Venu en relève de Dereck Baribeau, blessé à 18:49 de la première période, Evgeny Kiselev a tenu le fort en repoussant 25 lancers.

Boucher et Baribeau sortent en béquilles de Sherbrooke

La victoire de 3-2 des Remparts de Québec contre le Phoenix de Sherbrooke a peut-être rapporté deux points de classement, mercredi au Palais des sports Léopold-Drolet, mais elle pourrait aussi s'avérer coûteuse en raison de la perte de leur meilleur marqueur Matthew Boucher et de celle du gardien Dereck Baribeau.
Le capitaine s'est blessé à la jambe droite à la suite d'un contact en fond de territoire offensif en début de rencontre. Boucher a eu besoin de l'aide de deux coéquipiers pour retourner au vestiaire et on ne l'a pas revu.
Baribeau, lui, s'est blessé à la jambe gauche en fin de première sur un jeu qui avait mené au refus d'un but du Phoenix en raison d'obstruction à ses dépens. Il a quitté la patinoire en douleur.
«Nous avons deux joueurs qui sont sortis en béquilles et un autre [Alexandre Drapeau] avec le nez cassé. Leur état de santé sera réévalué, il est trop tôt pour connaître la gravité des blessures, mais personne n'aime perdre des vétérans», confiait l'entraîneur-chef Philippe Boucher.
Cela n'a pas empêché les siens d'offrir un bel effort collectif, notamment dans une première période animée où ils menaient 3-2 au son de la cloche. En fin de compte, c'est un but de Mathieu Ayotte lors d'un désavantage numérique de deux joueurs qui aura fait la différence, et ce, même si le Phoenix a dominé 42-21 aux lancers.
Deux buts en 66 secondes
«Les gars ont tout donné. Il y a des gens qui vont commencer à respecter l'alignement qu'on a et l'effort qu'on donne. Je ne me sers jamais des blessures comme excuse, mais il y avait plusieurs choses contre nous dans ce match et on a réussi à l'emporter malgré ça. Le but d'Ayotte est l'un des plus beaux jeux que j'ai vus à trois contre cinq», ajoutait Boucher.
Derek Gentile et Olivier Mathieu avaient marqué en l'espace de 66 secondes en première tandis que Nicolas Poulin et Jason Imbeault déjouaient Baribeau et Kiselev, très solide en relève à son partenaire.
«Geno a été très bon et il connaît peut-être sa meilleure séquence depuis qu'il est avec nous, mais on va espérer que ça ne soit pas long pour Dereck, qui jouait aussi bien dernièrement», précisait Boucher, dont la troupe devance Halifax par cinq points au 10e rang du classement général de la LHJMQ.
NOTES : Les maires Régis Labeaume et Bernard Sévigny ont effectué la mise au jeu protocolaire, mais ils ont été évacués en cours de match par mesure préventive à la suite d'un appel au colis suspect qui pourrait n'avoir été qu'un canular, selon Ici Radio-Canada Estrie... Le défenseur Andrew Picco passera une autre batterie de tests, jeudi, pour déterminer l'étendue de sa blessure à l'épaule.
Trois ex-Diables rouges médaillés aux Universiades
Trois anciens joueurs des Remparts ont obtenu la médaille de bronze aux Universiades d'Almaty, au Kazakhstan, à la suite d'une victoire de 4-3 contre la République tchèque, mercredi. Il s'agit d'Olivier Hinse, Martin Lefebvre et Michael McNamee. En l'emportant, l'équipe masculine du Canada obtenait sa 15e médaille en 16 participations à ce rendez-vous de la FISU. La veille, le Canada avait perdu 4-1 contre la Russie en demi-finales. «C'est dommage que nous n'ayons pas joué pour l'or, mais les gars sont revenus en force. Nous avons joué à la manière canadienne, il n'y avait aucune chance qu'ils nous battent», a fait savoir Hinse, qui était le capitaine de la sélection universitaire du Canada, qui regroupait notamment quatre joueurs natifs de la région de Québec : Guillaume Asselin, Sébastien Auger, Étienne Boutet et Tommy Giroux. Au total, on comptait 21 diplômés de la LCH dans cette formation.