Raphaël Lessard 

Raphaël Lessard fait une croix sur la série PASS

Écoeurée par le comportement du président de la série Pro All Stars (PASS) lors de l'épreuve de samedi, l'écurie David Gilliland Racing de Raphaël Lessard fait une croix sur toutes les courses de ce championnat «dans un avenir immédiat» pour ses voitures Super Late Model. Le pilote de Saint-Joseph-de-Beauce était inscrit à deux autres compétitions du genre cette saison.
Dans un long communiqué, l'écurie explique sa décision par les «tirades blasphématoires» de Tom Mayberry à l'endroit de Seth Smith, le chef d'équipe de la Toyota #99 de Lessard. Selon Smith, le président de la PASS aurait manqué de professionnalisme à deux reprises lors d'autant de rencontres entre les deux hommes dans la tour de contrôle, une première fois pendant la course, une autre après sa conclusion.
«Jamais, de toute ma carrière en course automobile, je n'ai été traité de la façon dont je l'ai été samedi au Hickory Motor Speedway [Caroline du Nord]», écrit Smith dans le communiqué.
Deux incidents
Lessard a été impliqué dans deux incidents qui ont coûté 1000$ d'amende au total à l'écurie : un accrochage avec un retardataire et un non-respect d'un drapeau jaune. C'est ce qui semble avoir mis Mayberry en rogne lors de la première rencontre. Le Québécois a fini sur le podium. Mais lors du deuxième face-à-face entre Mayberry et Smith, le premier a décidé de disqualifier le pilote de 15 ans et son équipe.
«Je lui ai posément rappelé que ma visite n'avait rien à voir avec les décisions rendues lors de la course, que je voulais simplement lui signifier son manque de professionnalisme», assure Smith. «C'est à ce moment qu'il nous a disqualifiés et, bien que j'avais toutes les raisons de m'emporter, j'ai accepté sa décision tout en réitérant le fait que son comportement n'était pas apprécié.»
Sur la page d'accueil de son site Web, la série PASS donne une vision un peu différente des faits. «Après la course, Smith est revenu à la tour de contrôle, cette fois sans invitation. Il a été averti plusieurs fois [...] de ne pas y pénétrer et qu'il pourrait parler à un officiel après s'être calmé [cooling off period]. Malgré tout, il est entré sans permission et la voiture #99 de Raphaël Lessard a été disqualifiée.»
Le communiqué de David Gilliland Racing n'indique pas si Lessard fera d'autres courses pour compenser celles qu'il abandonne. Le Québécois doit reprendre le volant le 30 avril, en série ARCA.