Au deuxième tour, Milos Raonic (photo), vainqueur lundi en deux sets contre l'Argentin Nicolas Kicker, affrontera le Bulgare Grigor Dimitrov.

Raonic réussit son entrée à l’Omnium de Madrid

MADRID — Le Canadien Milos Raonic a réussi son entrée en scène à l’Omnium de Madrid en disposant de l’Argentin Nicolas Kicker 6-3, 6-2 au premier tour, lundi.

Raonic, qui est originaire de Thornhill, en Ontario, a exploité sa puissance et réalisé 17 as, en route vers la victoire après seulement 73 minutes de jeu. Le 24e joueur mondial a du même coup mis la table pour un duel au deuxième tour mardi contre le Bulgare Grigor Dimitrov.

Raonic a ainsi rejoint son compatriote Denis Shapovalov, qui avait disposé de l’Américain Tennys Sandgren 6-1, 6-4 dimanche. Shapovalov a rendez-vous mercredi avec le Français Benoît Paire, qui a décoché 39 coups gagnants en route vers une victoire de 6-2, 6-3 contre son compatriote Lucas Pouille.

D’autre part, Novak Djokovic a signé une victoire encourageante en prenant la mesure du Japonais Kei Nishikori 7-5, 6-4.

Djokovic, qui récupère d’une blessure au coude droit, a brisé son adversaire vers la fin de chaque manche et l’a éventuellement éliminé après environ deux heures de jeu.

Djokovic n’a pas atteint les quarts de finale à ses cinq derniers tournois, et il a reconnu qu’il avait précipité son retour au jeu. À son tournoi précédent, il s’était incliné au troisième tour du Masters de Monte Carlo - où Nishikori avait atteint la finale.

Richard Gasquet a vaincu Tomas Berdych 6-4, 6-2 et affrontera au prochain tour le qualifié Dusan Lajovic, qui a éliminé Karen Khachanov 6-3, 6-2.

Chez les dames, Maria Sharapova, qui a remporté l’Omnium de Madrid en 2014, a facilement atteint les huitièmes de finale en défaisant Irina-Camelia Begu 7-5, 6-1. Il s’agissait de son deuxième match seulement depuis les Internationaux d’Australie, en raison d’une blessure à l’avant-bras gauche.

La championne des Internationaux d’Australie Caroline Wozniacki a de son côté évincé Ashleigh Barty 6-2, 4-6, 6-4. Wozniacki avait atteint la finale madrilène dès sa première participation en 2009, mais elle ne s’en est jamais approchée depuis ce temps.