En première, les deux formations s'étaient échangé de belles chances de marquer. Ce sont toutefois les Remparts qui ont ouvert la marque sur une déviation de Matthew Boucher, alors qu'ils évoluaient en avantage numérique. Les Foreurs ont répliqué avec deux buts consécutifs, sur un tir imparable d'Ivan Kozlov et un retour de lancer récupéré par Nicolas Ouellet.
En fin de période, Igor Larionov Jr a nivelé la marque avec un tourniquet qui n'a laissé aucune chance à Étienne Montpetit. Il s'agissait du premier filet de l'attaquant américain, le meilleur des siens samedi, dans l'uniforme des Remparts.
Baribeau chassé
La deuxième période a appartenu aux Foreurs, qui ont porté leur avance à 4-2, grâce à des filets de Jake Smith, qui s'est moqué de Darien Kielb pour battre Baribeau d'un tir des poignets, et de Yohan Plamondon, qui a profité d'un bond sur la rampe pour tromper le nouveau portier des Remparts. Ce quatrième filet sur un 15e lancer a signifié la fin de la soirée de travail de Baribeau, qui a cédé sa place à Evgeny Kiselev.
En troisième, le Lévisien Mathieu Nadeau a récupéré un mauvais retour de Kiselev pour augmenter l'avance des Foreurs à 5-2. Comme quoi rien n'allait vraiment pour les Remparts, c'est le gardien Étienne Montpetit qui a complété le pointage, en marquant dans un filet désert, alors que les visiteurs évoluaient à six contre trois, avec 1:36 à faire dans le match.
«Ç'a été qui notre meilleur, ce soir? Larionov. On l'a tous vu. Alors des passagers, on en a... [...] Quand Picco a gagné à Rimouski, quand on a gagné cette année-là, on ne trouvait pas ça acceptable de perdre. Quand je vois des gars rire sur le banc, des fois, ça me...» a laissé tomber Boucher, qui s'est longuement adressé à ses joueurs, après la rencontre.
«C'est dommage, parce qu'à 4-2, j'étais prêt à être le gars le plus positif. C'est juste frustrant de la manière que ça se termine. Pour 50 minutes, on était sur la bonne voie.»
Les Remparts complètent leur périple abitibien en disputant un deuxième match contre les Foreurs dimanche, 16h, au Centre Air Creebec.
NOTE : Le défenseur des Remparts Benjamin Gagné a payé pour son indiscipline de la veille en étant rayé de l'alignement. Il a été remplacé par Samuel Hould.
David Noël n'a rien vu venir
David Noël
S'il savait que les Saguenéens tentaient de faire l'acquisition d'un défenseur de premier plan avant la limite des échanges, l'arrière de Québec David Noël était loin de se douter qu'il serait sacrifié dans l'exercice. Le dg Yanick Jean a néanmoins transigé le joueur de 17 ans aux Foreurs en compagnie de Jake Smith et des choix, en retour d'Olivier Galipeau et d'un choix de sixième ronde en 2017.
Malgré le choc, la perspective d'aller rejoindre le gardien Dereck Baribeau à Val-d'Or, son ancien coéquipier du Blizzard, a aidé Noël à mieux avaler sa pilule... jusqu'à ce que ce dernier soit échangé aux Remparts!
«Quand je pensais que je m'en venais rejoindre "Barbz", je pensais que ça allait être plus facile. Mais je suis quand même content de venir ici. On entend juste du bien de Val-d'Or.» Mario Durocher se donne la fin de semaine pour évaluer le jeu de sa nouvelle acquisition. «Je sais qu'il a un bon lancer. Je pense qu'il est mobile. Sa game défensive, c'est un aspect sur lequel il faut encore qu'il travaille, mais il n'a que 17 ans...»
En vitesse...
Mis au ballottage la veille, le gardien de but des Remparts Alex Bishop a été réclamé par les Foreurs de Val-d'Or, samedi. C'est toutefois Mathieu Marquis qui était auxiliaire à Étienne Montpetit, en soirée. L'attaquant de 20 ans Jonathan Bourcier n'a quant à lui pas été réclamé... Le défenseur de 19 ans Samuel Hould, qui évoluait avec les Cobras de Terrebonne (junior AAA), mais appartenait aux Foreurs, a quant à lui été réclamé par les Remparts, avec qui il a fait ses débuts, samedi. De petit gabarit (5'8"), le Trifluvien préconise un jeu à caractère offensif, comme en témoignent ses 39 points en 26 matchs avec les Cobras, cette saison. Il est le fils de l'arbitre Jean Hould... Mario Durocher s'est fait peu loquace sur les raisons qui ont poussé les Foreurs à échanger le gardien Dereck Baribeau aux Remparts. «Baribeau, il va faire la job à Québec. Moi, il ne voulait plus jouer pour moi et il n'y a pas de raison vraiment, mais il n'était plus capable.»