Blessé durant la majeure partie de la saison, le défenseur américain Braeden Virtue poursuivra sa carrière avec les Olympiques de Gatineau.

Braeden Virtue prend le chemin de Gatineau

Blessé durant la majeure partie de la saison, le défenseur américain Braeden Virtue poursuivra sa carrière avec les Olympiques de Gatineau, les Remparts l’ayant échangé samedi en retour d’un choix de quatrième ronde au prochain repêchage.

«J’étais un peu surpris, mais je crois que c’est dans mon meilleur intérêt. Ça a été dur avec ma blessure à l’épaule. Les jeunes joueurs qu’ils ont amenés en ont profité pour gagner la confiance des entraîneurs, ce que je respecte», a déclaré l’arrière en quittant le Centre Vidéotron juste avant le match de samedi contre les Cataractes de Shawinigan.

Le hockeyeur de 17 ans a dit ne pas regretter d’avoir fait une croix sur les collèges américains pour se rapporter aux Remparts à l’été 2017. «Il reste beaucoup de hockey en moi et j’aime toujours ce sport. Gatineau a une équipe plutôt jeune et je devrais avoir du temps de glace là-bas.»

Le directeur général et entraîneur-chef Patrick Roy a confirmé que le jeu de Dylan Schives, Nicolas Savoie et Félix-Olivier Chouinard avait contribué à rendre Virtue disponible. «Et on aurait eu un surplus de défenseurs lors du retour au jeu de Romain Rodzinski dans un mois et demi», a-t-il ajouté.

«De plus, quand tu pars des États-Unis pour aller dans la LHJMQ, il faut que tu joues et on ne pouvait pas lui donner de temps de glace. Je me suis assis avec le père de Braeden pour lui expliquer que ce serait peut-être mieux qu’il aille avec une organisation qui a des besoins en défensive», a résumé Roy.

Virtue, qui n’avait disputé que sept parties cette année en raison d’une luxation de l’épaule, avait été présenté en grande pompe par les Remparts en août 2017. Il est le fils de Terry Virtue, un ancien hockeyeur qui a disputé 16 saisons chez les pros, dont quelques matchs dans la Ligue nationale avec les Bruins de Boston et les Rangers de New York.