Tristan Côté-Cazenave a mérité la première étoile du match pour son premier jeu blanc de la saison, vendredi, contre les Eagles du Cap-Breton.

Remparts 3/Eagles 0: un premier jeu blanc pour Côté-Cazenave [VIDÉO]

Le gardien de but des Remparts Tristan Côté-Cazenave a réussi son premier jeu blanc de la saison vendredi alors que les Diables rouges l’ont emporté 3 à 0 contre les Eagles du Cap-Breton, qui occupaient le cinquième rang du classement général.

«Ça faisait longtemps que je l’attendais, celui-là, mais c’est un effort d’équipe qu’on a vu ce soir. On a capitalisé sur nos chances. Patrick [Roy] nous en parlait avant la game, du calendrier difficile qu’on avait d’ici la fin de la saison. Il a été franc et on l’a bien pris. Les jeunes comme Gaucher et Malatesta et les vétérans comme Dubé et Gagnon ont joué un gros match ce soir», a résumé celui qui a bien sûr mérité la première étoile du match.

Roy n’a pas non plus manqué d’encenser son gardien. «Tristan a connu son meilleur match de l’année. Il a fait des arrêts très difficiles, il a sorti la jambière à quelques occasions.»

L’entraîneur-chef était aussi visiblement satisfait de l’effort d’équipe de ses protégés. «C’est bon pour la confiance, car on vient de battre une équipe qui fait partie du top 5 de la Ligue. Je suis fier de nos joueurs et je suis content pour les gens qui ont bravé la température. Ils ont eu droit à un bon spectacle. On a eu un bon début de match, on a réussi à se donner le momentum en première même si on n’a pas marqué et l’avantage numérique nous a donné un gros but en deuxième.»

Darien Kielb, avec un tir de loin en début de deuxième, et Aleksei Sergeev, qui a marqué son premier but depuis le 9 janvier quelques minutes plus tard après avoir contourné le défenseur Adam McCormick, avaient en effet poussé les Remparts en avant.

L’entraîneur des Eagles, Jake Grimes, a retiré le gardien Kevin Mandolese à la faveur d’un sixième patineur avec quatre minutes à faire au match. Les Remparts ont lancé plusieurs fois vers la cage déserte sans toutefois toucher la cible. Thomas Caron et Nathan Gaucher sont venus bien près de réussir, mais l’attaquant Ryan Francis s’est improvisé gardien de but et a bloqué les deux lancers. Xavier Filion a finalement réussi à marquer dans la cage déserte avec 31 secondes à faire au match.

Mauvaise note

La partie a pris fin sur une mauvaise note quand l’assistant-capitaine des Remparts, Thomas Caron, a reçu une extrême inconduite de partie pour avoir craché sur Liam Kidney. «De ce que j’ai compris, Thomas a craché sur un joueur de l’autre côté... C’est un geste difficile à défendre, ce n’est pas un geste très intelligent de sa part et je ne l’endosse pas. Je lui en ai parlé un peu après le match et c’est sûr que je vais en reparler avec lui. Thomas a une lettre sur son chandail et ce n’est pas ce à quoi on s’attend de sa part», a commenté Patrick Roy. Caron devrait être suspendu et rater le match de dimanche contre les Wildcats de Moncton.

L’entraîneur des Eagles, Jake Grimes, n’a pas voulu commenter l’escarmouche. «Ce soir, peut-être qu’il y avait un peu de fatigue chez nos joueurs après ce long voyage. Cependant, on devenait meilleurs à mesure que le match avançait. Il faut le donner à Québec, les joueurs sentaient qu’ils pouvaient gagner et ils ont gagné», a-t-il conclu.

NOTES : Le capitaine des Remparts, Anthony Gagnon, et le gardien Tristan Côté-Cazenave sont les lauréats de la Coupe Budweiser pour les 17 matchs disputés entre le 29 décembre et le 1er février. Gagnon a récolté 25 points en obtenant une fois la première et quatre fois la troisième étoile et Côté-Cazenave a obtenu 20 points grâce à une première étoile et trois deuxièmes étoiles... Pour le préposé à l’équipement des Remparts, Stéphane Savard, le match de vendredi était son 800e dans ces fonctions, ce que l’équipe a souligné avant la partie... Un spectateur a décidé de demander sa dulcinée en mariage devant la «Kiss Cam» entre la deuxième et la troisième période. Surprise, sa bien-aimée a accepté la bague qui lui était offerte par son amoureux... En plus d’avoir patiné avec les Remparts durant la période d’échauffement, les As de Québec pee-wee AAA, qui représenteront les Diables rouges au Tournoi international de hockey pee-wee qui s’amorce mercredi, ont été présentés à la foule avant le match...

+

POUR MANDELOSE, TOUT SE PASSE DANS LA TÊTE

Toutes les statistiques du gardien Kevin Mandolese se sont améliorées cette année. Le portier des Eagles avoue cependant n’avoir pas changé grand-chose dans sa technique depuis l’an dernier.

«Côté technique, je n’ai pas vraiment changé quoi que ce soit. J’ai surtout travaillé sur le côté mental, c’est ça le plus gros changement», a ajouté celui dont le pourcentage d’efficacité de ,920 était le meilleur du circuit avant le match de vendredi et dont la moyenne de buts alloués de 2,39 figurait au troisième rang derrière celles de Samuel Hlavaj et Colten Ellis.

«J’ai appris à me faire confiance. Auparavant, les gens autour de moi avaient davantage confiance en moi que moi, j’avais confiance en moi», illustre le cerbère originaire de Blainville.

«J’ai travaillé avec un psychologue sportif de Halifax qui travaille régulièrement avec des gars de UFC et des joueurs de la LNH et ça m’a vraiment aidé beaucoup», indique-t-il.

Mandolese ajoute que l’équipe nettement améliorée des Eagles y est aussi pour beaucoup dans ses statistiques. «Je savais au début de la saison qu’on avait le noyau pour aller jusqu’au bout, mais durant les Fêtes, ils sont allés chercher les joueurs qu’ils voulaient, des gars physiques avec du caractère», poursuit-il au sujet des transactions qui ont amené, entre autres, Shawn Element et Xavier Bouchard au Cap-Breton.

Repêché en sixième ronde en 2018 par les Sénateurs d’Ottawa, Mandolese participait l’automne dernier à son deuxième camp d’entraînement avec l’équipe de la capitale nationale. 

«J’étais plus confiant en revenant cette année, ça m’a donné de l’expérience. Mais cette année, j’allais surtout là pour avoir du fun. L’an prochain, ce sera différent», conclut celui qui voudrait faire sa place chez les pros. Ian Bussières

+

SOKOLOV N'A PAS REVISIONNÉ LE MONDIAL JUNIOR 

L’habile et solide attaquant russe Egor Sokolov, des Eagles, a avoué avant le match de vendredi qu’il n’avait pas revisionné les dernières minutes de la finale du Mondial junior, remportée par le Canada contre la Russie, dont il portait les couleurs. «Je ne suis pas très fort sur les médias sociaux», a-t-il déclaré lorsqu’interrogé par un confrère sur la fameuse caméra de TSN qui a sauvé l’équipe canadienne d’une pénalité dans les dernières minutes du match. Même si la majorité de ses coéquipiers des Eagles sont Canadiens, Sokolov a assuré qu’ils avaient encouragé l’équipe nationale russe durant le Mondial. «J’ai les meilleurs coéquipiers au monde», a-t-il déclaré avant la partie. Ian Bussières

ÉQUIPEMENT BLOQUÉ PAR LE CORONAVIRUS

Même si ça fait presque deux mois qu’il est un Remparts, le gardien de but Tristan Côté-Cazenave porte toujours ses jambières, sa mitaine et son gant jaune et noir aux couleurs des Tigres de Victoriaville. Ce n’est cependant pas par nostalgie pour son ancienne équipe, assure le préposé à l’équipement Stéphane Savard. Les nouvelles pièces d’équipement aux couleurs des Diables rouges seraient déjà prêtes, ayant été fabriquées dans une usine de Chine. Les complications autour de l’épidémie de coronavirus dans l’Empire du Milieu retardent cependant toujours la livraison du matériel en territoire canadien. Ian Bussières