Tuuka Rask, qui connaît un début de saison difficile, avait obtenu la permission de quitter les Bruins pour la fin de semaine afin de régler des problèmes personnels.

Rask de retour avec les Bruins

Après s’être absenté trois jours pour des raisons personnelles, le gardien Tuukka Rask était de retour à l’entraînement avec les Bruins de Boston, mardi. «Cette équipe est une famille et nous nous supportons les uns les autres lorsque les temps sont durs», a expliqué le Finlandais.

Vendredi, les Bruins avaient donné la permission à Rask de s’absenter. Ce dernier, qui défend la cage du club depuis 2006, n’a pas voulu donner de détails sur les raisons de son absence, se contentant de dire que c’était une affaire familiale.

«J’ai un travail, qui consiste à garder les buts pour les Bruins de Boston», a d’abord lancé Rask, mardi. «Mais je suis aussi un homme attaché à ma famille, et je sentais que je devais passer quelques jours avec mes proches pour régler certaines choses avant pouvoir me concentrer de nouveau sur mon boulot.»

Lorsqu’un journaliste lui a demandé si il revenait soulagé, Rask a simplement répondu «oui», avant d’ajouter qu’il n’avait pas considéré quitter l’équipe pour une longue période. 

Rask est actuellement deuxième de l’histoire des Bruins chez les gardiens pour les matchs joués (457) et les victoires (242). Le cerbère de 31 ans devrait battre les marques d’équipe dans un avenir rapproché, lui qui est à 12 matchs et 11 victoires de Cecil «Tiny» Thompson, qui a défendu la cage des Bostonais de 1928 à 1940.

Cette saison, Rask peine à trouver ses repères, lui qui présente une fiche de 4-4-0, avec une moyenne de 3,05 et un pourcentage d’arrêts de ,901. Toutefois, il refuse de tracer un parallèle entre ses problèmes personnels et ses contre-performances. 

«Je ne me servirai pas de ma vie personnelle comme excuse pour justifier certains mauvais matchs. Ça arrive dans la vie qu’on doive prendre un peu de recul pour faire le point.»

Halak brille en relève

Boston ne semble pas avoir souffert de l’absence de Rask. Cette fin de semaine, Jaroslav Halak a stoppé 77 des 79 tirs auxquels il a fait face dans des gains de 5-1 contre Toronto samedi et de 4-1 contre Vegas dimanche.

Les Bruins, qui occupent le deuxième rang de la Division Atlantique avec un dossier 10-5-2, ont d’ailleurs indiqué qu’ils ne se presseraient pas pour renvoyer Rask dans la mêlée.

Mardi, l’entraîneur Bruce Cassidy a d’ailleurs annoncé qu’Halak serait devant le filet face à l’Avalanche au Colorado, mercredi, révélant que Rask gardera les buts vendredi à Dallas ou samedi en Arizona. «Il est ici depuis longtemps, il est un membre important de cette équipe, alors nous sommes heureux qu’il soit de retour. Nous souhaitons qu’il ait bien pris le temps de régler ses problèmes et qu’il soit maintenant prêt à aller de l’avant.»