À ne pas en douter, Brouillard est le général à la ligne bleue québécoise. Il vient d'amasser au moins un point (13 au total) dans ses sept derniers matchs.

Brouillard à cinq buts du record chez les défenseurs des Remparts

Grâce à un tour du chapeau, mardi, Nikolas Brouillard (photo) n'est plus qu'à cinq buts du record de 22 par un défenseur de la seconde génération des Remparts détenu par Michal Sersen (2005-2006) et Vincent Barnard (2010-2011).
À ne pas en douter, Brouillard est le général à la ligne bleue québécoise. Il vient d'amasser au moins un point (13 au total) dans ses sept derniers matchs.
«Il adore jouer au hockey et ça paraît, on le voit dans les pratiques. Il possède des habiletés extraordinaires, il se donne à chaque présence», confiait Philippe Boucher à propos de l'arrière, qui n'est plus qu'à quatre points du plateau des 200 en carrière.
Selon lui, l'enthousiasme de Brouillard est contagieux. À l'intérieur d'un club à caractère offensif, sa présence est menaçante. «À part deux ou trois matchs à son retour des camps pros, il est un exemple au niveau du travail, comme [Kurt] Etchegary et d'autres. Il s'est énormément amélioré défensivement. [Mardi], il n'a pas pris beaucoup de risques et il a fini avec trois buts et la première étoile.»
Le principal intéressé, qui admet aborder les séances d'entraînement avec plus d'intensité, estime qu'à sa quatrième saison, l'un de ses rôles est justement d'afficher du leadership «par mes actions et mes paroles». Pour ce qui est de sa production, elle suivra la qualité du jeu de l'équipe. «L'important, c'est que l'équipe aille bien. Au début de la saison, j'en faisais un peu trop avec ma production jusqu'à ce que je laisse tomber.»
Il ne fait pas une obsession du record. Même qu'avant de réussir un tour du chapeau, mardi, il ne pensait pas le battre. «Avec mes trois buts, je me rapproche. Si les buts viennent, tant mieux, mais je ne m'en fais pas avec ça.»
Le top 10
Les Remparts ont reçu une mention honorable dans la dernière publication du classement top 10 de la Ligue canadienne, mercredi. Les équipes de la LHJMQ qui y trouvent place sont Rimouski (5e), Moncton (7e) et Blainville-Boisbriand (8e), les trois clubs de tête dans chacune des divisions. Le premier rang au pays est encore accordé aux Generals d'Oshawa (Ontario).