Anthony Duclair (à gauche) a officiellement apposé sa griffe au bas de son premier pacte professionnel, samedi dernier, au Colisée Pepsi, tout juste avant le match contre Rimouski.

Anthony Duclair signe un contrat avec les Rangers

Si l'année 2013 a fini sur une belle note pour Anthony Duclair, on peut dire que 2014 commence aussi bien pour lui. Les Rangers de New York ont annoncé jeudi qu'ils avaient mis sous contrat l'ailier des Remparts de Québec pour une durée de trois ans.
Duclair a officiellement apposé sa griffe au bas de son premier pacte professionnel, samedi dernier, au Colisée Pepsi, tout juste avant le match contre Rimouski. Il a remercié son futur employeur avec une récolte de six points dans les deux rencontres suivantes.
«J'ai montré dans ces deux matchs que ça n'affecterait pas mon jeu. Je veux continuer à jouer de la manière que je le fais depuis le début de la saison», a-t-il raconté, jeudi, après la publication du communiqué de presse par les Rangers.
Choix de troisième ronde (80e) en 2013, Duclair avait été nommé la deuxième étoile de décembre dans la LHJMQ, la première étant décernée au gardien Alex Dubeau (Moncton) et la troisième au défenseur Guillaume Gélinas (Val-d'Or). Pendant le 12e mois de l'année, le numéro 10 a récolté 22 points, dont 9 buts, et montré un différentiel de + 8. Il a notamment connu deux matchs de quatre points et huit de deux ou plus. Il occupe le troisième rang des marqueurs de la Ligue avec 57 points, et ses 31 buts le placent tout juste derrière le meilleur franc-tireur du circuit, Anthony Mantha.
«Je suis très content d'avoir signé mon contrat. C'était l'un de mes objectifs de le faire dès cette année. Je dois remercier ma famille, mes coéquipiers et mes entraîneurs, qui m'ont tous appuyé et aidé à atteindre ce but», a expliqué Duclair, dont l'agent négociait avec les Rangers depuis le début du mois de décembre.
Pour lui, il ne s'agit que d'une étape dans sa marche vers la LNH. Ignoré par Équipe Canada Junior, il ne s'est pas mis à bouder dans son coin. Au contraire, il fait flèche de tout bois et compte déjà le même nombre de buts (31) que sa meilleure récolte à sa première saison en 2010-2011.
«À 18 ans, je suis comme un vétéran dans l'équipe et je me devais de prendre charge. Je suis plus mature, plus confiant, je sais comment me comporter. Et quand je connais un bon match, je veux le répéter», a souligné celui qui avait connu une deuxième saison plus difficile, ce qui l'avait fait reculer jusqu'en troisième ronde du repêchage.
Qu'une première étape
«J'avais dit que le rang de sélection importait peu. Ce qui compte, c'est que tu fais par la suite. Il y a des choix de première ronde qui ne joueront jamais dans la LNH et des gars repêchés plus loin qui feront de belles carrières. Ce contrat n'est que la première étape, je vais tout faire pour réussir les autres», a confié celui qui a entrepris la présente campagne en voulant «repartir en neuf».
NOTES : Parmi les nombreux blessés, Alexandre Caron-Roy, François Godin, Anthony Latina, Brandon Shea et Brent Turnbull sont ceux qui sont en mesure d'effectuer des retours au jeu... Massimo Carozza a raté l'entraînement, jeudi, et ne sera pas disponible vendredi à Drummondville. Même chose pour Hubert Lamarre et Alexandre Boivin... Olivier Archambault ne ressent rien de particulier à l'idée d'affronter les Voltigeurs, lui qui s'est aligné pour eux pendant deux saisons. «Je vais peut-être y penser un peu avant, mais ça reste un match comme les autres», a raconté le vétéran de cinq saisons.