Le pilote de 15 ans Raphaël Lessard a fait écarquiller bien des yeux à sa première saison de stock-car aux États-Unis. 

Raphaël Lessard conclut sa saison avec une 10e place

Parti du 31e échelon, Raphaël Lessard a pris la 10e place de la dernière course de sa saison, mardi soir, l'épreuve la plus relevée de la carrière du jeune pilote de Saint-Joseph-de-Beauce.
Depuis 1968, le Snowball Derby attire chaque année plusieurs grands noms du stock-car américain au Five Flags Speedway, dans la ville floridienne de Pensacola. La grande vedette du NASCAR Kyle Busch a d'ailleurs remporté cette épreuve en 2009. Après son championnat en Super Late Model du CARS Tour, sa série régulière, Lessard a donc trouvé une nouvelle façon de faire parler de lui chez nos voisins du sud.
Car l'adolescent de 15 ans a surmonté plusieurs épreuves pour obtenir ce top 10. Comme il n'a pas terminé dans les 30 premiers lors des qualifications, il a dû passer par la course de la dernière chance, une épreuve de 50 tours permettant aux cinq meilleurs de décrocher une place dans la grande danse. Lessard a fini au troisième rang.
Lors de l'épreuve-reine, il a dû composer avec une voiture récalcitrante par moments, échaudée davantage par un accident au 95e tour. «C'est certain que j'aurais mieux aimé gagner, mais j'ai tout donné et j'ai fait de mon mieux. Je suis vraiment content de ma saison et j'ai déjà hâte à l'année prochaine», a déclaré Lessard dans un communiqué diffusé tard mardi soir.
Des fleurs du patron
Au sein de l'écurie de Lessard, David Gilliland Racing, l'heure était au bilan après cette course. Gilliland lui-même a pris le temps de louanger son jeune protégé dans ce même communiqué.
«Je pense qu'il a beaucoup mûri et s'est développé en tant que pilote», a dit le grand patron, aussi un conducteur à temps partiel dans la Coupe Sprint, échelon ultime du NASCAR. «J'ai hâte qu'on recommence à travailler ensemble l'année prochaine. Je suis également très fier de ce qu'il a fait ici au Snowball Derby. C'est une très grosse course pour un jeune, et de passer de la course de la dernière chance au top 10 est génial.»
Le chef d'équipe de Lessard, Seth Smith, a aussi ajouté son grain de sel, vantant la progression de la jeune sensation québécoise de la course automobile. «Ça a été une très bonne année avec Raphaël. De voir d'où il est parti et où il est maintenant est très impressionnant. Lorsque nous avons commencé la saison, on aurait été content avec des tops 5 et quelques victoires, mais d'avoir remporté cinq courses et le championnat du CARS Tour est extraordinaire», a affirmé Smith.
Lessard reviendra en piste les 28 et 29 janvier, en Georgie, lors du Speedfest 200.