Anthony Duclair a été rayé de la formation, mardi, à Shawinigan. Mais l'attaquant sera de retour vendredi sur la glace du Colisée contre les Huskies de Rouyn-Noranda.

Anthony Duclair n'a pas joué ni voyagé

Anthony Duclair brillait par son absence, mardi soir, au Centre Gervais Auto. En plus d'avoir été rayé de l'alignement des Remparts de Québec, il n'a pas accompagné l'équipe pour ce court voyage d'un match à l'intérieur de la division Est.
Si la nuit porte conseil, elle n'a cependant pas incité Philippe Boucher à réserver un autre sort à son ailier pour l'ensemble de son jeu depuis son retour d'un stage dans la LNH avec les Rangers de New York et d'une participation dorée au Championnat mondial junior.
«La décision était prise depuis le week-end. On peut toujours la reconsidérer, on le fait avec n'importe quel joueur, mais je me répète, on était rendu là», a expliqué Boucher avant le match disputé à Shawinigan.
Quelques heures plus tôt, il avait eu une «très bonne» conversation avec Duclair. Bien que le contenu de la discussion restera privé, il parlait d'un échange positif.
«Anthony est un joueur qui se cherche, présentement, et on est là pour l'aider à s'en sortir. Il n'y a jamais de bon moment pour prendre une telle décision, et dans un monde idéal, j'aurais préféré ne pas le faire. Mais j'ai aimé ce qu'il m'a dit, nous avons un point de départ pour s'en aller dans la bonne direction», estimait l'entraîneur-chef et directeur général des Remparts, qui avait posé un geste du genre avec le défenseur Cody Donaghey en début de saison.
Boucher confirmait déjà le retour de Duclair dans la formation pour le prochain match, vendredi à Québec, même si ce dernier n'a pas accompagné l'équipe à Shawinigan.
«Il était à l'aréna avec nous, aujourd'hui [mardi], et l'idée était de l'amener, mais je lui ai recommandé à la dernière minute de se reposer chez lui. Il sera là vendredi, c'est clair. Je savais qu'il voulait jouer [mardi], il l'a dit à Dan [Renaud, son adjoint], mais je lui ai juste expliqué que je ne changerais pas d'idée. Notre dialogue a été positif et il va se poursuivre.»
Boucher admet que les Remparts ont besoin de Duclair au sommet de son art. Mais à l'inverse, l'attaquant ne pourra rien accomplir sans la complicité de ses entraîneurs et de ses coéquipiers.
«Nous avons besoin de lui, c'est un joueur très important qui peut faire la différence s'il joue comme il peut le faire. Mais n'importe quel joueur de la LHJMQ a besoin de son club pour s'améliorer et cheminer - on l'espère pour lui - vers une carrière professionnelle.»
Dire la vérité
La saison dernière, Duclair avait raté les séries, tout comme Adam Erne. Ce printemps, il sera encore sur la glace lorsque la neige aura fondu. «On sait ce qui nous attend à la fin du mois de mai, on veut participer à la Coupe Memorial avec Anthony Duclair en splendide forme. En même temps, il a besoin de nous pour l'aider à progresser tous les jours, pour lui dire la vérité lorsqu'on n'est pas satisfait et quand les choses ne fonctionnent pas.»