Le receveur des Argonauts S.J. Green a réussi deux touchés contre son ancienne équipe, accumulant neuf réceptions pour des gains de 145 verges.

Ray revient et corrige les Alouettes

Une semaine après avoir perdu 21-9 au Stade Percival-Molson, les Argonauts ont salué le retour au jeu de leur quart Ricky Ray en servant une sévère correction de 38-6 aux Alouettes, samedi au BMO Field, ce qui leur a permis de reprendre l'exclusivité du premier rang dans l'Est.
«Ricky a connu un fort match et il a su trouver ses joueurs», a dit l'entraîneur-chef des Alouettes, Jacques Chapdelaine. «Il a fait du bon travail avec le jeu au sol et pour lire nos couvertures défensives. Les Argonauts ont réalisé de longues séquences à l'attaque et nous avons été malmenés.»
S.J. Green a inscrit deux touchés contre son ancienne équipe en première demie et il a terminé la rencontre avec neuf réceptions pour des gains de 145 verges. Le receveur étoile de 32 ans a conjugué ses efforts avec ceux de Ray, qui a complété 35 de ses 43 passes pour des gains aériens de 377 verges. Il a également lancé quatre passes de touché et il a été intercepté une fois.
«Tu ne remplaces pas un joueur comme Ricky Ray», a affirmé Green. «C'était bien de le revoir sur le terrain. Tu peux voir ce qu'il peut faire grâce à ses habiletés.» Armanti Edwards et Declan Cross ont aussi marqué un touché offensif pour les Argonauts (4-5) tandis que Justin Tuggle a inscrit un touché défensif sur un retour d'échappé. Le botteur Lirim Hajrullahu a réussi un placement de 22 verges et il en a raté un de 54 verges.
Pas de cadeau pour Durant
«Ça aide quand notre équipe saute sur le terrain et se met à jouer de cette façon dès le premier sifflet», a indiqué Ray. «Ça te fait partir du bon pied et ça ajoute de la confiance.»
La défensive des Alouettes (3-5) n'a pas été en mesure de stopper les Argonauts, qui ont amassé pas moins de 473 verges totales. L'attaque montréalaise a été limitée à 163 verges et elle n'a obtenu que
60 verges en premier essai.
Le quart Darian Durant, qui célébrait son 35e anniversaire, a réussi seulement 14 de ses
27 tentatives de passes et il n'a accumulé que 93 verges par la passe. Il a aussi été victime d'une interception dans la zone payante, au premier quart. Le seul touché des Alouettes est survenu au troisième quart, quand le secondeur Dominique Tovell a retourné une interception sur une distance de 61 verges.
Lewis devant Cahoon
Le receveur Nik Lewis a fourni un des seuls moments réjouissants de la rencontre pour les visiteurs. En captant une 1018e en carrière, il a devancé Ben Cahoon au deuxième rang de l'histoire de la LCF. Le meneur est Geroy Simon (1029 réceptions).
Les Torontois ne menaient que 7-0 à la fin du premier quart, mais ils ont ajouté 28 points avant la fin de la demie pour mettre le match hors de portée. «J'ai senti que nous avions empoché notre victoire contre les Argonauts et que nous étions en bonne position malgré notre fiche. J'ai eu l'impression que nous avions tenu pour acquise cette situation», a ajouté Chapdelaine.
Les Alouettes pourront rapidement retrouver le chemin de la victoire lorsqu'ils accueilleront les Blue Bombers de Winnipeg, jeudi soir.